Barry Greenstein : « Le porno plutôt que le télévangélisme ! »

Barry Greenstein7

Dans un long entretien qu'il nous a accordé, Barry Greenstein évoque le retour du poker en ligne, Trump, Hitler, les élections américaines, la religion et la pornographie. Rien que ça !

Connu comme le « Robin des bois » du poker parce qu’il fait don de tous ces gains en tournois à des associations caritatives, Greenstein est l’un des joueurs les plus connus et les plus respectés de l’époque du boum.

Il a aussi pris part à l’une des mains les plus folles jamais vues à la télévision.

Greenstein reste un joueur de cash games dans l’âme, et il est aujourd’hui de retour dans les clubs de Los Angeles où il a ses habitudes.

Mais en ce jour de Super Tuesday des primaires américaines, il a d’autres choses que le poker à l’esprit.
Et lorsque l'on sait que l'homme est très bavard et n'a pas sa langue dans sa poche, un tête-à-tête avec lui se transforme en un entretien monologue épique que vous pouvez apprécier ci-dessous.


Le retour du poker en ligne

On y reviendra forcément au bout d’un moment, mais pour l’instant toutes mes prédictions ont été fausses. Je pensais que le poker en ligne rebondirait plus rapidement.

Je me suis moi-même rendu à Washington pour parler avec une quarantaine d’hommes et femmes politiques et faire du lobbying pour le poker. C’était surtout en 2007 et 2008.

Que ce soit Républicains ou Démocrates, ils étaient tous d’accord avec moi. J’ai cru que l’affaire était dans le sac.

Ils étaient tous assez enthousiastes à propos des profits que pouvait générer le poker. Personne ne voulait voter contre. Mais ensuite on a eu la guerre en Irak.

Barry Greenstein
"Les politiques ont peur de parler de poker."

On accuse le Congrès de ne rien faire depuis dix ans, ce qui n’est pas faux.

Entre une guerre ratée, une invasion ratée et une économie plus que fragile, ils ont peur qu’on ne se souvienne d’eux que pour leur loi sur le poker en ligne.

Le Congrès dans l’impasse

Parfois, on a l’impression que la seule mission des politiques américains c’est de tout faire pour que le parti opposé ne puisse rien faire. Ils passent leur temps à se bloquer, quel que soit le sujet.
On pourrait faire tellement de choses, mais ils ne font que bloquer.

Le système est complètement dysfonctionnel. On ne peut pas avancer, c’est absurde. Le poker en ligne, tout le monde s’en fiche.

Je pensais que ce serait réglé d’ici le début de l’année 2016. Mais bon, au moins on en parle au niveau de chaque état.

On est en période d’élections, les politiques veulent des votes et de l’argent.
Les lois, ils n’en ont rien à faire. Ils veulent juste être réélus, et s’ils parlent du poker, ils savent que leur adversaire risque de l’utiliser contre eux. Le sortir de son contexte et dire que le candidat veut encourager les jeux d’argent, etc.

Ils ont même lié ça aux terroristes et au blanchiment d’argent. On peut inventer des milliers de trucs comme ça, et avec une rhétorique à la Donald Trump, les gens finissent par le croire.

Les politiques préfèrent se tenir éloignés de tous les sujets un peu risqués.

Peu importe quel parti est au pouvoir. D’ailleurs, quand tu parles avec un politique, il est parfois difficile de savoir à quel parti il appartient.

Ça ne devient clair que lorsqu’ils sont en groupe. Tous ceux à qui j’ai parlé étaient en faveur du poker. Ils y jouent tous. C’est ridicule.

A l'encontre des principes fondateurs des États-Unis

Sceau des Etats-Unis d'Amérique
"Notre pays ne peut plus garantir sa propre liberté."

Comme je l’ai dit sur Twitter, c’est quand même triste que les vétérans qui aiment jouer au poker ne peuvent plus le faire et qu’ils devraient aller dans des pays « libres » comme la Russie ou la Chine.

Je prends l’exemple de ces deux pays parce que c’était nos ennemis pendant le Guerre froide. On se battait pour leur liberté, et maintenant notre pays ne peut plus garantir sa propre liberté. C’est quand même triste.

Il ne devrait y avoir aucune excuse pour s’immiscer dans la vie des gens pour réglementer ce qu’ils font en privé et qui n’a aucun impact sur autrui.

Les premiers colons américains sont justement partis d’Europe parce qu’ils voulaient être libres. C’est le fondement de notre pays ! Cette liberté de faire ce qu’on veut tant que cela ne blesse personne.

Tous les pays du monde nous respectent sur ce plan-là. Le poker semble peut-être être un détail, mais il est extrêmement symbolique de la manière dont nous ne respectons plus ces principes fondateurs.

Notre pays a changé. D’autres pays, en Scandinavie par exemple, sont bien plus respectueux de leurs citoyens. Ils payent peut-être plus d’impôts, mais les ges sont heureux là-bas.

Donald Trump, le favori des Démocrates

Donald Trump n’a aucune chance d’être élu président. C’est mathématique. Impossible de remporter une élection en se mettant à dos autant de personnes : la communauté hispanique, les asiatiques, les femmes, etc.

J’adorerais parier contre une victoire de Trump. Le plus drôle, c’est quand j’entends les gens dire que les Démocrates ont peur de Donald Trump.

Les Démocrates adoreraient que Trump soit le candidat Républicain ! Je connais même des Démocrates qui veulent travailler pour lui, juste pour qu’il y parvienne.

Non seulement ils savent qu’il ne pourra jamais être élu, mais en plus il emporterait le parti tout entier dans sa chute.

Donald Trump
"Donald Trump lui-même emploie beaucoup d'immigrants mexicains illégaux."

Même les gens de son parti le trouvent insupportable. Certains aiment le comparer à Hitler, mais c’est plutôt le Kim Jong-Un américain.

Trump, Hitler et Kim Jong-Un

Il raconte n’importe quoi, presque tout est faux, mais il mise sur la xénophobie et l’ignorance des votants.

Parfois, les gens peu éduqués ne se rendent pas compte que dans tous les pays du monde on accuse les étrangers d’être responsables de la crise économique.
Partout dans le monde, les politiques accusent les voisins de venir voler les boulots des locaux. Ici, c’est les Mexicains.

Mais sans ces immigrants, le prix du jus d’orange serait probablement trois fois plus cher. Les études prouvent que les immigrants aident notre économie.
Ils veulent vraiment travailler. Ils font des boulots que les Américains ne veulent pas. S’ils partaient tous, notre économie s’effondrerait.

Donald Trump lui-même emploie beaucoup d’immigrants illégaux mexicains, par exemple dans le secteur du bâtiment. C’est un exemple parmi beaucoup d’autres des bêtises que raconte Trump.

Pareil pour la Chine. Il raconte qu’il veut faire payer plus cher les produits chinois. Ce qu’il oublie de dire, c’est que l’iPhone passerait de 600 à 2000 $.

C’est facile d’oublier que ces gens à qui il s’attaque représentent une main d’œuvre peu chère qui permet de maintenir les prix des produits à un niveau bas pour les consommateurs américains.

Honnêtement, nos immigrants sont probablement plus patriotes que beaucoup d’Américains. Ils viennent de pays où on ne les traitait pas bien, où leur départ est souvent une question de vie ou de mort.
Ou parce qu’ils n’avaient aucune chance de trouver un emploi. Ils viennent ici pour travailler et subvenir aux besoins de leur famille, puis leurs fils partent en guerre pour nous. Ils sont très patriotes.

Affiche de Donald Trump caricatué en Hitler.
"Les liens de Trump avec Hitler se tiennent."

Il n’y a qu’à voir ce qu’on a fait aux Japonais pendant la Seconde guerre mondiale. Trump essaye de faire passer ces horribles choses pour des bonnes.
Non, interner les Japonais-Américains n’était pas une bonne idée. Ils étaient patriotes eux aussi. C’est une manie de s’en prendre à nos plus grands patriotes, c’est ridicule.

Et ça marche avec certaines personnes. Des gens non éduqués. Excellente raison de réduire le budget de l’éducation.

Quand j’étais petit, on avait le meilleur système éducatif du monde. Aujourd’hui, on essaye juste de faire en sorte que les gens soient aussi bêtes que possible, pour raconter n’importe quoi sans qu’ils soient capables de savoir si c’est vrai.

C’est quand même intéressant ce système : faire en sorte que la « plèbe » soit le moins éduquée possible pour pouvoir leur mentir continuellement.

Surtout qu’en plus, à part les Amérindiens, nous sommes tous des immigrants. Peut-être qu’ils sont d’accord avec Trump et veulent se débarrasser de tous les immigrants, dont il fait partie !

Il est allemand et son père a été arrêté pour avoir participé à des réunions du Ku Klux Klan, alors le lien avec Hitler se tient.
Ses deux livres préférés sont la Bible et Mein Kampf, dont il garde une copie à côté de son lit. C’est son préféré !

La différence entre Trump et Hitler, c’est que Hitler a été élu, lui.
Et puis Hitler s’est fait tout seul, alors que Trump a bénéficié de l’argent de son père. D’une certaine manière, Hilter a eu une ascension au pouvoir plus « respectueuse » que Trump.

Trump compte sur le vote du KKK et des mysogines, c’est à peu près tout.

Quelle comédie...

Je l’ai rencontré sur son parcours de golf à Palos Verdes il y a une dizaine d’années.

Je parlais avec le directeur du parcours, un grand fan de poker. Trump s’approche et montre du doigt les fleurs bleues et roses à côté du parcours.

« Plus de fleurs bleues », il dit au directeur. « Enlevez certaines des fleurs roses. » Il s’éloigne et le directeur me dit : « La dernière fois, il voulait plus de fleurs roses. »

Ce jour-là, j’ai cru qu’il était sénile. Dix ans plus tard, il veut être président.

Barry Greenstein
"Aujourd'hui on essaie juste de faire en sorte que les gens soient le plus bête possible."

Ce que les gens ne savent pas, c’est que c’est la sixième fois qu’il essaye de se présenter. Il est probablement aussi surpris que nous de voir que cette fois ça fonctionne. Tout ça parce qu’il est le plus divertissant du lot.

Les médias l’ont vraiment poussé. Tout le monde lit les articles qui parlent de lui. Même moi !

On dirait ces comédiens qui choisissent des gens dans le public pour leur tailler un costard. Il parle exactement comme eux. C’est un spectacle ! Et ça marche. Certaines personnes disent que ce n’est plus drôle. Ils prennent cela trop au sérieux.

Il ne sera jamais élu, donc c’est toujours aussi divertissant. Il est complètement idiot.
Il passe sont temps à dire à tout le monde qu’il est très intelligent, alors qu’il est systématiquement le plus bête de la pièce. Il n’est ni aussi riche, ni aussi intelligent qu’il le dit.

Comme si Einstein passait son temps à dire aux autres qu’il était intelligent... Les gens intelligents n’ont pas besoin de dire aux autres qu’ils le sont. C’est un « tell ». (rires)

Honnêtement, j’espère que ce sera lui le candidat Républicain. Je ne suis même pas fondamentalement opposé au parti Républicain. Je suis plutôt indépendant. Mais notre système est cassé. Les politiques ne font rien, alors peut-être qu’en détruisant l’un des partis, Trump fera indirectement bouger les choses.

Il faut tout changer. Les politiques jouent le jeu pour faire en sorte de maintenir le status quo, alors peut-être que tout ça peut changer les choses.

Tout ce qu’ils disent, c’est pour faire plaisir à ceux qui leur donnent de l’argent.

Réécrire l’histoire

Quand on va au fond des choses, notre pays est fondé sur des principes très sensés. Il y a près de 250 ans, ces principes étaient tellement importants que nos ancêtres ont voulu fonder ce pays.

Aujourd’hui, les gens essayent de transformer ces principes. Même les livres d’histoire sont réécrits. Ça fait peur.

À propos de la religion par exemple. Beaucoup de gens pensent que ce pays a été fondé sur des bases chrétiennes.

Le télévangeliste Benny Hinn
"Le télévangelisme ? Je préfère que mes enfants regardent du porno !"

Le pays est peut-être majoritairement chrétien aujourd’hui, mais quiconque a étudié l’Histoire sait que les pères fondateurs étaient soit déistes, soit athéistes.
Il n’y en a qu’un seul qui se considérait comme religieux, je ne sais plus lequel mais je crois que c’était John Jay. (Wikipédia liste Patrick Henry, John Jay et Samuel Adams comme chrétiens pratiquants, ndlr)

La vérité, c’est qu’ils fuyaient la religion ! Et comme ils étaient intelligents, il ont écrit que personne ne doit avoir le droit de contrôler ce que pensent les gens.

Ils ne voulaient pas contrôler la religion, mais eux n’étaient pas religieux. Certains croyaient en un dieu, mais pas en l’Église, qui ne pensait qu’à gagner de l’argent et voler les propriétés.

Porno et télévangélisme

Nous aussi nous avons nos escrocs religieux, les télévangélistes. Ce genre de choses devraient être interdites à la télévision. Tout ce qu’ils font, c’est prendre l’argent des personnes âgées.

Si je devais choisir entre faire regarder des porno ou des télévangélistes à mes enfants, je crois que je choisirais la pornographie.

Au moins, ils pourraient apprendre des trucs sur le sexe. Je sais que tous les religieux ne sont pas à mettre dans le même sac, mais à partir du moment où on essaye de gagner de l’argent, c’est une escroquerie.

Le problème de la religion, c’est qu’au lieu de l’utiliser pour devenir de meilleures personnes, on l’utilise contre les autres.

Il y a 2 500 ans, Socrate était emprisonné pour ne pas croire aux dieux de l’époque. Il serait sacrément surpris de l’ignorance des gens aujourd’hui.


Propos recueillis par Dirk Oetzmann

Veuillez correctement remplir les champs requis !

Erreur !

Vous devez attendre 3 minutes avant de pouvoir poster un nouveau commentaire.

Aucun commentaire

×

Sorry, this room is not available in your country.

Please try the best alternative which is available for your location:

Close and visit page