Daniel Negreanu : Discipline mentale et les femmes

Daniel Negreanu

Discipline mentale, image à la table, les femmes au poker, un peu de politique et d'autres sujets plus légers : voici ce dont quoi nous avons cette fois pu parler avec Daniel Negreanu.

Moulin à paroles et un avis sur tout diront certains, source inépuisable de commentaires intéressants diront d'autres : une chose est sûre, Daniel Negreanu ne laisse personne indifférent.

PokerListings a eu de nouveau la chance de passer du temps avec le Canadien, pour qu'il nous parle de sujets tels que la discipline mentale dans le poker, l'image à la table, et la place des femmes dans le poker.


Daniel, au PCA tu as beaucoup parlé de l’importance de la discipline mentale dans le poker et de la manière dont les actions reflètent nos intentions. As-tu des conseils pour arriver à rester discipliné mentalement ?

Bien sûr. Je conseillerais d’abord d’avoir un cahier ou un journal.
Chaque matin, qu’il s’agisse de poker ou d’autre chose, écrivez ce que vous voulez créer, ce que vous voulez qu’il arrive ce jour-là.
Le soir ou le lendemain matin, jetez-y un œil et posez-vous les questions suivantes : est-ce que la journée s’est passée comme je le souhaitais ? Est-ce que j’ai fait tout ce que j’avais prévu ?

Ensuite, identifiez les domaines dans lesquels les choses ne se sont pas passées comme prévu, et recommencez le jour suivant. Il faut toujours reconnaître et identifier ses erreurs, pour mieux repartir. Il est aussi important d’avoir un objectif à l’esprit.

Avant un tournoi de poker, demandez-vous : « Qu’est-ce que j’en attends ? » Pour la plupart des gens, il s’agit de gagner le tournoi.

Daniel Negreanu wsop
"Les gens me voient comme quelqu'un d'extraverti mais qui ne bluffe pas."

Après le tournoi, prenez un peu de recul, et demandez-vous si vos actions ont correspondu à cette vision. Si je sors jusqu’à 4 H du matin la veille d’un tournoi qui commence à midi, manifestement la réponse est non. Si j’arrive trois heures en retard non plus. Il faut faire face à tout ça et faire mieux la fois suivante. C’est valable dans tous les domaines de votre vie.

Tu as récemment évoqué l’importance de savoir quelle image, en tant que joueur de poker, tu veux projeter à tes adversaires. Comment penses-tu être perçu par tes adversaires ?

Je pense que les gens me voient comme quelqu’un d’extraverti.
Ce qui est intéressant dans le poker, c’est que penser à la perception qu’ont de toi les autres joueurs fait partie du boulot. Certaines personnes pensent peut-être que je ne bluffe jamais, d’autres m’ont peut-être vu bluffer beaucoup... Mon job, c’est de savoir ça.

Pour moi, c’est la plus grande qualité d’un grand joueur de poker : la conscience de soi, la capacité à comprendre comment on est perçu. Je pense que la plupart des gens me voient comme un joueur qui ne bluffe pas énormément, qui est plutôt prudent et qui joue uniquement avec de bonnes cartes.

Compte tenu du fait qu’il est important d’avoir l’air confiant et talentueux, penses-tu que ce soit plus difficile pour les femmes qui jouent au poker, étant donné qu’elles doivent souvent combattre d’autres préjugés ?

Je pense que c’est beaucoup plus facile d’être une femme à une table de poker. D’abord parce que c’est plus simple de savoir comment les gens vous verront. Comme tu l’as dit, ils auront probablement des préjugés et penseront que vous n’êtes pas bonne ni agressive. Ce sont des informations que vous pouvez utiliser à votre avantage.

En plus, les femmes ont généralement plus d’intuition dans certaines situations. Elles peuvent aussi manipuler les hommes avec un simple sourire. Elles ont beaucoup plus de munitions à leur disposition que les hommes. Si j’avais un groupe de 50 hommes et de 50 femmes qui n’ont jamais joué au poker et que je leur apprenais, je suis prêt à parier tout mon argent que les femmes se débrouilleraient mieux.

Alors pourquoi n’y a-t-il pas plus de femmes dans le poker ?

Sofia Lövgren
"Il n'y a pas plus de femmes au poker parce que nous sommes différents."

Selon moi, en partie parce que nous sommes différents. Les hommes et les femmes ne fonctionnent pas de la même manière. Nos corps sont différents, nos systèmes hormonaux sont différents, nos centres d’intérêt sont différents.

C’est comme si tu me demandais pourquoi il n’y a pas plus d’hommes qui achètent des livres de romance. Les romances sont surtout lues par des femmes, parce que les femmes sont généralement plus romantiques. Les hommes sont généralement plus intéressés par les activités compétitives, comme le poker. Ce n’est ni mieux, ni moins bien. Je pense simplement que les femmes s’intéressent naturellement moins à des jeux comme les échecs ou le poker.

Tu ne penses pas que cela peut aussi venir de la façon dont les filles sont élevées et de ce qu’on attend d’elles socialement, pas seulement de la biologie ?

Je n’en sais rien. C’est intéressant en tout cas. Je pense que c’est un mélange des deux.

Il existe énormément d’études qui montres que le cerveau des hommes et des femmes fonctionne différent. Il y a une membrane au milieu du cerveau qui est plus épaisse chez les hommes que chez les femmes, ce qui fait que les femmes ont plus de facilité à accéder aux côtés gauche et droit du cerveau en même temps, pendant que les hommes ont accès soit au côté créatif, soit au côté logique, de manière très distincte. Demande à un homme « combien font 2 + 2 ? », il répondra « quatre ». Demande à une femme, elle te répondre « je ne suis pas sûre de ce que j’en pense ». (rires)

Exemple très intéressant. Penses-tu que l’industrie du poker pourrait évoluer pour que les femmes s’y sentent mieux, ou bien estimes-tu que ce soit déjà assez ouvert aux femmes ?

À chaque fois que ce sujet revient sur le tapis, je grince un peu des dents. Le poker n’est pas différent du reste de la société. Le sexisme est une réalité, dans le monde entier et dans tous les domaines.

Dont le poker. Peut-on faire quelque chose de particulier pour que les femmes apprécient mieux le poker ? Je ne crois pas non. Peut-être être moins vulgaire, mais c’est comme ça partout. J’ai du mal à trouver quelque chose de propre au poker.
Et puis on a les Ladies’ Events, que je trouve super. Mais certaines féministes pensent qu’ils sont dégradants.

Bob Marley pot commited
"J'aimerais jouer au poker avec Bob Marley !"

OK. Quelques questions marrantes. Si tu pouvais jouer au poker avec un personnage historique ou de fiction, qui choisirais-tu ?

J’aimerais bien traîner avec Bob Marley !

Tu penses qu’il serait bon au poker ?

Je pense qu’il ne serait pas mauvais. Il aurait certainement beaucoup de sang froid. Mais je pense qu’il s’ennuierait.

Hillary ou Bernie (Sanders) ?

Je suis un fou de politique, c’est une de mes passions. Donc c’est une question intéressante. D’un point de vue personnel, je préfère Bernie. Je pense qu’il est le plus honnête des candidats, qui dit ce qu’il pense. Mais en termes de politique pure, je suis plus proche d’Hillary. Même si je ne l’apprécie pas autant en tant que personne. Dommage que je ne sois pas aussi proche de Bernie politiquement.

Tu as récemment évoqué ta passion pour Hearthstone dans une interview. Est-ce qu’il y a d’autres jeux stratégiques que tu aimes ? Les échecs peut-être ?

Je suis complètement accro à Hearthstone, j’y passe la majorité de mon temps. J’ai un peu joué aux échecs, mais je ne suis pas très bon.

Est-ce que tes compétences en maths ont une influence sur ton jeu ?

J’étais bon en maths à l’école, c’était très naturel pour moi. Mais pour être honnête, ça ne m’aide pas spécialement pendant que je joue. Au haut niveau, la plupart des joueurs comprennent bien le jeu, donc c’est plutôt psychologique. C’est important, évidemment, mais c’est assez simple.

Le Seigneur des anneaux ou Star wars ?

Voilà une bonne question. Je vais choisir Star wars !

S. J.

Veuillez correctement remplir les champs requis !

Erreur !

Vous devez attendre 3 minutes avant de pouvoir poster un nouveau commentaire.

Aucun commentaire