Interview : Rémy Biechel

S'il est un joueur français en excellente forme en ce moment, nul doute qu'il s'agit bien de Rémy Biechel. Après pas moins de 4 places payées dans les derniers WSOP cet été, puis une table finale au Barrière Poker Tour, Biechel vient d'enchaîner par une victoire dans un Side Event du Partouche Poker Tour. Sa « plus belle victoire » de son propre aveu.

Rémy, en ayant fini 4 fois dans l'argent des WSOP 2008, cela te classe parmi les tous meilleurs français de ce grand événement en termes de nombre de places payées. T'attendais-tu à pareille fête ? En éprouves-tu une certaine fierté ?

Il est difficile de s'attendre à de telles performances, surtout dans une discipline comme le poker. Cependant, je sais que j'étais parfaitement préparé, physiquement comme psychologiquement. Le mot « fier » ne correspond pas vraiment, je préfère simplement dire que je suis très heureux de mes performances.

Le Main Event, avec un parcours honorable mais une élimination lors du Day 3, fut-il en revanche une déception ?

J'étais déjà très heureux de me qualifier pour le Day 3, avec une structure beaucoup plus lente et différente de celles des autres tournois. En revanche, avec le recul, je suis un peu déçu, car 2 coin flips perdus en fin du Day 2 m'ont coûté cher, et je pense que j'aurais pu aller encore plus loin dans le tournoi.

Tes premiers résultats majeurs datent de 2007 et en ayant touché l'argent des WSOP dès ta deuxième participation, certains t'ont peut-être découvert suite à tes performances de cet été. Quelle place tient le poker pour toi et depuis quand y joues-tu ?

Je joue au poker fermé depuis mon plus jeune âge, et j'ai découvert le Texas Hold'em à la télé il y a 3 ans. Je me suis pris de passion pour cette discipline. Aujourd'hui le poker représente une grande partie de ma vie, car je veux me donner tous les moyens pour y réussir. Je pense avoir progressé rapidement, puisque j'ai la chance de participer aux tournois majeurs depuis déjà un an.

On te connaît donc désormais sérieux joueur gagnant de No-Limit Hold'em. S'agit-il de la seule variante sur laquelle tu joues ?

J'ai commencé d'abord par le No Limit Hold'em, et je me concentre essentiellement sur cette variante pour devenir le meilleur possible. Ceci dit je m'intéresse depuis peu à d'autres jeux, comme le Omaha, Omaha Hi/Lo, Badugi, Courchevel, et 2-7, et je compte m'améliorer dans ces disciplines aussi.

Ta rentrée s'est bien déroulée avec une table finale lors du dernier Barrière Poker Tour d'Enghien-les-Bains, puis une très belle victoire dans un side event du Partouche Poker Tour. N'as-tu pas coupé du poker cet été pour que la forme reste au rendez-vous ?

Je suis parti en retraite pendant une semaine à la campagne avec Jacques et notre coach, Stéphane. Au programme, sport, nutrition, sommeil, et bien sûr, un peu de poker sur Internet ! Cela m'a fait beaucoup de bien après la longue campagne des WSOP, et m'a permis d'arriver frais et dispo pour démarrer la nouvelle saison.

En t'affirmant désormais comme l'un des tous meilleurs français du moment, quels sont désormais tes objectifs poker pour 2008-2009 ?

Je souhaite d'abord être capable de conserver ce nouveau statut parmi les meilleurs joueurs français. Ensuite, j'espère garder ma régularité de résultats. Enfin, mon plus gros objectif pour cette nouvelle saison est de réaliser une grande performance dans un tournoi majeur.

Derniers Blog Posts »