John Juanda : "Lederer doit encore des excuses."

IMG39
John Juanda.

2ème du High Roller à 50.000€ des WSOPE de Cannes, John Juanda a bien voulu nous répondre sur Full Tilt Poker et la fameuse récente interview vidéo d'Howard Lederer.

John, on te sent particulièrement enthousiaste à jouer ce toiurnoi. Les tournois High Roller sont-il tes préférés ?

Oui, c'est vrai. J'aime beaucoup les High Rollers parce qu'en général ils ne durent pas aussi longtemps que les autres. Par exemple ici aux WSOPE, le Main Event dure 6 jours, et à Vegas 8, alors que les High Rollers durent généralement deux jours. Même si celui-ci est un peu plus long et dure 3 jours.

Et puis il faut dire qu'il y a aussi moins de joueurs en High Rollers, donc ce sont des tournois qui sont plus faciles, ou en tout cas le paraissent.

Est-ce que du coup les autres tournois, ceux qui ont un buy-in inférieur, t'intéressent moins ?

Ca dépend du tournoi.
Je joue au poker depuis une quinzaine d'années maintenant. Quand j'étais jeune, tout ce que je voulais c'était jouer tout le temps. Mais maintenant je suis un peu plus regardant. Je ne peux pas jouer tous les tournois, alors j'en choisis quelques uns, principalement pour des raisons d'emploi du temps.

Du coup c'est vrai que je me retrouve souvent à jouer les tournois avec de gros prizepools, ou ceux qui ont lieu dans des endroits sympas, comme ici à Cannes, à Barcelone ou en Australie par exemple. Je vais dans des endroits que j'aime.

Alors bien sûr, si moins d'endroits avaient des tournois à 5000$, j'irais quand même, mais globalement je préfère les tournois qui ont un plus gros prizepool, et en général lorsque le buy-in est important, le prizepool aussi.

IMG0862b
"Quand j'étais jeune, je voulais tout jouer."
Mais il y a des exceptions comme les tournois de HORSE ou le buy-in est moins important mais où il y a quand même beaucoup d'argent à gagner. Ce sont aussi des tournois passionnants.

C'est pour cela que tu t'es rapproché de Macao, parce qu'il y a plus de cash games ?

J'habite le plus souvent au Japon maintenant. C'est vrai que ce n'est pas loin, alors dès que j'ai envie de jouer, je peux sauter dans un avion et aller jouer à Macao.

Tu as effectué deux rebuys dans ce tournoi, ce qui finalement t'a réussi.

Ca ne m'a pas tant réussi que ça au début, je me suis fait sortir rapidement... Peut-être que j'aurais dû me coucher sur une des mains, mais je n'en suis même pas sûr. David Benefield avait un brelan, ou en tout cas ça en avait l'air, donc je devais jouer.

L'autre main a été assez intéressante. J'ai suivi, et puis Richard Yong a mis le mauvais jeton. Quand on joue à Macao, l'ambiance est très détendue, et quand tu mets le mauvais jeton les gens te laissent le reprendre, personne ne s'occupe du "string bet". Mais ici c'est différent. Richard voulait miser 1000 mais à mis 10000 à la place, puis j'ai relancé. Il s'est rendu compte qu'il s'était trompé, mais il avait une bonne main et il s'est dit que j'étais peut-être en train d'essayer de l'embobiner vu que je savais qu'il s'était trompé, donc il est allé à tapis. J'avais les As mais j'ai perdu quand même. Donc j'ai dû faire un autre rebuy.

IMG0984
"Toute cette histoire de Full Tilt a mis beaucoup de gens dans l'embarras."

Normalement, ça aurait dû être mon dernier, parce que j'ai eu du mal à trouver de l'argent ici. Le truc, c'est que quelques-uns des gars de Macao et moi, on s'est constitué une cagnotte, l'équivalent de 6 ou 7 buy-ins. Mais j'en avais déjà utilisé deux, donc je me sentais mal, je ne voulais pas utiliser tout leur argent, ni dépenser autant sur un seul tournoi.

Tu as donc quand même des limites, tu ne t'autorises à dépenser qu'une certaine somme sur un seul tournoi.

Oui. Disons que ce n'est pas très intelligent de dépenser 300.000 dollars en rebuy alors qu'il faudrait terminer 3ème pour rentrer dans ses frais. Mais heureusement ce dernier rebuy a bien marché et je suis toujours là. (John a finalement terminé 2ème du tournoi, pour un gain de 600.000€ NDLR)

Parlons un peu de Full Tilt maintenant. Qu'as-tu à dire sur les récents développements et notamment les "Lederer files", la fameuse longue interview d'Howard Lederer ?

Ce qu'il faut bien comprendre c'est qu'Howard avait ses raisons de faire cette interview, donc il allait évidemment dire des choses qui jouent en sa faveur. Mais personellement je pense qu'il aurait dû prendre ses responsabilités au lieu de montrer tout le monde du doigt. C'était lui le boss chez Full Tilt, il a été le patron de Ray Bitar, c'est à lui que Ray Bitar devait rendre des comptes. Et même ensuite, il était encore membre du comité de direction.

Beaucoup de gens ont essayé de le mettre en garde contre Ray Bitar, dès le début, mais il n'a voulu écouter personne, il faisait trop confiance à Bitar.

Je ne pense pas qu'Howard soit foncièrement mauvais, mais il n'a pas fait confiance aux bonnes personnes, et peut-être qu'il aurait dû écouter les gens qui lui disaient par exemple de faire un peu attention à ce que faisait Ray Bitar. Voilà ce que j'en pense.

Tu es en colère ?

Très ! Toute cette histoire a mis beaucoup de gens dans l'embarras, à commencer par moi et tous les gens qui travaillaient avec Full Tilt.

Ces 15 derniers mois, je ne sais pas où était Howard, mais on ne l'a vu nulle part. C'est nous qui avons dû affronter le regard des gens au quotidien. Lui, personne n'est venu le voir en réclamant son argent. Les gens sont venus me voir, voir Erik Seidel, voir Gus Hansen. Ils sont venus nous voir et ils nous ont demandé où était leur argent. Donc oui, je trouve qu'il n'a pas vraiment pris ça en compte.

IMG0999
John en heads-up du High Roller à 50k€ face au futur vainqueur, Mike Watson.

C'est sympa de sa part de s'être excusé auprès des joueurs, mais je pense qu'il doit des excuses à beaucoup d'autres gens. A beaucoup de gens qui travaillaient chez Full Tilt notamment. Beaucoup ont perdu leur emploi, et d'autres ont été dans l'incertitude la plus complète pendant 15 mois, ils ne savaient pas s'ils allaient conserver leur emploi. Je pense que ça ne lui a pas effleuré l'esprit.

Donc il aurait pu faire mieux...

Il aurait dû reconnaître sa culpabilité et mieux s'excuser au lieu d'accuser tout le monde.

Feras-tu partie du nouveau Full Tilt ?

Ca ne dépend pas de moi. C'est une entreprise que j'adore et dans laquelle j'ai été très impliqué pendant très longtemps. J'y ai passé de très bons moment et j'en garde d'excellents souvenirs, comme lorsque nous sommes allés en Allemagne deux ou trois ans d'affilée, tourner les publicités. Et puis j'y ai rencontré de très bons amis. Donc oui, cette partie-là me manque.

Mais la salle est entre de bonnes mains maintenant. Je suis sûr que PokerStars va diriger ça d'une bien meilleure manière et permettra à Full Tilt de se développer encore. En tout cas je leur souhaite beaucoup de réussite.

 

Derniers Blog Posts »