Luke Schwartz : « Je n’étais qu’un gamin avec trop d’argent. »

luke schwartz 2

Longtemps considéré comme un "bad boy" du poker aux mauvaises manières, l'Américain Luke Schwartz a changé. Il a accepté pour PokerListings de faire le point sur sa vie.

Luke Schwartz. Voilà le genre de joueur à se retrouver plongé dans l’océan Atlantique et à réussir à convaincre les requins de ne pas le manger.

Pour beaucoup, il est un emmerdeur ; pour d'autres, il est une star, une personnalité poker faite pour la télévision. Personne ne lui arrive à la cheville.

Il joue le méchant comme personne, mais les temps changent et les gens grandissent. Ils arrêtent de crier. Ils commencent à aimer. Et ils amènent même leurs propres sandwichs en tournoi.

Alors, Luke Schwartz a-t-il changé ? A vous de juger.

IMG4026
Le bad boy Luke Schwartz a changé.


Alors, tu as couché les enfants ?

Oui, je viens juste.

Qui l’aurait cru ? Je discute avec Luke Schwartz un vendredi soir et il vient de coucher ses enfants.

J’ai changé. J’ai 30 ans, je suis un peu différent du gars un peu fou, arrogant et impulsif qui écumait les tables de poker quand il avait la vingtaine.

Tu as grandi ?

Je ne me sens pas plus adulte, mais le fait que j’ai aujourd’hui des responsabilités a forcément eu un impact sur mon comportement.

Cela dit, je me sens toujours très jeune.

Comment ça va côté poker ?

Je suis sur une très bonne série là, donc tout va plutôt bien. Je me cantonne aux mixed games.

J’avais l’habitude de participer à une bonne partie sur Londres, mais elle n’a plus lieu. J’en profite pour me concentrer sur les parties high stakes en ligne.

Ça se passe bien, mais tout peut aller très vite et on peut se retrouver sur la paille du jour au lendemain.

Sur quels sites joues-tu et dans quelles limites ?

IMG2534
"Dans certaines parties il est devenu impossible de gagner, les trackers ont tué le jeu."

Je joue sur PokerStars et sur Full Tilt, n’importe quelles limites entre 100$/200$ et 1000$/2000$. Principalement en limit, comme le 8-game.

Au poker de big bet, les mises sont un peu moins élevées qu’en limit, donc c’est plutôt 200$/400$ ou 300$/600$ NL que 1000$/2000$.

Comment tout cela a-t-il évolué avec les années ?

Je n’ai plus aucune chance de gagner en No-Limit. En 2009, personne n’utilisait de tracker, ce qui rendait les choses plus faciles.

Aujourd’hui, ces trackers ont un peu tué le jeu. Je pense que le poker No-Limit et le Pot-Limit Omaha en ligne vont progressivement mourir.

Les pros connaissent toutes les ficelles et les fish sont trop vulnérables. Les pros ne veulent pas jouer les uns contre les autres.

Les mixed games sont plus excitants parce que c’est encore nouveau pour tout le monde. Le Triple Draw est très populaire, c’est très animé.

En soi, rien n’empêche d’utiliser les trackers en mixed games, mais c’est beaucoup moins efficace. Tant mieux pour moi.

Pourquoi ne participes-tu pas à plus de tournois ?

Je n’aime pas tellement voyager. Vegas, ça va, mais c’est tout, et encore je ne fais que des cash games là-bas.

Je n’ai pas la patience nécessaire pour les tournois et ils ne m’ont jamais vraiment réussi.

Mais quand j’en fais un occasionnellement, je regarde autour de moi et je me dis : “Comment est-ce que je peux ne pas gagner ça ? Les gens autour de la table sont tellement nuls.” Et puis je suis le premier à me faire sortir.

C’est peut-être moi le nul.

Luke Schwartz
"C'est assez désagréable de me revoir il y a quelques années."

Quand on te voyait t’énerver à la télé, c’était vraiment toi ?

Je n’étais qu’un gamin excité avec trop d’argent. J’étais dans mon monde.

Avec le recul, que penses-tu de ces archives ?

C’est assez désagréable de revoir ça.

Personne n’aime se voir ou s’entendre, et c’est encore pire quand on fait l’idiot.

J’avoue que je ne regarde jamais de vieilles vidéo de moi.

Si tu passais à la télé demain, serais-tu différent ?

Qui sait ? Il faudrait voir. Je suis un mec marrant, je dis ce que je pense.

Je ne suis pas du genre à me retenir quand j’ai quelque chose à dire, mais je n’ai plus ce besoin permanent d’être le centre de toute l’attention.

A l’époque, est-ce que ton comportement visait à faire tilter tes adversaires ?

Pas vraiment. Ce n’était pas prémédité, ni un moyen de prendre le dessus.

Que penses-tu des changements dans le rake de PokerStars ?

Je ne joue jamais très longtemps sur six tables, donc ça ne va pas changer grand chose pour moi. Je joue surtout sur une ou deux tables à la fois.

Dan Colman2
"Colman est un bien meilleur joueur que Phil Hellmuth."

Cependant, je pense vraiment que ça va avoir un gros impact sur le poker en ligne et que ça pourrait devenir vraiment problématique dans quelques années. Peut-être même que ça sonnera la fin du poker en ligne.

J’exagère peut-être, mais le poker big bet et No-Limit va très probablement en souffrir.

Est-ce que Phil Hellmuth est une “salope” ?

Je n’ai pas vraiment d’avis sur la question. Phil Hellmuth sera toujours Hellmuth.

Certains l’aiment, d’autres le détestent. Il n’est pas le joueur le plus talentueux.

Il se débrouillait bien quand le poker était plus facile, il essaye de rester sur le devant de la scène et faire parler de lui. Je comprends.

Qui est plus important pour le poker : Dan Colman ou Phil Hellmuth ?

Dan Colman fait la meilleure série de l’histoire du poker, mais il n’est pas une personnalité idéale pour ce jeu.

C’est un bien meilleur joueur que Hellmuth, et s’il avait plus de charisme et qu’il faisait plus d’interviews les gens l’admireraient beaucoup et il deviendrait une véritable star.

Mais ce n’est pas le cas, contrairement à Hellmuth. Alors peut-être que Hellmuth est plus important pour le poker.

Tu as déjà joué contre Colman ?

A l’époque, oui. Disons que je ne suis pas surpris de ses performances actuelles.

Il a eu un peu de chance, mais il maîtrise le No-Limit comme personne.

alexander kostritsyn 2
Du respect pour Kostritsyn.

Quels joueurs t’énervaient ?

Quelques-uns. Il en reste encore beaucoup que je n’aime pas. Je préfère ne pas donner de noms.

Qu’est-ce qui t’énerve chez eux ?

Je n’aime pas ceux qui se croient trop intelligents ou trop cool.

Je n’aime pas ceux qui ne se rendent pas compte de la chance qu’ils ont de jouer au poker pour gagner leur vie.

Ils n’ont aucune gratitude. Ils sont grossiers avec les fish et se plaignent quand ils perdent. C’est le monde à l’envers.

Pour qui as-tu du respect ?

Je respecte beaucoup Alex Kostritsyn. Il domine les parties high-stakes depuis longtemps, en plus d’être très intelligent et très respectable.

Michael Thuritz est aussi un très grand joueur, très complet. Par contre, il est un peu arrogant, donc je n’apprécie pas sa personnalité autant que celle d’Alex, par exemple.

A quoi ressemble ta vie ?

J’essaye de me coucher tôt, mais quand il y a de l’action je peux rester debout jusqu’à 5 ou 6 heures du matin.

Je dois me lever à 8 heures pour emmener mon petit à l’école, donc c’est assez difficile parfois.

J’essaye de faire du sport et de moins fumer. Je ne bois presque plus.

1629 Luke Schwartz
"Je trouverai toujours le moyen de gagner ma vie au poker."

C’est difficile d’être papa ?

J’adore ça. En soi, ce n’est pas difficile, mais les enfants sont parfois compliqués.

Parfois, j’ai un peu de mal. Aujourd’hui par exemple il donnait beaucoup de coups de pied, c’était stressant.

Je l’ai beaucoup gâté et parfois ça me retombe dessus.

Est-ce que le fait d’être père te fait te préoccuper de ta situation financière ?

Parfois, quand tu es fauché ou que tu as perdu beaucoup d’argent d’un coup, tu te fais du souci.

Mais sur le long terme, je ne m’inquiète pas trop. A moins que le poker soit tout d’un coup interdit partout dans le monde, je trouverai toujours un moyen de gagner.

J’arriverai toujours à m’en tirer sur Internet. Je suis déjà dans une position assez stable, c’est bien.

Qui voudrais-tu devenir ?

Je vis chaque jour comme il vient. Je me dis que je ne veux pas trop partir en vrille, mais le poker a toujours tendance à faire ressortir le pire des gens.

C’est contre ça que je veux me battre, c’est mon combat.

 

Derniers Blog Posts »