Interviews exclusives des November 9 : Joe McKeehen

n9 joe mckeehen

Dernier épisode de nos interviews exclusives des November Nine, en terminant naturellement par le chip leader.

Aujourd'hui : Joe McKeehen.

(note : vous aurez pu remarquer que nous vous avons proposé les interviews de chacun des finalistes, à l'exception de Zvi Stern, deuxième en jetons. Le joueur israélien est en effet le seul finaliste à avoir refusé à ce que notre entretien avec lui soit diffusé).

Le chip leader remportera t-il enfin le Main Event ? Ce n'est en effet jamais arrivé depuis que les November 9 existent.
Mais cette fois, McKeehen pourrait bien faire mentir cette étonnante statistique.

Expérience, self-control et un tapis de plus du double de son adversaire le plus proche : l'Américain a tout pour lui dans cette table finale.


Joe, dis-nous en plus sur toi, et sur comment tu as commencé au poker.

Je suis de North Wales, en Pennsylvanie, où j'habite toujours. J'ai commencé à jouer au poker après en avoir vu à la télé avec mes amis. On a commencé à y jouer pour s'amuser, et puis j'ai fini par prendre les choses plus au sérieux et à progresser.

joe mc keehen 2
Passionné de stratégie depuis tout petit.

Au fil des années j'ai réalisé qu'il y avait beaucoup d'argent à gagner dans ce jeu si tu étais assez bon, alors j'ai fait de mon mieux pour être bon justement.
Lorsque j'étais au lycée, j'ai pris une décision : quand j'aurais fini le lycée, celle de passer professionnel. Et par chance j'ai connu la réussite.

Comment tes parents l'ont-il pris quand tu leur as dis que tu allais devenir pro de poker ?

Quand je leur ai dit, ils n'étaient pas sûr de ce que cela impliquait. Ils ont approuvé mais avec prudence. Heureusement donc j'ai connu assez de succès, et quand ils ont vu l'argent que je gagnais, ils ont été d'accord avec la décision que j'avais prise.

Et petit à petit ils sont devenus mes plus grands supporters. Ils vont venir en novembre, du sûr. Ça sera la première fois qu'ils viendront à Las Vegas, et même la première fois qu'ils me regarderont jouer au poker.
Je suis sûr que ça sera excitant pour eux comme pour moi.

T'estimes-tu chanceux d'avoir connu un succès si rapide, et de ne pas avoir abandonné le poker pour trouver un travail ou autre ?

Si je n'avais pas connu cette réussite rapide, je pense qu'il aurait été très facile d'être découragé et d'abandonner. Surtout qu'en étant à l'école au même moment, j'aurais pu suivre une route plus normale si je peux dire, finir mes études et trouver un travail.

Mais j'ai aimé le jeu à un point où même si ça ne s'était pas tant bien passé, je lui aurais donné sa chance sur une durée aussi longue que possible, avant d'abandonner pour de bon.
Heureusement cette situation ne s'est jamais présentée, et j'y suis maintenant pour un long moment.

Tu es le Joe McKeehen qui a gagné le championnat du monde de Risk, le célèbre jeu de société, c'est ça ?

C'est bien ça, c'est bien moi. Ma mère m'a initié à ce jeu, notamment parce qu'elle disputait ce tournoi chaque année.

Elle m'a appris à y jouer à un jeune âge, du mieux qu'elle pouvait. C'est un jeu qui m'a plu et qui m'a amusé rien que d'y jouer, du coup j'ai commencé à me rendre à ce tournoi chaque année moi aussi, et j'ai eu la chance de pouvoir le gagner.

mc keehen et autres finalistes
McKeehen célèbre les November 9 avec ses adversaires, mais en novembre il n'y aura plus d'amis.

Mais j'espère que je vais pouvoir gagner le championnat du monde de poker cette fois, ça sera infiniment mieux que le championnat du monde de Risk.

As-tu toujours été intéressé par les jeux de stratégie ? S'agit-il de quelque chose vers laquelle ta mère t'a poussé ?

Je pense que je suis né comme ça, à vouloir essayer de trouver la meilleure stratégie dans quoi que ce soit que je fasse.

Peut-être le fait que ma mère m'ait encouragé quand j'étais petit a aidé, mais pour tout dans la vie, j'essaie toujours de trouver la meilleure route possible, et au poker c'est la même chose. J'essaie de trouver le meilleur chemin pour gagner tous les jetons. J'essaie de trouver la meilleure route dans chaque main pour jouer de la meilleure façon que je connaisse.

A quel point cette expérience toute entière va t-elle être mémorable pour toi ?

Parvenir en table finale des November Nine est définitivement la chose la plus spéciale qui me soit arrivé, et j'espère que je vais pouvoir la rendre encore plus spéciale en novembre.

A côté de ça je suis conscient que c'est une opportunité que je ne peux pas prendre à la légère. Je dois me préparer. Je dois revenir prêt à jouer. Je dois étudier.
Je dois m'améliorer encore d'ici là, et je dois vraiment arriver en novembre fin prêt, prêt à poser les yeux et la main sur le premier prix.


Retrouvez l'interview complète (en anglais) en vidéo :

Episodes précédents :


Retrouvez aussi notre présentation des November Nine.

Veuillez correctement remplir les champs requis !

Erreur !

Vous devez attendre 3 minutes avant de pouvoir poster un nouveau commentaire.

Aucun commentaire