Interview Rui Cao

Rui Cao, dit « Gohanounet », fait partie des 11 français ayant terminé dans l'argent du Main Event des WSOP, et des joueurs qu'on attendait pas. Nous avons souhaité en savoir plus.

Rui, un mois après ta belle 647ème place dans le Main Event des WSOP 2008, comment se passe le retour sur terre ? As-tu profité de ton prix pour passer de belles vacances ?

En fait, je suis plutôt déçu de cette place. Je visais plutôt la table finale, même si elle parait très dure a atteindre. La reconnaissance et le mérite m'intéressent plus que l'argent. Ces gains m'ont seulement permis de rembourser une partie des dépenses que j'ai effectuées à Vegas. Un mois à Vegas avec ma copine, ça coûte cher ! (sourire), même si j'ai gagné un peu à côté en cash game. Mon retour sur terre ? Pas terrible, avec un ptit downswing online (mauvaise période, ou « bad run » NDLR) dès mon retour...

T'étais-tu fixé un objectif particulier ou avais-tu décidé de rentrer dans ce Main Event sans la moindre pression ?

La table finale était vraiment mon objectif, mais bon ITM (dans l'argent NDLR) c'est déjà ça pour mon premier Main Event.

A l'approche de la bulle, vous êtes vous encouragés et soutenus d'une manière ou d'une autre entre français restants voire déjà éliminés ?

Oui, on s'est vraiment serrés les coudes et on a pas craqué. J'ai même reçu des sms d'encouragements de la part d'autres français déjà éliminés, ce qui fait toujours plaisir.

Il s'agit de ton premier résultat en grande compétition. Peux-tu nous en dire plus sur toi et sur ton parcours poker et autres résultats jusque là ?

J'ai commence le poker mi-2006. Je jouais avant a Counter-Strike (e-sport) et des amis m'ont initié au poker. Au début, j'ai pas mal joué en live pour le fun et pour apprendre les bases, puis courant 2007, j'ai pas mal joué online pour finalement me broker (ruiner NDLR) été 2007. En septembre je me suis fixé l'objectif de jouer plus sérieusement (Pokertracker, bankroll management, inscription a Cardrunners) et j'ai rapidement gravi les échelons, de la No-Limit 25 à la No-Limit 1000 en à peu près six mois, mais j'avais déjà des bases avant. Puis juin 2008 a été assez fatal pour moi, j'ai attaqué la NL 2000 et la NL 5000 et cette dernière -en heads-up- a décimé ma bankroll juste avant les WSOP. Ce petit mois a Vegas m'a fait du bien, grâce au Cash-game qui m'a donne de la confiance en moi, ma copine pour me réconforter dans les mauvais moments, et donc quand même cet ITM du Main Event.

Quelle est maintenant la suite du programme de prévu pour « Gohanounet » ?

Pas mal de Live events je l'espère pour la nouvelle saison 2008-2009, jouer plus en cash-game et pourquoi pas un sponsor ? (sourire)

assets/photos/_resampled/croppedimage6060-fred2.jpg
A propos de Fred Guillemot
Tombé dans la marmite du poker lors des tous débuts du boom en France en 2005, Fred a rejoint PokerListings en 2007 duquel il est aujourd'hui rédacteur en chef pour la France, après avoir fait ses premiers pas de journaliste dans la presse locale et sportive. Il a couvert de nombreux grands tournois partout à travers le monde (de Las Vegas à Prague en passant par Londres, Madrid ou Barcelone), avec pour spécialités les longues interviews et les reportages photo sur les coulisses.

Vous pourriez aussi Aimer

assets/photos/_resampled/croppedimage12580-AlexLuneau5.jpg

Alexandre Luneau toujours dans le Top 5 des gagnants en High Stakes

Alexandre Luneau continue de bien naviguer sur l'océan des high stakes, conservant sa place dans le Top 5 des plus gros gagnants sur l'exercice...

22 Juillet 2014
assets/photos/_resampled/croppedimage12580-sofia-lovgren.jpg

Sofia Lövgren : « Je n'aimerais pas me retrouver à côté de Luis Suárez. »

Comment décririez-vous Sofia Lövgren ? Créative, jeune, passionnée et talentueuse sans doute. Et vous n'auriez pas tort.

21 Juillet 2014
assets/photos/_resampled/croppedimage12580-manub3.jpg

Manuel Bevand : « Le poker a changé ma façon de réfléchir dans la vie. »

Nominé dans la catégorie "Joueur le plus inspirant" des PokerListings Awards 2014, Manuel Bevand nous en dit un peu plus sur sa philosophie du poker,...

17 Juillet 2014
assets/photos/_resampled/croppedimage12580-Rettenmaier-Allemagne.jpg

Marvin Rettenmaier : « Tout le monde a peur des Allemands. »

Il fait bon être allemand ces derniers temps.

12 Juillet 2014

Veuillez correctement remplir les champs requis !

Erreur !

Vous devez attendre 3 minutes avant de pouvoir poster un nouveau commentaire.

Commentaire ajouté. Merci !

Aucun commentaire