Hana Soljan, la nouvelle star du poker croate ?

Hana Soljan
En plus de présenter une émission TV en Croatie, Hana Soljan est maintenant ambassadrice pour l'Eureka Poker Tour.

Hana Soljan est l'un des trois nouveaux ambassadeurs choisis par Full Tilt Poker pour représenter la salle sur l'Eureka Tour. Et la jeune joueuse est convaincue que cela va booster le poker en Croatie.

Soljan, aux côtés du Roumain Robert Cezarescu et du Hongrois Andras Nemeth, représentera en effet l'Eureka Poker Tour et Full Tilt Poker dans toute l'Europe.

Si la jeune femme a une formation de journaliste, elle a aussi rapidement fait ses preuves aux tables de poker en remportant notamment le Ladies Event de l'EPT Prague en 2010, un petit side event au PCA 2011, et un autre Ladies Event lors de l'Eureka Poker Tour à Zagreb la même année.

« J'ai fait des études de journalisme parce que j'ai toujours aimé écrire, » confiait Soljan à Giovanni Angioni pour PokerListings Italie à Galway.

« Aujourd'hui j'écris beaucoup sur le poker en Croatie et je présente une petite émission télé sur le poker. »

PokerListings a donc eu le plaisir d'interviewer la nouvelle ambassadrice de l'Eureka Poker Tour pour qu'elle nous parle de son parcours, de ce que son rôle d'ambassadrice peut faire pour le poker en Croatie, et... de l'aigle qu'elle garde dans son jardin.


Beaucoup de nos lecteurs ne te connaissent pas encore, mais j'ai entendu que tu venais d'une famille de joueurs. Comment t'es-tu mise au poker ?

J'ai participé à un gros tournoi à Zagreb et j'ai bien aimé. Puis pendant 3 ou 4 mois je gagnais toutes les parties que je jouais.

Du coup des amis m'ont conseillé de tenter ma chance au niveau au-dessus. J'ai suivi leur conseil, et depuis tout s'enchaîne.

Hana Soljan 2
"Pendant quelque chose comme 3 ou 4 mois, je gagnais tous les tournois auxquels je participais."

On ne parle pas souvent du poker croate. Comment ça se passe là-bas ?

Le poker est en train de grandir en Croatie, il y a de plus en plus de joueurs. On a encore beaucoup de marge, mais ça a déjà beaucoup évolué ces dernières années.

Est-ce que c'est très différent de ce que tu as pu voir sur le circuit international ?

Ah oui, ça n'a rien à voir. Déjà, je connais tous les joueurs croates. Il y a une centaine de joueurs réguliers et je connais leur style, ce qui n'est pas le cas à l'étranger.

Je me souviens de mon premier tournoi international, à Prague. C'était vraiment très différent. J'avais l'impression de ne plus savoir jouer.

J'imagine que ton contrat avec Full Tilt Poker risque de faire bouger les choses en Croatie.

Oui, bien sûr.

Comment les gens voient Full Tilt Poker en Croatie ? Est-ce qu'ils parlent encore beaucoup du Black Friday ?

Non, je ne crois pas. Je pense que les gens ont aujourd'hui confiance en Full Tilt, surtout depuis que PokerStars l'a racheté. Honnêtement, les gens ne parlent plus beaucoup du Black Friday.

Nous nous sommes un peu renseigné sur toi avant cette interview, tu sembles être très passionnée par la place des femmes dans le poker.

hana soljan 3
(crédit photo PokerStars)

(Rires) Oui, c'est vrai.

Ça t'énerve quand certains joueurs pensent que tu es moins douée qu'eux parce que tu es une femme ?

Oui, un peu. Mais le meilleur moyen de leur rabattre le caquet c'est de jouer contre eux et de leur montrer ce qu'on peut faire.

Comment réagissent les gens quand tu joues ? Est-ce que certains se comportent comme des idiots parce que tu es là ?

Ça arrive. Certains s'enflamment un peu : « Allez ma belle, t'as des As. On sait que t'as des As ! »

Je sais que beaucoup de joueurs ne supportent pas de se faire bluffer par une femme, donc je ne montre JAMAIS mes bluffs.

A mon avis, quand tu es à la table de poker, il doit y avoir deux types de réaction : soit on est très intimidé et on se met à dire n'importe quoi, soit on essaye de te draguer. J'ai tort ?

Non, c'est ça. Surtout la deuxième. (Rires)

Quand j'ai commencé à jouer contre des hommes, j'avais un petit avantage. Ils étaient tout sirupeux, me posaient des questions sur moi, tout ça.

Mais ensuite, quand j'ai commencé à jouer de plus en plus, ils ont fini par se taire. Maintenant ils veulent jouer, pas parler.

Que penses-tu des « Ladies' Events » et des hommes qui veulent y participer ?

Je ne pense pas que les Ladies Events soient discriminants et si des hommes veulent y participer, qu'ils le fassent.

Je pense simplement qu'il est important que les joueuses aient un espace. Beaucoup n'osent pas trop jouer contre les hommes quand elles arrivent sur le circuit. Dans ce cas-là, c'est plus facile pour elle de participer à un tournoi où il n'y a que des femmes, d'où l'intérêt des Ladies Events.

C'est vrai. Parlons un peu de toi. Qui est Hana Soljan quand elle ne joue pas au poker ?

J'ai beaucoup d'amis. J'aime passer du temps avec eux, faire la fête et cuisiner. Ah, et j'adore les animaux !

Hana Soljan 4
(crédit photo PokerStars)

Tu as des animaux ?

Oui, j'ai deux chiens et un aigle.

Un... quoi ?

(Rires) Oui, oui.

Tu as un AIGLE ?

(Elle continue à rire)

Mais comment peux-tu avoir un aigle ? Où est-ce que tu le mets ?

Ben dans mon jardin ! (Rires)

Oui, bien sûr, suis-je bête, tout le monde a un aigle dans son jardin. Bon, revenons au poker. En quoi consiste ton rôle d'ambassadrice de l'Eureka Poker Tour ?

L'idée est de représenter la marque dans toute l'Europe. Je vais participer à des tournois, donner des interviews, ce genre de choses. Personnellement, je pense que c'est très important pour les Croates de voir qu'on peut réussir dans le poker.

Même si notre pays est petit, je suis la preuve que tout le monde peut trouver un sponsor. Même moi !

Je ne sais pas si ce que je vais dire est toujours d'actualité, mais es-tu toujours en couple avec Dragan Galic, le joueur croate ?

Ah non, s'il te plaît ! (Rires) C'est trop personnel, ne me pose pas de questions de ce genre.

Dragan Galic
Dragan Galic

Désolé, mais je suis un peu obligé. Moi, je ne crois pas que je pourrais sortir avec une journaliste, on serait toujours en compétition... Alors avec un autre joueur de poker...

Oui, c'est vrai, on est constamment en compétition ! (Rires)

Voilà, tu as ta réponse ! Mais c'est vrai que quand on joue sur Internet, c'est la guerre.

On se hurle dessus, on se dispute : « Mais qu'est-ce que t'as fait ?! Pourquoi t'as fait ça ?! T'as mal joué ! Non, TOI t'as mal joué ! »

Dragan est un joueur très très agressif, alors que moi je joue parfois de manière agressive, et parfois un peu plus calmement, j'ai besoin de me reposer. Lui, il joue tout le temps.

Quelles ont été tes impressions sur le Village Full Tilt à Galway ?

J'ai l'impression qu'on pourrait presque oublier qu'il y a des gens qui jouent au poker ici, c'est parfait.

J'adore l'Irlande et les Irlandais. Tout est simple ici et les gens sont très sympathiques.

Surtout quand on aime la Guinness...

La Guinness ? OUI ! (Rires)

Après être sortie hier soir avec le reste de l'équipe, je peux te dire que j'adore la Guinness, en effet ! (Rires)



Cadeau bonus PokerListings :


Derniers Blog Posts »