Byron Kaverman : « Cette première au Panama aura été réussie »

Byron Kaverman
(photo Neil Stoddart, PokerStars)

Byron Kaverman est passé près de la première table finale officielle du PokerStars Championship Panama qui se dispute ce soir. Il revient pour nous sur cette première attendue avec circonspection et curiosité, et sur ses incroyables résultats.

Son nom ne vous dira peut-être rien, pourtant l'Américain Byron Kaverman est l'un des joueurs les plus réguliers sur le circuit du poker ces dernières années. Pour s'en convaincre il suffit de regarder son tableau des gains en live depuis trois ans :

  • 2014 : 1,4 million de dollars
  • 2015 : 3,5 millions de dollars
  • 2016 : 1,3 million de dollars

Depuis 2008 et son premier cash, il dépasse désormais la marque des 9,5 millions.
A son palmarès : un titre WPT (2012), un bracelet WSOP et un High Roller de l'EPT (2015).

Avec une 8è place obtenue dans ce PokerStars Championship du Panama pour un certes petit montant de 35 920 $, il continue sa nouvelle moisson déjà bien entamée en cette année 2017, avec près d'1,4 million de dollars alors que nous ne sommes qu'au mois de mars.


Byron explique-nous tous ces succès. Y a t-il quelque chose que tu as de plus que les autres, ou tout au moins que la moyenne ?

En fait malgré ce que les chiffres montrent, 2016 fut une année perdante pour moi.
Je suis reparti de zéro dans ma tête cette année, ce qui me permet de mieux me contrôler à la fois à la table et en dehors.

Byron Kaverman
"Je joue moins qu'avant pour mieux profiter de la vie."

J'équilibre mon temps entre le poker et du temps passé avec mes amis ou à faire d'autres choses. J'essaie de manger sain, de faire du sport, et de passer plus de temps à lire.

Vivre sainement est devenu bien plus important pour réussir au poker aujourd'hui, on peut vite en voir l'impact.

Tu as tellement de résultats dans l'année qu'on se demande dans quelle mesure tu voyages ?

Je ne joue plus autant qu'avant en fait. Pendant plusieurs années je voyageais le plus gros de l'année, et je jouais quelque chose comme 90 tournois par an.

L'an dernier j'en ai joué environ 60, et cette année une dizaine pour l'instant. Je ralentis un peu parce que je n'en pouvais plus.

Je joue principalement au poker live maintenant. J'ai commencé en ligne et pouvait passer un dimanche entier à jouer, mais j'apprécie de vivre un peu plus désormais. Ca me convient mieux j'imagine.

Tu as donc déjà voyagé un peu partout mais c'est ta première fois au Panama c'est ça ?

Oui, mon premier séjour en Amérique Centrale. Panama City est plutôt sympa. J'ai pu aller dans plusieurs bars de toits d'hôtels ou de bons restaurants. Mais en tant que joueur tu ne sors pas tant que ça.

Pour en revenir au tournoi, l'affluence est un peu en-dessous de ce que à quoi on pouvait s'attendre, ou que l'on pouvait espérer (366 joueurs pour le Main Event NDLR). Considères-tu quand même cet événement comme un succès ?

Panama City
"Panama City est plutôt sympa." (photo R. Velli)

Dans l'ensemble je dirais que ça aura été un succès oui. L'endroit est très beau, l'hôtel aussi, et l'équipe d'organisation fait du bon boulot comme toujours.

Certains tournois auront peut-être été un peu petits, mais l'un dans l'autre ça aura été bien.

Certains parlent du fait que l'EPT avait pour habitude d'offrir 2 millions au vainqueur, et maintenant ce n'est que 300 000 $.

Des gens se plaignent de l'échelle des gains dans ce Main Event, mais je pense qu'ils ont fait ces changements pour une bonne raison.

Ils ont aussi fait un sondage à Barcelone à propos de cette structure de paiements, et ils ont écouté ce que les joueurs pensaient. Donc je pense que c'est bien comme c'est maintenant.

Au début du Jour 5, les tapis moyens étaient au-dessus de 60 grosses blindes. Est-ce qu'un parterre de joueur plus restreint fait du tournoi encore plus un vrai tournoi de poker pour les joueurs ?

Je ne l'avais pas réalisé, mais c'est vrai que quelques joueurs avaient un tapis très profond.

Parmi les joueurs encore en course, tu es sans doute la tête d'affiche. Alors qui sont les autres joueurs dangereux et favoris ?
(interview réalisée avant son élimination en 8è place donc NDLR)

Denis (Timofeev) joue beaucoup en ligne et est très bon. Le joueur belge (Jonathan Abdellatif) semble lui aussi assez bon.
L'Allemand (Robin Woznicziek) est en école de commerce mais est totalement dans la zone, et Kenny (Smaron) a déjà pas mal de succès à son actif.
Ca sera donc une table finale difficile et relevée.


Pour suivre le dénouement de cette table finale, rendez-vous sur notre page du live vidéo à partir de 19h.
Résultats et compte-rendu complet du tournoi à retrouver dès demain dans nos news.

Veuillez correctement remplir les champs requis !

Erreur !

Vous devez attendre 3 minutes avant de pouvoir poster un nouveau commentaire.

Aucun commentaire