Patrik Antonius : « Les parties live sont au top, surtout en high stakes »

Patrik Antonius 2017 PSC
Le playboy finlandais est toujours là.

Aura-t-on bientôt une salle de poker qui porte le nom de Patrik Antonius ?

Y aura-t-il un jour une autre grande émission de poker à la TV ? Et qu’est-ce que c’est que tous ces patchs ?

Quand on parle de la légende des high stakes Patrik Antonius, les fans de poker ont toujours beaucoup de questions.

Nous avions récemment rencontre le champion finlandais pour qu'il y réponde. Et, surtout pour lui demander s’il va vraiment ouvrir une salle de poker chez lui, à Monte-Carlo.


Patrik, as-tu vraiment pour projet d’ouvrir une salle de poker à Monaco ?

Ce que je peux vous dire, c’est qu’on y travaille et que je pense que ça finira par se faire.

J’espère vraiment qu’on arrivera à concrétiser ce projet, mais il y a beaucoup de choses à faire. Il faut obtenir une licence, que nous sommes en train de négocier avec le gouvernement monégasque. Ensuite, on verra.

Antonius et Kassouf
Et pourquoi pas le futur James Bond ? (photo F.Grubler)

Pourquoi vouloir ouvrir une salle de poker à Monaco ?

Tout le monde aime jouer à Monaco. Il y a tellement de demande ici. Ce serait génial d’avoir un endroit où jouer.

Pour l’instant, l’offre n’existe pas du tout. Il y a quelques casinos, comme le Grand Casino, mais aucun endroit où vraiment jouer au poker.

Ils préfèrent filmer des James Bond ?

Oui, on peut dire que l’espace n’est pas optimisé. À l’époque, tout le monde jouait au Fairmont, donc ça pourrait être une option.

Personnellement, je pense que ce serait excellent pour l’image de Monte-Carlo, il y a tellement de gens qui veulent jouer ici.

Avec la disparition de toutes les grandes émissions de poker et des parties en ligne les plus relevées, que fait Patrik Antonius ces derniers temps ?

Je fais beaucoup de cash games en live. Je passe pas mal de temps à Vegas et ailleurs.
Je joue beaucoup au Bellagio et à l'Aria, c'est là que sont les bonnes parties.
Participer aux WSOP demande en revanche de s'investir sur plusieurs jours et de rater de bons cash games.

J’ai aussi beaucoup investi et participé à quelques projets d’entreprise.

Et puis je passe aussi beaucoup de temps avec ma famille. Je me détends.

Le poker me manque quand même, le poker en ligne aussi. Mais je n’y trouve plus ce qu’il me faut.

La compétition, c’est difficile. Il faut être réaliste : le poker a changé. Mais les parties live sont en plein boom et elles sont au top, surtout en high stakes.

Patrik et Maya Antonius
Patrik et sa femme Maya.

Après je dois avouer qu’il m’arrive de ne pas jouer pendant plusieurs mois, ce qui n’est évidemment pas bon pour mon jeu.

Il y a un vrai retour des parties live. Penses-tu que les grandes émissions de poker puissent revenir aussi ? (ce qui est le cas de Poker After Dark après que cette interview ait été réalisée NDLR)

Oui, j’y crois dur comme fer. Quelqu’un va débarquer avec un super concept.

On a vu passer une photo de toi, Viktor Blom et Phil Ivey sur un court de tennis il y a quelque temps. Est-ce qu’il y a quelques bons joueurs chez les joueurs de poker ?

Quelques-un. Parmi les joueurs à hauts enjeux Gus Hansen se débrouille bien, et David Benyamine était un bon joueur. Et puis il y a Ronny Kaiser. Il joue plutôt bien lui aussi.

Brandon Adams doit également être un bon adversaire, mais personnellement je ne joue pas très bien en ce moment.

Tu étais lié à IveyPoker, tu as porté un patch du King’s Casino, et on t'a vu à Barcelone en mai avec 888poker. Où en es-tu de tous ces contrats ?

Je m’entends bien avec Leon Tsoukernik, j’ai un peu joué dans son casino, mais je n’ai jamais gagné d’argent grâce à ce patch.

Antonius high stakes poker
Bientôt le vrai retour des gros shows TV de poker ?

Le King’s est le meilleur endroit pour jouer au poker en Europe en ce moment. Leon sait très bien comment attirer les joueurs.

Il est très doué en marketing, en plus d’être très intelligent. Il crée du bon poker.

Qu'as-tu pensé de la suppression des November Nine ?

Je pense que c’est une excellente décision. Si je participais à la table finale, je n’aurais pas envie de repartir de Vegas pour revenir.

Et puis je ne crois pas que ça ait réussi à mettre plus avant la table finale.

Il était temps de changer. Il y a tellement de tournois, ce délai n’était pas bon. Ce qui serait sympa, ce serait d’attendre juste quelques jours de plus pour pouvoir faire venir ses amis.

Certains joueurs ont peut-être tiré profit du délai, mais il peut se passer beaucoup de choses sur le plan personnel en trois mois.

Je n’ai en tout cas jamais compris l’utilité du November Nine.