France Poker Tour : premier check-raise policier

Poker Table
Jetons et cartes confisquées par la police à Tours

Les manches régionales du France Poker Tour viennent de débuter dans plusieurs premières villes étapes. Et avec elles, la première intervention policière ne se sera pas faite attendre.

Tours était ce week-end l'une des trois premières villes (avec Le Havre et Marseille) à sonner les trois coups du début des étapes live de l'édition 2008 du France Poker Tour. Aujourd'hui dans sa quatrième édition, le « FPT » est devenu un rendez-vous très attendu de tous les passionnés de poker, pouvant grâce à lui s'inviter à un grand tournoi live national tout près de chez eux.

Si la salle sponsor de l'événement a changé depuis l'an dernier, les mêmes soucis reviennent tels un marronnier se poser au comité d'organisation.

L'étape de Tours, comme celle de Paris en 2007, a en effet connu samedi la « descente » de la police de la section judiciaire des courses et jeux. Bilan de l'opération : 5000 jetons confisqués, ainsi que des jeux de cartes et le matériel publicitaire aux couleurs du sponsor Winamax.

Rappelons qu'en France chasse est faite à la promotion des jeux en ligne, pour des raisons que d'aucuns considèrent trop abusives pour être honnêtes. La question de l'ouverture du marché français aux opérateurs de jeux en ligne, et de l'intérêt et des craintes évidents de l'opérateur historique national, la Française des Jeux (voire des casinotiers), n'est sans doute pas étrangère à cette chasse aux sorcières souvent conduite avec excès de zèle. Certains se souviendront par exemple longtemps du gâchis du tournoi de Vendée en mai dernier - des mois de préparation aux petits oignons pour 400 joueurs attendus de toute la France - , sabordé par les Renseignements Généraux... la veille du tournoi pour une fallacieuse histoire de lien internet.

Problème : par ce type de répression sauvage, la France se positionne... en irrégularité avec la législation européenne. Si l'incompréhension et la frustration des joueurs est toujours là, l'issue de cette arlésienne se rapproche toutefois inexorablement.

Toujours est-il qu'heureusement cette manche de Tours, avec Alexia Portal en guest, a bien pu avoir lieu, le comité d'organisation de la FFJP (Fédération Française des Joueurs de Poker) ayant prévu ce type de mésaventure avec du matériel de remplacement. Mais son Président Antoine Dorin n'a pas dit son dernier mot : « Nous allons nous tourner vers la justice pour signaler cet abus de pouvoir et récupérer notre matériel. »

Cette belle sur-relance suffira t-elle à un fold adverse pour des prochaines étapes sans incident ? Rien n'est moins sûr. Suite de la partie... au prochain épisode.


* Mise à jour du 23 octobre *

Deuxième semaine, et déjà deuxième raid de la police des jeux sur le France Poker Tour.

Le France Poker Tour bat son plein, et le week-end dernier voyait trois nouvelles étapes se remplir de centaines de joueurs dans trois nouvelles villes françaises : Dijon, Nice et Toulouse.

ludovic lacay 14173
Ludovic Lacay retrouve le FPT à Toulouse.

C'est dans la ville rose qu'une nouvelle saisie policière est venue perturber les organisateurs, tout comme à Tours la semaine précédente. Cette fois ce sont même des revues Live Poker qui furent saisies en plus du matériel habituel (jetons et publicités).

L'ironie est telle que ce même matériel avait passé la journée sans encombre la semaine précédente dans la ville de Marseille ; un traitement différent d'une ville à l'autre qui met toujours un peu plus en exergue le côté arbitraire et bancal de ces raids locaux.

Comme par le passé, cette péripétie n'a pas empêché les passionnés de poker de batailler à coups de bluff et de tapis, autour des guests-stars locales Ludovic Lacay (enfant du pays) et Alexia Portal, le tout dans un cadre comme toujours aguicheur, en l'occurrence les loges du Stadium de Toulouse.

Les trois villes de la semaine ont vu 27 nouveaux joueurs se qualifier pour la finale de San Remo et son prizepool de 130 000 €.

Mais il leur faudra patienter encore quelques semaines avant de voir ou non leur rêve se concrétiser, en attendant la fin des qualifications live.

Prochaines étapes : Montpellier, Nantes, et Bruxelles, ce week-end.

 

Derniers Blog Posts »