Chris Moneymaker : « J'ai toujours aussi soif de victoire. »

IMG365
Chris Moneymaker : un grand nom, une longue route.

Il restera à jamais celui qui a changé l'histoire du poker. Mais comment le poker a-t-il changé sa vie à lui ?

Près de 10 ans après l'énorme surprise que fut sa victoire contre Sammy Farha dans le Main Event des WSOP 2003, Chris Moneymaker est toujours, à la surprise de certains, sur le circuit en train de gagner sa vie.

D'aucuns diraient même qu'il n'a jamais aussi bien joué que ces derniers temps.

Dirk Oetzmann, notre collègue de PokerListings Allemagne, a pu rencontrer Moneymaker à l'EPT San Remo et a recueilli ce que le patronyme le plus connu du poker avait à lui dire sur son passé, son présent et son futur.

Déjà presque 10 ans depuis ta victoire aux WSOP. Avec le recul, quel regard portes-tu sur cette époque ?

IMG8024
"Pendant longtemps j'étais trop confiant."
 

J'ai l'impression que c'était hier, tout est passé très vite. Avec le recul, j'aurais dû me montrer un peu plus sérieux au lieu de penser que c'était du tout-cuit.

Pendant longtemps, j'étais beaucoup trop confiant. Je lisais assez bien les gens, mais je ne maîtrisais même pas les bases du jeu.

Avant de te lancer dans le poker, tu menais une vie « normale ». As-tu l'impression que c'est toujours le cas ?

Oui. Disons que j'ai toujours essayé de rester normal. J'ai toujours gardé les pieds sur terre, j'aime passer du temps avec ma famille et je suis casanier.

D'un autre côté, j'aime vraiment le poker. Je ne joue jamais jusqu'à me griller complètement, mais je joue quand j'en ai envie et où j'en ai envie.

Beaucoup des champions arrivés après toi sont déjà hors-circuit depuis longtemps, mais toi tu es toujours là.

Je ne suis pas sûr qu'ils soient vraiment hors-circuit. Greg Raymer ou Joe Hachem par exemple, ils jouent toujours.

Ceux qu'on ne voit plus, c'est les gars comme Jamie Gold, qui s'est embarqué dans quelques parties de high-stakes où il n'aurait peut-être pas dû, ou Jerry Yang, qui n'a jamais voulu être sur le devant de la scène et préfère son boulot.

Et puis il y a les gars comme Peter Eastgate, qui partent à la « retraite » super jeunes mais qu'on voit revenir maintenant.

IMG829
"Si j'étais tout seul, je jouerais sûrement des cash games aussi élevés que possible."
 

Tu es bien loin des jeunes geeks obsédés par le poker, mais qui semblent  se griller beaucoup plus rapidement. Ton style serait-il le bon ?

En tout cas c'est plus difficile. C'est très compliqué d'arriver à concilier vie de famille et carrière de joueur de poker, que ce soit financièrement ou au niveau des déplacements. Je pars jouer, je dors cinq heures dans l'avion, j'arrive à la maison et je dois être assez frais pour m'occuper des enfants, et ça c'est un impératif.

Un jeune qui débarque et craque toute sa bankroll en une nuit, il s'en fout, ça n'affecte que lui. Moi, même si je voulais, je ne pourrais pas me permettre de jouer des parties à 50/100$. J'ai quatre bouches à nourrir, l'état d'esprit n'est pas le même.

Si j'étais tout seul, je jouerais sûrement des cash games aussi élevés que possible. Ou en tout cas plus élevés qu'aujourd'hui.

Le poker a énormément évolué. Comment fais-tu pour garder le rythme ?

J'ai un coach. Un gars qui m'aide à identifier les nouvelles tendances et me tient au courant de ce qu'il se passe. On parle des manières d'identifier un mec qui te surrelance mais qui n'a pas forcément d'as, qui pourrait faire ça avec Dame-5.

IMG7969
Calvin Anderson, mentor de Moneymaker.
 

Calvin Anderson est mon coach, « cal42688 » sur Internet. Il est très très bon, probablement le meilleur que je connaisse. Je l'ai rencontré il y a deux ans au PCA. Avec d'autres gars on faisait un « Fish and Chips », jouer un tournoi et aller à la pêche.

Calvin, son coloc' Wade Townsend et quelques autres gars traînaient ensemble, et leur jeu m'avaient beaucoup impressionné. Donc j'ai dit à Calvin que j'aimerais bien son aide.

En plus je ne peux pas jouer sur Internet, donc il faut bien que je trouve un moyen de me tenir au courant.

Serais-tu prêt à déménager pour pouvoir jouer en ligne ?

Justement, l'autre jour j'essayais de voir si je pouvais trouver une résidence secondaire du côté de Toronto. C'est une ville très sympa où il y a beaucoup de joueurs de poker. Finalement ça ne s'est pas fait, puisque j'aurais raté une bonne partie des WCOOP de toute façon.

Et puis je voyage déjà beaucoup pour participer aux tournois de l'EPT, du LAPT, du NAPT, alors peut-être que je n'ai pas besoin d'aller au Canada pour en plus jouer sur Internet.

Du coup je passe plus de temps à m'entraîner au poker live. Par exemple, c'est la première année où je participe à tous les tournois de l'EPT au lieu de deux ou trois.

As-tu toujours autant les crocs qu'en 2003 ?

Honnêtement, je mentirais si je disais oui. En 2003, j'étais fauché et j'avais littéralement les crocs. J'étais en mode Rocky Balboa. Les choses ont changé, ma situation est plus confortable aujourd'hui, la motivation n'est pas la même, mais je veux continuer à bien jouer.

chris moneymaker 1731
Le Rocky Balboa des tables.
 

J'ai toujours aussi soif de victoire qu'à l'époque, mais personne ne peut garder la même motivation une fois que ta situation est moins précaire.

Penses-tu pouvoir continuer encore longtemps ?

Oui, peut-être pas aussi longtemps que Doyle Brunson, mais longtemps quand même.

Et puis j'adore voyager, surtout en Europe, où il me reste encore beaucoup de coins à découvrir. Mais c'est clair que je ne me vois pas essayer de trouver un gros cash game quand j'aurai 70 ans. Je laisserai ça à mes gamins.

Tu as été l'un des tout premiers membres de la team PokerStars.

Le deuxième, en fait. Question, qui était le tout premier ?

Aucune idée.

Tom McEvoy, il a signé en 2002. Joe, Greg et moi l'utilisions tout le temps comme question piège.

A quel point la « team » PokerStars est-elle une vraie équipe ?

chris moneymaker 2
L'équipe n'est plus là mais l'argent reste.
 

A l'époque, c'était vraiment le cas. Greg Raymer, Joe Hachem et moi on passait beaucoup de temps ensemble. Nos familles se connaissaient, on était une vraie équipe, on était très proches.

Ensuite PokerStars a grandi financièrement, et c'en est arrivé au point que je ne connaissais même pas les nouveaux pros membres de la team.

Mais en fait la plupart des jeunes joueurs se connaissent aussi entre eux. Comme Jason Mercier et ElkY par exemple, ils font pas mal de trucs ensembles. Comme Joe et Greg ne sont plus là, c'est vrai que je ne fais plus grand chose avec l'équipe, mais ce n'est pas le cas de tout le monde.

Quand j'ai fini de jouer, tout ce que je veux c'est être tranquille et dormir. Les jeunes, ils finissent de jouer et ils sortent, ils...  Qui sait ce qu'ils font ? Moi je suis trop vieux pour tout ça.

Que va-t-il se passer quand Full Tilt fera son retour ?

Ça va être un coup de tonnerre. Ils vont directement devenir les n°2, juste derrière PokerStars.

 

Vous pourriez aussi Aimer

assets/photos/_resampled/croppedimage12580-IMG1608.jpg

Andreas Hoivold : Le chanceux le plus malchanceux du monde

Malgré des mésaventures qui incluent un accident de voiture presque fatal, une addiction aux opiacés, un passage en prison et la mort de son fils...

29 Juillet 2014
assets/photos/_resampled/croppedimage12580-LyleBerman2.jpg

Lyle Berman : « Nous avons créé un phénomène mondial. »

Tous les jeunes joueurs devraient connaître et surtout être reconnaissants envers Lyle Berman pour ce qu’il a apporté aux tournois de poker.

28 Juillet 2014
assets/photos/_resampled/croppedimage12580-steve-albini2.jpg

Steve Albini : de l'album In Utero de Nirvana aux tables de poker

Tous les joueurs de poker ont une vie en dehors du poker, mais il faut bien admettre que celle de Steve Albini est bien plus...

25 Juillet 2014
assets/photos/_resampled/croppedimage12580-NaoyaKihara1.jpg

Naoya Kihara : « Les Japonais voient encore le poker comme du 5-card draw sans aucune mise. »

Bien qu'il ait été le premier Japonais à remporter un bracelet et que cela lui ait permis de réaliser des dizaines d'interviews dans la presse...

23 Juillet 2014

Veuillez correctement remplir les champs requis !

Erreur !

Vous devez attendre 3 minutes avant de pouvoir poster un nouveau commentaire.

Commentaire ajouté. Merci !

Aucun commentaire