Interview : Basile Yaïche, 1ère partie

yaiche

A seulement 19 ans, ce Parisien est considéré comme l’un des meilleurs joueurs de cash-game français et a déjà décroché un contrat de sponsoring chez Eurosport Poker. Elu meilleur joueur online de l’année 2010 aux derniers France Poker Awards « Basou » est passé en trois ans des tournois freerolls aux parties les plus chères des salles françaises. Attention prodige.

Basile, tu étais récemment à Berlin pour disputer l’EPT, comment s’est passé ton tournoi ?

Je suis arrivé un peu fatigué, et j’ai été éliminé dès le Day 1. Je manquais un peu de motivation, j’ai pratiqué un jeu à haute variance et je n’ai vraiment pas vu de cartes...
J’ai quand même pu disputer quelques parties de cash-game aux blindes 20/40 euros, mais j’ai notamment perdu un gros coup à 20 000 euros, et aussi un coin-flip à 6000 euros... J’en ai également profité pour sortir un peu avec la Team, même si on n’a pas trop eu le temps de visiter la ville.

A ce sujet, comment se passe la collaboration avec Hugo Lemaire et Clément Thumy au sein de la Team Eurosport Poker ?

Très bien, on est très amis. Ce sont des joueurs de tournois, ils m’ont beaucoup appris à ce niveau-là. On a des profils très complémentaires, tant au niveau du caractère que du poker. Avec Clément Thumy par exemple, on a le même processus de réflexion. Hugo est lui un spécialiste du jeu pré-flop.

Que stipule ton contrat avec Eurosport Poker ?

J’ai signé un contrat d’un an renouvelable (Basou s’est engagé à la mi-août 2010 NDLR). J’ai une enveloppe qui me permet de jouer les gros tournois live.
Je dois aussi animer le blog de la Team et faire une vidéo de temps en temps. Nous disposons aussi d’un peu de liquidités pour les parties de cash-game.
En tout cas, la récente vente d’EurosportBet ne change rien pour les joueurs de la Team.

Cette signature a-t-elle changé quelque chose dans ta façon d’aborder le poker ?

Disons que j’essaie logiquement d’être plus pro, avant je ne jouais vraiment pas dans une optique professionnelle. Je jouais pour le plaisir et ça ne me dérangeait pas de perdre de grosses sommes. Je jouais en NL10000 (blinds 50/100$) et je tentais des shots sur des limites plus élevées quand j’étais un peu énervé !

Aujourd’hui, parviens-tu à mieux gérer le tilt ?

J’arrive de temps en temps à prendre une pause quand il le faut et à quitter la table quand ça va mal. Mais je crois que je ne suis pas fait pour être zen...
Pendant un moment, j’avais également tendance à jouer trop loose en cash-game, mais j’ai rectifié le tir et mes résultats s’en ressentent. Après, au niveau purement théorique, je pense connaître un peu près tout des techniques de jeu en Texas Hold’em. Maintenant, j’apprends tranquillement l’Omaha, qui est selon moi destiné à prendre de plus en plus d’importance à l’avenir.


Propos recueillis par Maxime Arnou

> 2ème partie de l'interview la semaine prochaîne.

Derniers Blog Posts »