Dominik Panka : « L'argent, je m'en fiche un peu. »

dominik panka 1

Lauréat de nos PokerListings Awards, Dominik Panka a pu prouver qu'un jeune joueur pouvait encore se distinguer et se faire une place grâce à une énorme performance, tout en gardant la tête sur les épaules.

Il y a encore moins d'un an, le jeune professionnel polonais n'étais qu'un joueur parmi d'autres. Puis il a atteint la table finale de l'EPT PCA, qu'il a largement dominée, et a ensuite remporté le High Roller de l'EPT Deauville.

Ses nombreuses performances lui ont permis d'être nommé dans la catégorie « Étoile montante » des Trophées PokerListings. Un trophée qu'il a finalement décroché à l'issue des votes du jury.


Dominik, étais-tu au courant de ta nomination aux trophées PokerListings ?

Oui, j'en ai entendu parler. J'ai cru comprendre que c'était une compétition en ligne, que les gens devaient simplement cliquer. Personnellement, je préférerais qu'un jury décerne le prix (NDLR : les trois finalistes sont effectivement départagés par un jury), mais je suis quand même fier de faire partie de la liste et bien sûr encore plus d'avoir gagné.

Seras-tu à Malte au mois de novembre pour participer à la Battle of Malta ?

Comment rater ça ? On m'a dit que Malte était une île magnifique, même en novembre. Et la Battle of Malta a l'air d'être un tournoi très amusant. Je n'ai pas vraiment l'habitude de participer à des tournois avec un tel buy-in, mais je serais ravi d'y participer.

Est-ce que tu vis toujours en Pologne ?

Oui, j'habite à Varsovie.

IMG3817
Dominik Panka lors de sa victoire au PCA 2014.

Tu n'as jamais envisagé de déménager dans un autre pays, par exemple pour payer moins d'impôts ?

Non, ça ne fait pas vraiment partie de mes projets. J'étais très content de ma vie avant ma grosse victoire, donc je n'ai pas l'intention de changer grand chose.

Est-ce que tu te considères comme un joueur à plein temps ?

C'est ma seule activité professionnelle. Mais je suis loin de jouer au poker constamment, j'ai le temps de faire beaucoup d'autres activités que j'aime.

Quels sont tes projets pour les prochains mois ?

J'ai bien l'intention de participer à toutes les étapes de l'EPT.

Il y a un an, tu étais encore un illustre inconnu. Aujourd'hui, tu peux te permettre d'enchaîner les grands tournois.

C'est comme ça dans le poker. Je n'étais que l'un des 500 joueurs à s'être qualifiés online, et j'ai eu de la chance.

Tout ça me semble encore un peu irréel. J'ai su saisir ma chance lorsqu'elle s'est présentée. J'ai 23 ans, et de grands joueurs meilleurs que moi ont attendu des années avant d'avoir le succès que j'ai eu en quelques semaines.

Encore deux places payées et tu deviendras le meilleur joueur polonais de tous les temps. Est-ce que cela fait de toi une célébrité ?

Non, non. On a un peu parlé de moi après ma victoire aux Bahamas : pendant deux ou trois semaines on m'a invité sur les plateaux télé, mais j'ai vite retrouvé l'anonymat.

Qu'est-ce que ça fait d'être millionnaire ?

L'argent, je m'en fiche un peu. Je n'en dépense même pas tant que ça. J'aimais bien ma vie et ça m'a simplement permis de l'améliorer un peu. C'est tout.

Comment vois-tu ton avenir dans le poker ?

J'ai commenté le stream live de l'EPT et j'ai vraiment adoré ça. Je me verrais bien faire ça un peu plus souvent quand je ne gagnerai plus et que je serai obligé de prendre ma retraite. (rires)


Derniers Blog Posts »