Heads-up de légende des WSOP : Martin Jacobson vs Felix Stephensen

Jacobson - Stephensen

La plupart des fans de poker se souviennent du Main Event 2014 comme l’édition des professionnels. Mais pour les Suédois, c’est surtout l’année où ils ont eu leur premier champion du monde.

Un seul amateur se trouvait en table finale, le professionnel de baby-foot William Pappaconstantinou, plus connu sous le nom de Billy Pappas. Avec 14 titres en baby-foot, il ne manquait pas d’expérience... dans une autre discipline.

Un autre joueur a fait forte impression : Mark Newhouse. Et avec raison, puisqu’il avait déjà atteint les November Nine l’année précédente. Il avait alors terminé 9e, et déclaré qu’il ne voulait certainement pas terminer à la même place en 2014, et qu’il préférait largement la 8e ou la 10e. Bien sûr il a terminé neuvième.

Six nationalités différentes étaient représentées lors de cette table finale 2014, ce qui est assez rare aux WSOP pour être souligné (on retrouve généralement une grande majorité d’Américains - 4 seulement cette année-là).

2014 était surtout l’année de l’Europe du Nord, et plus précisément d’une bataille entre la Suède et la Norvège : Martin Jacobson contre Felix Stephensen.

Jacobson sort le chip leader Van Hoof

Avant la table finale, c’était un Néerlandais qui était en tête du tournoi, Jorryt Van Hoof, avec 38,4 millions de jetons (95 bb) dans son stack.

Il était suivi de Felix Stephensen (33,8 millions ; 81 bb). Martin Jacobson était lui en 8e place avec 14,9 millions (37 bb). Mais avec un jeu proche de la perfection il a réussi à gonfler son stack et, alors qu’il ne restait plus que trois joueurs en lice, à éliminer Jorryt Van Hoof.

Au démarrage du heads-up, Jacobson avait 142 millions de jetons contre 58,5 pour Stephensen. Le duel a duré 35 mains avant que Felix ne mise les 28,3 millions qu’il lui restait avec A 9 contre les 10 10 de Jacobson.

Avec un tableau 3 9 10 K 4, un nouveau champion du monde a été couronné. Sa victoire a rapporté à Jacobson la somme de 10 000 000 $ et le plus beau trophée du poker.

Revivez la dernière main du tournoi dans la vidéo ci-dessous.

Martin Jacobson : le chef devenu joueur de poker professionnel

Martin Jacobson grandit à Lidingo, dans la banlieue de Stockholm. Il rêvait de devenir chef et de devenir un jour propriétaire de son propre restaurant.

Pour cela, il fallait d’abord devenir un excellent cuisinier. Il déménagea donc à Barcelone pour gravir les échelons, espérant un jour devenir chef d’un restaurant étoilé.

C’est durant ces années que grandit sa passion pour le poker. Il commença par des cash games low stakes en ligne, mais après quelque temps il passait aux tournois en ligne.

Jusqu’à une victoire lors d’un satellite pour participer au Main Event des WSOP 2008. C’était alors le premier tournoi live de sa carrière, et quelques jours avant de fêter ses 21 ans, il s’envolait pour Las Vegas. Cette édition ne restera pas dans les annales, puisqu’il n’a joué que trois mains.

Martin Jacobson victoire WSOP
Un champion qui l'a mérité.

C’est un peu plus tard cette année-là que Jacobson s’est vraiment révélé, avec une troisième place à l’EPT Budapest pour 197 904 €.

Avec un plein de confiance, il a alors commencé à enchaîner les gros résultats sur tous les circuits : WPT, EPT, WSOP. Au moment de la table finale 2014, il était déjà un professionnel largement reconnu.

Des grands joueurs, comme Antonio Esfandiari, ont déclaré que la victoire de Jacobson était l’une des plus méritées de l’histoire des WSOP.

Martin estime que cette victoire n’a pas changé sa vie et qu’il est toujours aussi motivé.

Depuis novembre 2014, il a atteint 12 places payées, et notamment une 10e place au High Roller de l’EPT Grand Final, pour 107 338 $.

Mais son rêve de devenir chef n’est pas encore mort. Dans plusieurs interviews, il explique avoir pour projet d’ouvrir un restaurant après la fin de sa carrière dans le poker. Cependant, celle-là ne semble pas proche d’arriver, et on devrait voir souvent Martin Jacobson du côté des WSOP cet été.

Il est aussi l'un des membres clés de l'équipe des Montreal Nationals dans la Global Poker League, et est très dévoué aux causes humanitaires et caritatives, donnant notamment un pourcentage de ses gains à Raising for Effective Giving.

Felix Stephensen : le joueur d’omaha qui brille dans les paris sportifs

Felix Stephensen n’avait pas autant d’expérience que Martin Jacobson en tournoi live... ou du moins en Texas Hold’em.

Il avait joué en NLHE au début de sa carrière, mais il est rapidement passé au Pot-Limit Omaha après un séjour en Thaïlande.

Il s’est ensuite installé à Londres, où il a joué énormément de PLO en ligne à 5$/10$-25$/50$.

Felix Stephensen
Champion de Norvège en titre.

Au moment des WSOP 2014, il ne comptait que deux places payées : une 12e place aux Norwegian Championships pour 5 129 $ et une 92e place à l’EPT Barcelone pour 16 989 $.

Stephensen n’avait même pas prévu de participer au Main Event, mais un pari sportif réussi a changé ses projets. Il misa à 60 contre 1 pour une victoire des Pays-Bas contre l’Australie 3-2. Avec une mise de 1 000 $, la soirée a été plutôt réussie.

Avec les WSOP à l’horizon, il prit la décision de tenter quelque chose de nouveau. On connaît donc la suite.
Sa finale lui a permis d’être instantanément propulsé en tête du classement des plus grands joueurs de Norvège, devant des joueurs comme Johnny Lodden, Thor Hansen ou Andreas Hoivold.

Depuis novembre 2014, Stephensen semble être bel et bien revenu au NLHE et a déclaré travailler dur pour progresser.

Il a signé 26 places payées depuis ce Main Event, soit plus du double de Jacobson. Son meilleur résultat est une victoire aux Norwegian Championships 2015 pour 161 842 $. Depuis le fameux heads-up, ses gains s’élèvent à 418 302 $, contre 304 331 $ pour Jacobson.

Le Norvégien n’a peut-être pas fait les gros titres depuis la fin du Main Event 2014, mais on aurait tort de l’oublier.


Episodes précédents :