Greg Merson : « On m'a demandé de ne pas parler des parties à Macao. »

IMG4790

Si le secret des excellentes parties de poker à Macao n'en est aujourd'hui plus un, c'est un peu grâce au Champion du Monde en titre Greg Merson.

Ayant récemment participé à quelques parties high stakes à Macao, le vainqueur du Main Event des WSOP 2013 a décidé de faire partager l'expérience sur son blog.

Blog où l'on pouvait ainsi lire : « Venez en Chine. Venez vous faire un peu d'argent. »

Merson a profité d'une pause pendant l'Accumulator à 1.100$ des WSOP APAC pour expliquer à PokerListings.com ce qu'il entendait par là.

« Tout le monde te dit 'chut, chut, faut rien dire', mais c'est des conneries ça », explique t-il. « Je n'aime pas cet état d'esprit sur le circuit live, toutes ces histoires de réseaux. Des gens m'ont demandé de ne pas parler des parties à Macao sur Twitter. »

L'Américain ajoute qu'il ne serait jamais arrivé là où il en est sans l'apport de la génération 2+2 (le célèbre premier forum de poker anglophone). Des joueurs l'ont pris sous leur aile, et lui même a aidé certains joueurs au cours de sa carrière.

« Il n'y a pas de raison qu'on ait pas tous les mêmes opportunités, c'est un casino public après tout, pas une société secrète », enchaîne-t-il.

Pas inquiet des possibles retombées

IMG4804
Greg Merson aux WSOP APAC 2013.

Le champion du monde en titre s'en prend également aux joueurs professionnels qui prétendent devenir amis avec les riches hommes d'affaires qui prennent part à ces parties high stakes, pour pouvoir en faire leurs proies.

Selon Merson, « il n'est pas question de ne pas être gentil avec les joueurs moins bons, mais ils vont trop loin. »

« Je connais des gars très riches qui ont fini sur la paille parce qu'on les a entraînés là-dedans. Les pros prétendent être leurs amis pour mieux les détrousser dès qu'ils jouent au poker. »

Et lorsqu'on lui demande s'il n'a pas peur de s'attirer les foudres de certains joueurs, il préfère en rire.

« J'en ai rien à faire. La grande partie StarWorld est privée. Qu'ils m'invitent ou pas, je m'en fous. J'ai pas besoin de ça pour survivre, même avant le Main Event. »

Le message que Merson veut surtout donc faire passer, est surtout qu'il est bon de jouer à Macao, et qu'il est temps d'y aller.

« C'est vraiment à la hauteur de sa réputation, même si certaines parties ne sont pas toujours extraordinaires. Ça vaut quand même le coup. »

Le Champion du Monde dit avoir joué à Macao les plus gros cash games de sa carrière, s'étant retrouvé avec jusqu'à 400 000 $ à la table.

« Avant le Main Event, je n'avais jamais eu plus de 100 000$ devant moi. C'est sympa de voir qu'on a franchi un palier. Rien de tel que d'aller au tapis avec 200 000$ à la river. »

Merson a conclu son séjour à Macao sur un bilan légèrement positif, et il envisage d'y revenir en mai, avant de retourner à Vegas pour défendre son titre aux WSOP.

 

Derniers Blog Posts »