Phil Hellmuth : « Les nouveaux joueurs ne savent pas lire leurs adversaires. »

IMG1163

Pour Phil Hellmuth rencontré à Venise et qui s'envolera pour l'Australie où se tiendront les WSOP APAC ces prochains jours, si on retrouve de plus en plus de bons joueurs de nos jours, ceux-ci ne sont pas forcément bons partout.

Phil Hellmuth s'est encore fait remarquer à Venise à l'occasion du World Poker Tour, mais plutôt pour son arrivée théâtrale que pour sa partie, qu'il a jouée en mode flambe comme s'il voulait la perdre.

PokerListings a toutefois eu le temps de rencontrer le personnage pour quelques questions sur son actualité et notamment les World Series of Poker APAC où le Poker Brat tentera de décrocher un 14ème bracelet.

À combien d'events vas-tu participer aux WSOP APAC ?

J'ai l'intention de tous les jouer. Il n'y en a que cinq après tout. Par contre je ne veux pas jouer deux tournois à la fois, donc si j'arrive au Day 2 ou 3 d'un des tournois, je devrais sûrement faire l'impasse sur un autre.

hellmuthvenice5
Hellmuth à Venise.

Que penses-tu de cette nouvelle franchise asiatique des WSOP ? Cela te paraît intéressant ?

Je suis assez partagé. D'un côté je trouve qu'ils se dispersent un peu, mais d'un autre ça ne peut qu'être bon pour le développement du poker. Donc je ne sais pas trop.

C'est probablement bon pour le poker, mais je ne pense pas que les WSOP devraient trop se disperser. Voilà mon avis.

Donc, pour résumer, pour toi seules les WSOP de Vegas comptent. Sauf quand tu gagnes des bracelets dans les autres.

On est bien d'accord.

L’Asie semble être à la mode. Est-ce que tu envisages d'aller faire un tour à Macao toi aussi ?

Je ne suis jamais allé à Macao, donc pourquoi pas. Les parties là-bas sont géniales et je suis sûr que c'est un endroit sympa. Mais je n'aime pas trop jouer au poker juste pour l'argent. Je préfère jouer pour l'histoire.

D'où les WSOP APAC.

Oui voilà, c'est pour ça que j'y vais. Alors qu'il n'y a pas tant d'argent que ça à gagner.

C'est pour ça que je n'irai pas à Macao pour faire des cash games, même s'il y a énormément d'argent à se faire. Les cash games ne permettent pas de voir qui sont les bons joueurs, même à long terme. Certains se font aider, d'autres ont de gros sponsors qui les financent.

En interviewant Mike Sexton l'autre jour, nous avons évoqué la différence de niveau entre les joueurs d'il y a vingt ans et ceux d'aujourd'hui. On parlait par exemple du genre de joueurs comme Amarillo Slim ou Stu Ungar, et du fait qu'à l'époque il y avait peut-être une quarantaine de très bons joueurs à peine.

hellmuthvenice1
Hellmuth veut 24 bracelets. Ou peut-être bien 30.

Aujourd'hui en revanche, il semble qu'il y ait des milliers d'excellents joueurs, avec beaucoup d'expérience sur Internet, des diplômes, etc. Est-ce que toi aussi tu as l'impression que le circuit est de plus en plus dur et qu'il n'y a jamais eu autant de bons joueurs ?

Ce que je trouve intéressant, c'est qu'aujourd'hui tous les joueurs semblent avoir de très bonnes bases en mathématiques et jouent énormément de mains. Mais parfois, j'ai l'impression que beaucoup de ces nouveaux joueurs, même ceux qui gagnent beaucoup d'argent et de tournois, ont un peu de mal à lire leurs adversaires.

Avant, les joueurs devenaient bons justement parce qu'ils arrivaient particulièrement bien à lire leurs adversaires. Aujourd'hui, c'est grâce aux mathématiques.

Pour moi, ce n'est pas plus mal, parce que du coup je joue contre des gars qui n'arrivent pas forcément à me lire et à masquer leurs propres émotions.

Une dernière chose avant de terminer : quand je te regarde, je t'imagine porter tes treize bracelets à la fois... Ce qui me fait me rendre compte qu'à toi tout seul, tu as deux fois plus de bracelets WSOP que tous les joueurs italiens réunis. Impressionnant, non ?

Ça me fait plaisir, oui, mais je ne dois pas me laisser emporter.

Je crois qu'il ne faut jamais être complètement satisfait quand on joue au poker, parce que si c'était le cas, je n'aurais plus qu'à arrêter. Alors que je suis toujours aussi passionné.

13 c'est bien, mais 14 ça serait encore mieux. Et 15 ça serait génial. 16 extraordinaire... et 24 incroyable.

Incroyable ou assez ?

Peut-être que si j'arrivais à 24 bracelets, ça serait assez, j'en sais rien. D'un autre côté, si j'arrive à 24, j'en voudrai sûrement 30.

 

Derniers Blog Posts »