Interview : Joe Cada

joe cada

A quelques jours du début du Main Event des WSOP, PokerListings vous propose l'interview du vainqueur 2009, Joe Cada, rencontré à Monte Carlo lors du récent Grand Final de l'European Poker Tour.





Joe, tu as gagné le Main Event des WSOP presque sorti de nulle part. Qu'est-ce que ça fait aujourd'hui ? En quoi ta vie a changé ?

Les choses sont différentes, c'est le moins que l'on puisse dire. Equilibrer ma vie poker était déjà assez dur, mais équilibrer ma vie en général l'est maintenant encore plus. Je voyage aussi beaucoup plus. Je suis allé faire quelques EPT par exemple. Avant je ne pouvais aussi aller qu'à des endroits où j'avais droit par rapport à mon âge. Et puis bien sûr maintenant je suis plus reconnu.

On te reconnaît dans la rue ?

Pas vraiment, plutôt dans les endroits où on joue au poker. Ceci dit on m'a reconnu quand je suis allé à Londres.

Qu'est-ce que ça fait d'être célèbre ? Apprécies-tu où trouves-tu cela intimidant ?

Il y a des avantages et des inconvénients à tout. Après ce n'est pas comme si j'essayais désespérément de devenir célèbre. Bien sûr j'étais très excité de remporter le Main Event, mais je n'en fais cependant pas toute une histoire.

Est-ce que cela interfère avec ta vie privée ?

joe cada
"Maintenant qu'ils m'ont vu les gens ressentent le besoin de me critiquer."
On regarde désormais tout ce que je fais à la loupe, ce qui est parfois un problème. Beaucoup de gens ressentent maintenant le besoin de me critiquer, sans raison, pensant pouvoir me juger parce qu'ils ont vu la table finale à la télévision. Mais ce qu'ils ne voient pas ce sont toutes les autres mains que nous avons disputées. La table finale a pris 17 heures, mais la télé ne montre généralement que les mains à tapis.
Mais bon, je ne vais pas me plaindre et suis quand même très heureux de ma situation.

On se souvient que tu avais en effet été chanceux en table finale, mais tu n'avais pas été le seul. Est-ce que le fait de voir la plus mauvaise main gagner à chaque fois a tendance à affecter les joueurs ?

Je ne pense pas. J'ai pris les décisions que je pensais être correctes. Et en regardant dans le rétro je prendrais sans doute aujourd'hui les mêmes décisions pour 95% des mains. A l'exception peut-être de celle où j'avais AJ et où Shulman est parti à tapis avec AK. C'est vrai que j'ai été chanceux, mais en considérant que j'avais une cote de 2 contre 1 pour le call et selon l'éventail de mains avec lequel il pouvait faire ça, je continue de penser que je n'ai pas mal joué.

Nous n'avons donc pas une vision représentative de ce que le jeu en table finale a vraiment été ?

Je pense qu'il faudrait voir toute la partie de la manière dont ils montrent les cash games, où vous voyez chacune des mains. Cela vous en apprend bien plus sur les interactions entre les joueurs.

Comment t'étais-tu préparé pour la table finale ? As-tu eu recours à des coaches ou à d'autres joueurs ayant joué le rôle de tes adversaires comme Jeff Shulman l'avait fait, ou étais-tu plutôt allé passer quelque temps dans les montages comme Darvin Moon ?

joe cada
"J'ai été chanceux mais je prendrais aujourd'hui les mêmes décisions."
Je pense qu'il est difficile d'imiter un certain style de jeu. J'ai juste essayé de jouer beaucoup plus de poker que je ne l'avais fait jusque là. Notamment en live. Je suis allé à l'EPT et j'ai fait quelques autres tournois, juste pour avoir autant de pratique que possible. Mais je n'ai rien fait de vraiment spécial à côté de ça.

As-tu dû ajuster ton style en Europe ? Existe t-il un style européen particulier, ou s'agit-il juste d'un mythe ?

Je pense que ça dépend vraiment des joueurs avant tout. Vous pouvez tout autant avoir un maniaque qu'un joueur très serré en provenance d'Italie. Vous pouvez bien dire que la plupart des suédois jouent incroyablement agressif, mais cela veut aussi dire que ce n'est pas le cas de tous. C'est le boulot du joueur d'être à l'écoute de tous les genres.

En tant que tenant du titre du Main Event des WSOP, vas-tu disputer les High Stakes Poker ?

Je jouerai effectivement la saison 7, et PokerStars va aussi organiser un cash game où je vais participer. J'attends ça avec impatience parce c'est vraiment le cash game que j'apprécie le mieux.

Peux-tu nous en dire plus sur ce cash game made in PokerStars ?

Cela s'appellera le « Big Game ». Le buy-in minimum sera de 100 000 $, le maximum de 500 000 $. Il y aura six joueurs à la table. PokerStars donnera aussi la chance à un qualifié en ligne de participer à l'évènement. Il aura 100 000 $ de stack et pourra garder tout s'il gagne. S'il perd tout, pas grave. Mais il peut aussi repartir avec une partie des 100 000 $.

Qui d'autre y aura-t-il dans la partie ?

Je ne connais pas encore tous les détails, mais il n'y aura pas que des pros PokerStars. Il y aura aussi des joueurs tels que Doyle Brunson et les "Phils". Ce sera un tournoi sur invitation.

Est-ce que cela fait une différence de jouer contre les kids de l'Internet, dont tu fais partie, ou contre des gars de la vieille école tel que Doyle Brunson ? Et quid de Tom Dwan ?

Si je peux je vais sûrement essayer de rester loin de Tom Dwan, parce que c'est l'un des meilleurs joueurs au monde, et en tant que joueur vous devez toujours essayer d'éviter la compétition la plus rude pour plutôt aller là où est l'argent facile. Mais bon ça resterait bien sûr amusant de pouvoir m'asseoir avec lui à la table.

Joseph Cada
"Mon objectif pour cette année ? Simplement jouer mon meilleur poker."
De l'autre côté de la barrière, Doyle est toujours supposé être l'un des meilleurs du monde lui aussi. Donc l'âge ne veut pas tout dire en termes de qualité de jeu.

Les WSOP arrivent. Quels sont tes objectifs cette année ?

Pour faire simple, simplement jouer mon meilleur poker. Je pense aussi jouer plus de tournois d'Omaha car je n'étais notamment pas satisfait de la manière dont j'avais joué les Mixed Games. Je ne jouerai pas le Players Championship à moins que je ne m'améliore dans les variantes où je ne suis pas si bon.

Mais les WSOP sont très proches maintenant...

En ligne vous pouvez acquérir beaucoup d'expérience en peu de temps. Il est facile de jouer des milliers de mains en un jour, donc faites-moi confiance.

Derniers Blog Posts »