Matt Stout : « Le poker n'est pas le métier le plus productif pour la société. »

IMG3088

Matt Stout n’est pas du genre discret. Il parle fort, il est parfois turbulent, mais il s’amuse toujours. Cependant, le nâtif du New Jersey ne se résume pas à cela quand on le découvre un peu mieux. C'est aussi un homme généreux.

Alors que beaucoup de joueurs de son âge s’affichent en boîte, bouteilles hors de prix à la main et entourés d’un tas de nouveaux “amis”, Matt Stout préfère passer du temps avec sa famille et aider les gens dans le besoin.

C’est très sympa d’être un joueur de poker professionnel,” explique Matt Stout, “mais ce n’est pas le métier le plus productif pour la société.

Stout a un CV déjà très impressionnant, avec trois tables finales aux WSOP, deux sur le WPT et plus de 3,6 millions de dollars de gains en carrière. Et ce qu’il aime, c’est jouer au poker et partager.


Stout lance des “Series” caritatives

Stout n’en est pas à sa première initiative caritative. Il passe ses congés à donner un coup de main aux banques alimentaires locales et propose des cours de poker gratuits à ceux qui viendraient en faire de même.

Ma famille est très généreuse, bien qu’ils n’aient pas grand chose à donner. C’est pour ça que j’aime tant donner, je sais ce que c’est de ne rien avoir.

J’ai pu aider financièrement jusqu’au Black Friday, et puis il y a un an les choses sont revenues à la normale pour moi et j’ai décidé de me remettre au caritatif.

IMG3162
"Le poker n'est pas la chose la plus productive pour la société."

Stout vient donc de créer les Charity Series of Poker pour mettre en avant les tournois caritatifs et permettre de récolter de l’argent pour des associations.

Matt Savage l’a rejoint sur ce projet et le premier tournoi des Series a eu lieu le 6 juillet dernier au Planet Hollywood, au profit de l’association Three Squares, une banque alimentaire du Nevada.

Three Squares est la seule banque alimentaire de Vegas, je travaille avec eux depuis à peu près un an. Nous avons décidé que le premier tournoi serait pour eux, mais nous allons travailler avec beaucoup d’autres associations.

La moitié du prizepool va aux associations, l’autre moitié aux joueurs. Les frais du tournois sont de notre poche.


Moneymaker et Riess répondent présents

Avec un buy-in de 300$ et des rebuys à 100$ la première heure, la moitié du prizepool du tournoi va donc à Three Squares et l’autre moitié aux joueurs.

All-American Dave a fait don de ses produits et services pendant la VIP/Media Hour et Monster Products offre des prix aux meilleurs joueurs du tournoi.

Plusieurs très grands joueurs ont participé au tournoi, comme Chris Moneymaker, Annette Obrestad, Greg Merson, Carlos Mortensen et le champion du monde en titre Ryan Riess.

C’est vraiment bien qu’on ait de tels joueurs. On ne leur offre pas le buy-in, ils sont là parce qu’ils veulent aider.

Pour Stout, c’est une excellent série de tournoi pour une excellente cause.

On est là pour jouer et s’amuser, le tout pour une bonne cause.

 

Derniers Blog Posts »