Jake Cody : "Le poker c'est avant tout de la psychologie."

Jake Cody UKIPT2

PokerListings a rencontré Jake Cody à l'occasion du festival de poker et de l'UKIPT de Galway. Il nous livre quelques-unes des clefs de sa réussite.



Tu es l'un des rares joueurs à avoir réussi le Triple Crown avec des victoires sur l'EPT, le WPT et aux WSOP. Quelle est la clé de ton succès ?

J'aurais tendance à dire que le travail paye, surtout que maintenant je réalise régulièrement de très bons résultats dans les gros tournois.

J'ai vraiment pris confiance en moi après ma victoire à l'EPT Deauville en 2010, là-bas j'avais l'impression que rien ne pouvais m'atteindre. Et quand on est sur une telle lancée, on est presque imbattable. Ça a été le déclic pour moi.

Tu as déjà remporté plus de 3 millions de dollars depuis le début de ta carrière, mais tu sembles être très peu dépensier. Tu te vois aussi comme ça ?

Je ne pense pas être radin. J'en garde de côté, mais j'en ai aussi beaucoup dépensé dans de belles voitures ou de belles montres par exemple.

Mais c'est sûr que je suis moins dépensier que certains de mes amis, parce que certains sont un peu fous. Je pense que je suis assez raisonnable.

Tu avais commencé des études de psychologie avant d'abandonner. A ton avis, quel est le plus important dans le poker : les maths ou la psychologie ?

Pour moi, c'est clairement la psychologie. Les maths sont importants dans une certaine mesure, mais le poker est avant tout un jeu basé sur le mental. L'essentiel pour arriver à battre un adversaire, c'est la psychologie. Les maths ne servent à rien si tu n'es pas capable de lire le jeu de ton adversaire.

Penses-tu que c'est également vrai au poker en ligne ?

Je dirais que c'est plus important en live parce qu'on peut lire les expressions et attitudes des adversaires, mais même sur Internet, le poker reste un jeu de l'esprit quel que soit le contexte. Donc oui, la psychologie est également importante sur Internet, bien qu'un peu moins que sur le circuit.

Jake Cody PokerStars
Jake Cody : l'esprit de compétition incarné.

Certains joueurs te définissent comme un féroce compétiteur, te définirais-tu comme cela ?

Oui, j'ai vraiment l'esprit de compétition... même quand je joue à des jeux vidéo, il faut que je gagne. Même quand on joue à des jeux de société en famille pour Noël, il faut que je batte ma grand-mère.

Outre le poker, as-tu une autre passion ?

J'adore voyager, rencontrer des gens.

Tu t'es lancé dans le poker avec 10$ et depuis tu n'as jamais eu à effectuer d'autre dépôt. Impressionnant non ?

Je joue peu d'argent à la fois, je n'aime pas trop entamer ma bankroll. Je fais attention à ne pas trop dépenser.

Comment te prépares-tu pour les grands tournois ?

J'essaye de bien dormir la veille. Pour moi c'est vraiment le plus important. Je peux jouer avec la gueule de bois, mais si je n'ai pas assez dormi, c'est impossible. Il faut vraiment être le plus frais possible, c'est comme penser à prendre une bonne douche avant de commencer le tournoi. Se sentir frais, se sentir bien, c'est important et ça donne de la confiance en soi.

Quel est ton ressenti sur le Poker Village ici à Galway ?

C'est plutôt cool. Il y a une très bonne ambiance, et l'Irlande est un pays très sympa.

 

Derniers Blog Posts »