Ivan Demidov se réinvente joueur de Zoom Poker et directeur administratif

IMG2746

Il y a cinq ans, Ivan Demidov avait remporté plus de 5,8 millions de dollars aux WSOP 2008. Aujourd'hui, il vient de lancer son propre "cabinet de poker" à Moscou et tente de se bâtir une carrière en tant que spécialiste du Zoom Poker sur PokerStars.

Demidov a confié à notre confrère de PokerListings Russie, Artur Kurvits, qu'après avoir « tout vu » au poker et avoir assuré ses arrières financièrement, il a eu du mal à rester motivé.

Pour y remédier, lui et quelques-uns de ses amis ont monté un cabinet où ils progressent ensemble, une idée qui lui a été inspirée par sa carrière de gamer professionnel.

Retrouvez ci-dessous l'interview complète qu'il nous a accordée à Monte Carlo peu de temps avant les WSOP.


Il y a quelque temps, tu avais écrit sur le blog PokerStars que tu voulais monté un « cabinet de poker » à Moscou. Où en est ce projet ?

Et bien c'est maintenant une réalité. Les gars sont déjà là-bas. Ils y passent du temps, ils y jouent, et moi aussi.

Qui sont ces joueurs ?

Au départ, juste des amis à moi. Avant de devenir joueur de poker professionnel, j'étais un gamer professionnel, et j'avais une très bonne équipe.

À cette époque-là, on allait dans un club tous les matins pour jouer et s'entraîner. Non seulement cela permettait d'avoir une bonne ambiance, mais cela évitait aussi qu'on se démotive.

C'était une source de motivation énorme d'être toujours en train de nous entraîner et de jouer ensemble. Nous étions la meilleure équipe de Russie, et nous n'étions pas mal non plus au niveau mondial.

Penses-tu que c'est un système qui pourrait fonctionner dans le poker ?

Je pense que c'est difficile pour tous les joueurs de poker qui jouent depuis plus de cinq ans de rester motivés.

Maintenant, je ne dépends plus du poker financièrement. Avant, c'était simple : je gagne, j'ai de l'argent pour manger, je perds, j'ai rien. Du coup j'ai plus de mal à être motivé après toutes ces années et avoir tout vu.

Je me suis dit que si j'arrivais à recréer l'atmosphère de l'époque, ce serait bon à la fois pour le poker et pour moi. Et pour mes amis qui peuvent me donner un coup de main.

ivan demidov peter eastgate 26520
Demidov (à gauche) lors de sa finale du Main Event perdue face à Peter Eastgate.

Combien de temps passes-tu dans ce « bureau » ?

Quand je suis à Moscou, j'y passe énormément de temps. En général, j'arrive à 13h et je repars tard... vers 23h.

Est-ce qu'il y avait d'autres raisons de créer ce bureau ?

Le poker est devenu un sport difficile. Il faut passer beaucoup de temps à jouer pour devenir professionnel.

De mon côté, j'ai besoin de trouver un moyen de passer beaucoup de temps à jouer au poker, tout en ayant du temps à consacrer à ma famille.

Comment répartis-tu ton temps ?

Idéalement, il faudrait que je passe plus de temps avec ma famille, mais si je faisais ça, je ne pourrais plus être aussi bon au poker.

Il faut prendre en compte le temps de jeu, mais aussi le temps passé à analyser les mains et à travailler sur certains aspects de mon jeu. Je pense qu'il faut passer beaucoup de temps au poker, 80/20 ou 70/30.

Je vais probablement jouer un peu moins que nécessaire. Pour l'instant, je voudrais arriver à passer 70% de mon temps à jouer au poker.

Tu as récemment dis vouloir te spécialiser sur le blog. As-tu trouvé ta vocation ?

J'essaye de me lancer dans le Zoom Poker. J'aime bien, mais je ne me rends pas encore compte de ce que cela peut m'apporter financièrement.

ivan demidov
Demidov recommande le Zoom Poker.

J'y ai joué un mois et demi, avec des pauses pour l'EPT Berlin et Monte-Carlo, donc je n'y ai pas encore autant joué que ça.

Pourquoi avoir choisi le Zoom Poker ?

C'est ce qui permet de jouer le plus de mains par heure, tout en n'étant pas dépendant du jeu comme en tournoi. En Zoom, je peux quitter la table quand je veux.

Pour moi, c'est vraiment idéal. Et puis je pense que c'est le meilleur moyen de s'entraîner. Il n'y a qu'en terme de gains que je ne suis pas sûr que ce soit très intéressant.

Je sais bien que sur Internet on ne gagne pas autant d'argent d'un coup. Aujourd'hui, c'est beaucoup plus facile de gagner en tournoi qu'en cash game.

Donc je ne suis pas encore très sûr de mon choix. Mais le Zoom Poker me convient bien pour l'instant.

Penses-tu que le Zoom Poker convienne aux débutants ?

Oui, je le recommanderais, surtout pour s'entraîner. Mais par contre il faut bien comprendre qu'au Zoom, vous ne jouez jamais contre les mêmes adversaires. C'est un jeu très mathématique.

C'est donc idéal pour ceux qui veulent travailler sur la dimension mathématique du poker, étudier les statistiques en check-raise à la river, des choses comme ça.

Par contre, si vous voulez progresser au niveau mental, apprendre à lire vos adversaires, le Zoom n'est pas pour vous. Pour ça il faut jouer des tournois.

Quels sont tes projets à venir ?

Après Monte Carlo, direction Vegas cet été. (interview réalisée avant les WSOP NDLR)

Je veux jouer beaucoup d'events aux WSOP. Je me suis remis à jouer très sérieusement en cash game sur Internet il y a un mois et demi pour me remettre en forme avant Vegas.

Pour moi c'est important de jouer beaucoup de mains. Plus on joue de mains sur Internet, plus ce sera facile de jouer en live. On est plus confiant et on fait moins d'erreurs bêtes. J'espère arriver à Vegas en pleine forme. Après, quand il y a autant de joueurs qu'aux WSOP, il faut aussi un peu de chance.
(Le bilan d'Ivan aux WSOP aura finalement été de 3 places payées, dont une 280ème place dans le Main Event, et une 19ème place dans l'Event 38 de NLHE 4-handed à 2500$, pour 49 049 $ de gains au total).

 

Derniers Blog Posts »