Les paris pour un bracelet ? Terminé pour Brian Hastings

Brian Hastings WSOP 2016
Brian Hastings aux World Series 2016.

Brian Hastings a beau avoir remporté des centaines de milliers de dollars grâce à des paris sur les bracelets au cours des derniers WSOP, il n’a aucune intention de reprendre de tels risques.

Hastings avait confié à PokerListings qu’au début des World Series of Poker 2015, il avait fait des paris à six chiffres sur l’obtention d’un bracelet.

À la fin de l’été, il en avait remporté deux, atteint sept places payées et remporté 874 000 $. Sans compter donc les paris remportés.

Mais avec le recul, Hastings estime qu’il avait beaucoup à perdre.

« J’ai plutôt bien joué l’été dernier, mais vu les risques que j’ai pris, les choses auraient pu très mal se passer.

À l’époque, je débordais tellement de confiance que je ne m’en rendais pas compte. Avec le recul, je me rends compte que c’était trop risqué, et je ne le referais pas. »

Hastings compte déjà deux places payées aux WSOP 2016, mais il estime être dans un état d’esprit bien différent de l’année dernière.

« C’était presque un peu étrange », dit-il en évoquant ses succès de l’année dernière.

« Je pense que ça m’a donné trop de confiance. J’avais perdu ma jugeote. J’ai fini par prendre trop de risques dans mes décisions et à faire trop confiance à mon instinct. »

Brian Hastings
Relâchement coupable.

Parmi ces décisions prises sur un coup de tête, un déménagement à Philadelphie.

« En soi, emménager là-bas a de bons côtés, mais mes motivations n’étaient pas très réfléchies », estime-t-il.

« Et puis la manière dont j’investissais et dépensais mon argent... Après l’été, je pensais que je n’avais plus à me préoccuper de l’argent. »

Rattraper ses erreurs, une source de motivation

En plus de devenir trop confiant, Hastings avoue avoir perdu en discipline après les WSOP de l’année dernière.

« Je me suis relâché. Je ne jouais plus suffisamment, j’étais moins concentré. Mais je crois que je me suis remis en selle. J’ai compris qu’il faut énormément travailler pour rester au meilleur niveau.

Ces derniers mois, je me suis concentré sur mon jeu.
Ça va mieux, mais je regrette encore certaines des décisions que j’ai prises à l’époque. »

Cette année, sans paris pour le pousser, Hastings a dû trouver sa motivation ailleurs.

« Je pense qu’il y a énormément de sources de motivation. Simplement, elles viennent d’ailleurs », explique-t-il.

« L’été dernier, j’avais besoin de mettre le paquet. Là, je veux juste bien jouer, certaines de mes erreurs et retrouver mon niveau. »

Rendez-vous sur notre page WSOP pour plus d’infos sur les World Series of Poker.

Veuillez correctement remplir les champs requis !

Erreur !

Vous devez attendre 3 minutes avant de pouvoir poster un nouveau commentaire.

Aucun commentaire