Andre Akkari : « Merci aux Américains pour avoir fait tomber la FIFA ! »

Akkari Neymar3
Les brésiliens Neymar Jr et Andre Akkari.

Il y a tout juste un mois, la scène du poker brésilienne déjà en pleine expansion a reçu un nouveau coup de boost, avec la signature de Neymar Jr en tant que nouvel ambassadeur de PokerStars.

"Neymar aime vraiment le poker vous savez. Il aime le poker même encore plus que moi, c'est incroyable. Il joue tous les jours, et il aime comprendre le jeu."

Ces mots, ce sont ceux d'Andre Akkari, joueur de poker professionnel brésilien, lui aussi dans l'écurie PokerStars.

"Même le nom de son chien c'est Poker. Il adore le poker, il en est complètement passionné."

Akkari est aussi un bon ami avec son compatriote Ronaldo, et il aura aussi rapidement tissé des liens avec l'attaquant du Barça.

"Je l'ai rencontré à Barcelone. Nous sommes restés en contact et nous nous envoyons maintenant des messages tout le temps. Il n'arrête pas de me demander comment ça se passe pour moi, et à propos du Colossus. Ce tournoi l'excitait vraiment."

Malheureusement Neymar n'aura pu venir jouer ce tournoi devenu le plus gros de l'histoire (22 374 participants), lui et le reste de l'équipe du FC Barcelone préparant actuellement leur finale de Ligue des Champions contre la Juventus, qui aura lieu ce samedi à Berlin.

Même si les WSOP seront encore loin d'être terminés après ça, Akkari doute cependant que Neymar vienne faire un tour à Las Vegas pour ces World Series.

Pas de Neymar aux WSOP

"Neymar a beaucoup d'obligations et de rendez-vous avec ses sponsors à Barcelone. Je ne pense pas qu'il aura le temps de venir ici, mais je l'espère."

Si les World Series ne bénéficieront donc sans doute pas de la présence de la star du football brésilien, Akkari et Neymar n'auront qu'à patienter un peu pour se retrouver.

american justice 18677
Le marteau de la justice américaine a frappé la FIFA.

"Nous allons nous rencontrer en août pour l'EPT Barcelone. Nous aurons d'ailleurs des sessions d'entraînement de poker chez lui avec des amis de Daniel Alves. Je pense que ça va être sympa."

L'un des sujets de conversation qui animera sans aucun doute les discussions entre les brésiliens sera le récent scandale de corruption (enfin) mis au grand jour à la FIFA.

"Ça vient juste d'arriver et je n'ai pas encore eu le temps d'en parler à Neymar et Ronaldo. Quand je les verrai je leur demanderai, mais je suis sûr qu'ils sont vraiment contents."

Merci aux Américains

Akkari lui-même était tant en extase qu'il s'est senti le besoin de remercier le premier Américain qui passait.

"Quand je suis arrivé, à l'immigration, j'ai dit aux gars "hé merci !", et il m'ont demandé pourquoi.
Je leur ai dit parce que les Etats-Unis avaient fait tomber la FIFA. Je leur ai dit que je devais remercier des Américains et qu'ils étaient les premiers que je voyais.
"

Pour Akkari, la corruption rampante est une plaie pour le Brésil, et il est bon de voir quelque part la justice triompher.

"J'aime toujours le Brésil mais il y a trop de corruption et trop de scandales. Cette enquête sur la FIFA est vraiment une bonne nouvelle au Brésil.
Maintenant tous les brésiliens pensent que quelque chose va arriver, que quelque chose doit arriver. Nous sommes très excités de voir ce qu'il va se passer d'ici un ou deux ans.
Je pense qu'il ne peut y avoir que de bonnes choses maintenant, car c'est une bonne nouvelle."

La corruption, fléau pour le football brésilien

andre akkari 26225
Akkari portera toujours les couleurs jaune et vert avec fierté.

Akkari avance aussi que ce type de corruption est la raison pour laquelle le football de clubs au Brésil n'a jamais atteint son plein potentiel.

"Ce sont juste 10, 12 ou 15 personnes corrompues [en charge du football au Brésil] et il mettent la pression sur tous les autres.
Ils prennent l'argent de tout le monde, et l'utilisent ensuite pour avoir le pouvoir. C'est terrible pour tout le monde.

C'est pourquoi tous les joueurs au Brésil s'en vont pour l'Europe et les Etats-Unis. Il n'y a plus d'argent au Brésil, ils ont tout pris. Les clubs ne peuvent plus payer grand chose pour les salaires.

Ces gens n'ont aucune limite morale, ou limite d'argent. C'est incroyable."

Andre Akkari espère donc que les choses vont pouvoir changer pour le meilleur. Et si ce n'était pas le cas, il confie que le peuple brésilien persévèrera toujours.

"Au moins le peuple brésilien est incroyable. Les gens sont bons et nous sommes toujours heureux.
Le Brésil étant un pays où il y a tant de misère, de problèmes de sécurité et de violence, quand nous avons quelque chose à célébrer, on le célèbre tous ensemble."

Veuillez correctement remplir les champs requis !

Erreur !

Vous devez attendre 3 minutes avant de pouvoir poster un nouveau commentaire.

Aucun commentaire