Franҫois-Xavier Thiébaud : « Le poker est un cadeau pour tous les photographes. »

gallmoPlay with your powerthiebaud

Le photographe français François-Xavier Thiébaud vient de publier une série de photos de poker prises au cours des trois dernières éditions de l’EPT Berlin.

Ses photos ne sont plus disponibles en version imprimée, mais vous pouvez toujours les commander sur sa galerie GALLMO.

Ces rééditions limitées sont précieuses pour tous ceux qui travaillent ou s’impliquent de quelque manière que ce soit dans le poker.

S’il y a une chose à dire sur Thiébaud, c’est qu’il a l’habitude de se battre pour avoir un peu de place et un peu de temps. En tant que photographe pour divers magazines et journaux, il sait bien qu’il faut trouver cette demi-seconde parfaite ou la lumière et la composition s’alignent.

Et lorsqu’on trouve cet instant parfait, il faut souvent se battre avec d’autres photographes pour être le mieux placé.


“Comparé à ça, travailler dans un tournoi de poker c’est plutôt calme et relaxant.”

A 36 ans, le Français sait de quoi il parle. De 2010 à 2012, il suivait l’European Poker Tour à Berlin.

Ces trois ans de travail ont donné naissance à un livre, “Pokerfaces”, une collection de 108 pages de magnifiques photos en noir et blanc.

L’EPT a marqué un tournant dans la carrière de Thiébaud : “Avant cela, je ne connaissais le poker que comme un passe-temps entre amis. En arrivant à l’EPT, j’ai eu l’impression de découvrir un monde parallèle. J’ai été surpris de l’atmosphère extrêmement professionnelle du tournoi. L’ambiance est exceptionnelle et il y a énormément de gens intéressants. C’est un travail qui demande beaucoup de concentration mais qui est aussi très excitant.

Alors à quoi ressemble une journée normale à l’EPT pour Thiébaud ? Réponse : 1500 clichés, dont une centaine passent le premier volet de sélection.

Le résultat de ce travail, c’est une collection de clichés représentant le succès aussi bien que l’échec, ainsi que la ténacité qui font l’essence du poker. On est surtout frappé par l’émotion que transmettent ces clichés. Peu de joueurs pourront voire ces photos d’As sans ressentir un influx d’émotion.

Ce qui m’a le plus étonné, c’est que ce jeu est censé être le plus contrôlé, le plus stoïque et le plus froid mais qu’il génère de telles expression faciales.

gallmoStay anonymousthiebaud

C’est peu dire que les joueurs internationaux ont inspiré Thiébaud. Cependant, ce n’est pas dans l’extraordinaire mais dans l’ordinaire que le poker se révèle vraiment, dans ces photos qui révèlent les bases du poker.

Les exceptions, comme la croix porte-bonheur/protège-cartes, sont rares. Par contre, la photo du heads-up entre Ben Wilinofsky et Max Heinzelmann en 2011 incarne totalement le poker.

Si vous aimeriez une des photos de François-Xavier Thiébaud pour votre salon ou votre bureau, vous pouvez les acheter sur http://www.gallmo.com/56_francois-xavier-thiebaud.

Ce sont aussi de parfaits cadeaux à faire aux amateurs de poker.

GALLMO est une galerie virtuelle qui accueille de nombreux grands photographes comme Franz Kovacs (Photographe de l’année BBC Wildlife 2008) ou Leonardo Tommasin (Vogue Italie, Cosmopolitan, Secret Cinema).


L’artiste : François-Xavier Thiébaud

15 janvier 1978, Besançon

François-Xavier Thiébaud est tombé amoureux de la photographie à 14 ans, fasciné par des artistes tels que Jean-Loup Sieff, Henri Cartier-Bresson, Irving Penn et les photographes Magnum.

avatarFX.Thiebaud
François-Xavier Thiebaud

A 16 ans, il commence à suivre des cours de photographie, avant de devoir abandonner (temporairement) sa passion pour des raisons financières.

Il se remet à la photo en 2003, le numérique ayant rendu la photographie beaucoup plus abordable.

Aujourd’hui, il travaille pour plusieurs agences et magazines, parmi lesquels Vogue, Gala et bien d’autres.

Thiébaud a également étudié la photo à l’Imago Fotokunst de Mathias Richter.

En 2010, il ouvre son propre studio pour se concentrer sur la photographie de mode et la publicité, en plus de son amour pour les photos en noir et blanc.

François-Xavier Thiébaud est également président de l’association franco-allemande de photographie.

Son livre “Pokerfaces” a été publié avec le soutien du Casino de Berlin.

 

Derniers Blog Posts »