Charlotte Van Brabander : de joueuse CounterStrike à espoir du poker

IMG142

La jeune Belge Charlotte van Brabander, ancienne joueuse de CounterStrike, s'est faite remarquer l'année dernière lors de l'EPT Berlin en remportant le Ladies Event, et en atteignant une place payée dans le Main Event.

A 23 ans, cela ne fait que quelques années que la spécialiste de CounterStrike s'est mise au poker, mais coachée par ses compatriotes Matthias et Christophe de Meulder, elle a de grandes ambitions.

D'autres transfuges de CounterStrike ont déjà su se faire une place dans le poker, comme Griffin Benger, et c'est entre autres pour cette raison que PokerListings avait inclus la jeune joueuse dans sa liste des 5 joueurs à suivre en 2013.

Et encore, le poker est pour l'instant loin d'être sa priorité puisque Charlotte est encore étudiante en management public et doit également trouver le temps d'écrire une rubrique sur le jeu. Quand elle trouve le temps de jouer au poker, c'est principalement en ligne, où elle fait des ravages sous le pseudo « sjlot » - un diminutif de son prénom, Charlotte.

Trois ans après qu'elle a fait sa première grande apparition dans le monde du poker live lors du Grand Final de l'EPT à Monaco, Thomas Hviid a eu la chance de rencontrer Charlotte van Brabander pour évoquer avec elle son passé, son présent, et son futur.


Comme beaucoup de joueurs de poker, tu as beaucoup d'expérience dans le jeu. Comment en es-tu venue au poker ?

J'ai joué à CounterStrike pendant 6 ans, d'abord avec des amis, puis de manière quasi-professionnelle quand je suis allée aux Championnats du Monde avec mon équipe. Nous étions une équipe intégralement féminine et nous nous entraînions 7 heures par jour, donc c'était vraiment un style de vie de joueur professionnel.

Ensuite j'ai commencé à jouer un peu au poker sur Internet avec des amis, j'ai gagné un peu d'argent et j'ai participé à quelques petits tournois. Il y a trois ans, PokerStars m'a contactée après avoir lu un article sur moi dans la presse. Le responsable de l'équipe belge PokerStars m'a donc invitée à Monte-Carlo pour que je participe à un satellite pour le Ladies Event, que j'ai remporté.

charlottevanbrabander4
(photo HLN.be)

C'était vraiment sympa de participer au Ladies Event, j'ai pu parler avec les autres joueuses des points communs entre le poker en ligne et les jeux vidéos en ligne : il faut prendre des décisions rapides, avoir une stratégie claire et toujours avoir quelques coups d'avance sur l'adversaire.

Cette expérience m'a vraiment poussée à continuer et à travailler avec Matthias et Christophe de Meulder et d'autres joueurs professionnels pour progresser.

Tu ne participes qu'à quelques events au cours de l'année. Est-ce que tu continues à surtout jouer en ligne ?

Oui, je préfère jouer en ligne qu'en live, c'est mon côté gameuse – j'ai du mal à lâcher mon ordinateur ! Surtout vu le temps qu'il fait en Belgique !

Et puis je suis encore étudiante, il faut que j'arrive à concilier ça avec mes études, donc je joue surtout quand je n'ai pas d'examens où de devoirs à rendre. Ces temps-ci, je dirais que je joue 4 jours par semaine.

Tu as étudié la Criminologie... Est-ce que c'est utile pour repérer les bluffs ?

Non, pas du tout. En fait ça n'a rien à voir avec ça. Mais bon, je pense que pour bien jouer au poker, il faut être très intelligent, donc peut-être que le fait de faire des études est un bon moyen de garder le cerveau affûté. C'est vraiment important.

Tu as déjà signé quelques bons résultats sur Internet. Quels sont les prochains objectifs sur ta liste ?

Pour l'instant, mon objectif principal est de gagner un gros tournoi en ligne – comme un SCOOP ou un WCOOP. Je trouve ça encore mieux que de gagner un tournoi live parce qu'il y a beaucoup plus de joueurs. Et pour une gameuse comme moi, ça serait vraiment génial.

 

Derniers Blog Posts »