Ryan Laplante : « Il y a encore beaucoup de chemin à faire pour les gays »

Ryan Laplante
Ryan Laplante est l'un des rares joueurs de poker pros à afficher ouvertement être gay.

Selon Ryan Laplante, au moins 2 000 personnes l’ont contacté pour le remercier du discours passionné prononcé après sa victoire aux WSOP l’année dernière.

Il y a un peu plus d'un an, Ryan Laplante remportait son premier bracelet des World Series of Poker (Event 12) le soir de la tuerie d’Orlando.

Le lendemain, alors qu’il recevait son bracelet, Laplante a fait monter sur scène son fiancé Chris Katona et a parlé de l’attentat.

Depuis, il est ému et étonné du nombre de gens qui l’ont contacté pour en parler.

« Je pense vraiment que ça a eu un effet positif, et dans l’ensemble, la communauté poker a très bien réagi », confiait-il à PokerListings.

« Énormément de gens, je dirais autour de 2 000, sont venus me remercier pour mon discours. CNN m’a même interviewé. Le journal de ma ville en a parlé.

Et aujourd’hui encore, des gens viennent me remercier. Il y a à peine quelques jours, un joueur de poker était tellement heureux de me voir qu’il en pleurait presque. Lui aussi est ouvertement homosexuel. »

Un rêve devenu réalité, au milieu d’un cauchemar

Laplante est passé tout près de remporter son second bracelet cette année, avec une deuxième place dans un tournoi à 1 500 $ (Event 64), qui lui a tout de même rapporté 165 000 $.

En ce qui concerne sa première victoire aux WSOP, il nous raconte que c’était pour lui l’aboutissement de plusieurs années de travail, et un rêve depuis encore plus longtemps que cela.

Ryan Laplante poker
"Traitez chacun avec amour et respect."

Le fait que cette victoire ait eu lieu le même soir qu’un massacre visant spécifiquement la communauté gay a donné un goût amer à sa victoire, mais lui a également permis de se faire entendre.

Laplante n’avait même pas prévu de faire un discours. Il pensait que le fait même d’avoir remporté un bracelet était suffisant.

Mais lorsqu’il a appris ce qu’il s’était passé, il a décidé de faire ce discours pour transmettre un message autrement plus important.

« Le mois de juin est le mois de la Gay Pride aux États-Unis. La nuit dernière, dans une boîte gay d’Orlando, a eu lieu le pire massacre de l’histoire des États-Unis, avec plus de 50 morts », avait-t-il déclaré.

« Je suis fier d’être un champion des World Series of Poker, et je suis fier d’être ouvertement homosexuel.

Je vous encourage tous et toutes à être fiers de la personne que vous êtes, et de pouvoir être vous-même, ouvertement, si vous le souhaitez.

Et enfin, je vous en prie, traitons-nous avec amour et respect, parce qu’il y a déjà bien trop de haine et de colère dans le monde. »

Les applaudissements nourris des centaines de joueurs présents avaient accueilli son discours.

Ryan Laplante gros plan
"C'est toujours difficile d'y repenser."

Ryan avoue avoir ressenti des émotions très contradictoires cette nuit-là, entre la joie de remporter son premier bracelet et la tristesse en entendant la nouvelle.

« D’un côté je venais de remporter un bracelet, mon rêve depuis mes 13 ans. Quand je faisais mes corvées, je rêvais de participer aux World Series.

Alors arriver à gagner un bracelet après avoir travaillé dur pendant 9 ans, c’était incroyable.

Mais d’un autre côté, j’étais tellement triste. On parle de la pire tuerie de l’histoire des États-Unis, et elle visait clairement la communauté LGBT.

C’est très difficile pour moi de repenser à ce moment et à toutes ces émotions contradictoires. »  

« Encore beaucoup de chemin à faire »

Et bien que les droits des homosexuels aient énormément progressé, Laplante estime qu’il reste encore beaucoup de chemin à faire.

Outre les crimes de haine comme à Orlando, les discriminations restent présentes partout.

Ryan Laplante aux WSOP
Laplante durant les World Series of Poker 2017.

« Je vous mets au défi de nommer un joueur de football américain ou de basket-ball ouvertement gay et toujours en activité », demande Laplante.

« 60% des jeunes sans-abri sont LGBT. On peut encore se faire virer en raison de son orientation sexuelle dans une trentaine d’États américains, sans rien pouvoir faire.

Et la Cour Suprême du Texas a récemment décidé que les avantages offerts par les entreprises n’ont pas à inclure les partenaires homosexuels. »

Maintenant que Donald Trump est à la Maison-Blanche, Laplante estime qu’il est plus important que jamais de se battre pour les droits des LGBT.

« La communauté poker est assez ouverte. On y trouve énormément de gens qui viennent de milieux alternatifs. Alors quand tu annonces à d’autres joueurs que tu es homosexuel, ils n’en ont rien à faire, et certains m’ont même envoyé des tweets en disant « On s’en fiche de ton orientation, pourquoi même en parler ? »

J’en parle aussi ouvertement précisément parce qu’il y a encore beaucoup de chemin à faire. »