Theo Jorgensen : « Ma vie revient peu à peu à la normale. »

IMG3694
Theo Jorgensen lors de l'EPT de Londres.

En décembre dernier le professionnel danois Theo Jorgensen était agressé à son domicile, en se faisant même tirer trois fois dans la jambe. Une épreuve que lui et sa famille ne commencent que juste à surmonter.

Depuis l'incident, le numéro 3 danois (en termes de gains) se sera finalement remis sur pieds, au moins en apparence, et a donc fini par rapidement retrouver le chemin des tables de poker, comme si de rien n'était.

Nous avons rencontré le pro de la Team PokerStars à Londres lors du récent EPT, un tournoi duquel il aura brillamment terminé 4ème sur 647. Theo s'est confié à notre collègue de PokerListings Danemark Thomas Hviid, pour nous parler notamment de comment sa vie personnelle et professionnelle a évolué depuis.

Theo, nous devons d'abord te demander : comment toi et ta famille allez après ce qu'il s'est passé au mois de décembre ?

Vues les circonstances, nous allons très bien. On a un peu plus peur qu'avant, surtout le soir, mais on retrouve petit à petit une vie normale.

Ressens-tu encore de la douleur dans la jambe qui a été touchée ? Est-ce que cela te dérange parfois à la table de poker ?

Non, elle ne me fait jamais mal. Par contre parfois je ressens une petite gêne parce que la circulation sanguine n'est pas encore parfaite. Mais j'y travaille.

Quand est-ce que la douleur s'est arrêtée ?

IMG4154
"Il est possible que je joue moins de tournois, au moins pour un certain temps."

En fait, je n'ai jamais eu mal. D'abord grâce à la morphine, et puis en suite j'ai cicatrisé assez vite et sans douleurs.

Tu as toujours été quelqu'un de très sympathique et ouvert. Est-ce que cette histoire pourrait te pousser à l'être moins ?

Non, du moment que ça touche au poker, tout va bien. J'ai toujours su que cela me dérangerait si on touchait à ma vie personnelle. Mais il est évident que si je me retrouve à nouveau sur le devant de la scène, je ferais de mon mieux pour protéger ma famille des média.

Les jours suivant l'affaire, tu t'étais assez fortement énervé contre les média danois qui avaient photographié ta maison alors même que ton adresse était « secrète ». Qu'en penses-tu aujourd'hui ?

Je pense qu'ils avaient très largement dépassé les bornes. Naïvement, j'ai cru qu'ils se montreraient plus respectueux que cela. En prenant des photos de ma maison, ce n'est pas simplement ma vie privée qui est en jeu, mais également celle de ma famille. Et à partir du moment où la sécurité de ma famille est en jeu, oui, ça va trop loin.

Gus Hansen et toi avez fait découvrir le poker aux média danois. Aurais-tu pu imaginer cela il y a une dizaine d'années ?

Malheureusement, j'ai l'impression que les médias ne se sont vraiment intéressés à moi qu'après ce qui m'est arrivé. Je n'étais qu'une demi-célébrité, à qui cela est arrivé, et je pense qu'on n'en aurait pas autant entendu parler si je ne m'étais pas fait tirer dessus.

theo jorgensen 31689
Theo sera bien présent aux WSOP, au moins pour quelques jours.

Même alors que j'étais à l'hôpital sur le point de me faire opérer, je savais que ça allait faire le buzz à cause de la violence de l'attaque.

Tu as reçu beaucoup de soutien de la part de tout le monde du poker. Ça t'a touché ?

C'était vraiment gentil de leur part d'avoir une pensée pour moi, mais j'avais la tête ailleurs à l'époque. Je pense qu'il y a beaucoup de petits mots et de soutien que je n'ai même pas remarqués.

Qu'est-ce que cela te fait de revenir sur le circuit EPT après ce qu'il s'est passé ?

C'est plutôt agréable, en fait. Bien sûr, je pense beaucoup à ma famille, comment ils vont, si ma femme a peur d'être toute seule à la maison avec les enfants, etc. Je pense que je suis probablement plus impatient que d'habitude de rentrer chez moi. Il est donc possible que je joue moins de tournois et de cash games que d'habitude, au moins pendant un certain temps.

Prévois-tu de te rendre aux WSOP à Vegas cet été ?

Oui, j'y serai. Je n'ai pas encore décidé si ma famille m'accompagnera ou pas. Si je prévois de rester les 6 semaines, il y aura beaucoup de choses à organiser et ce sera peut-être un peu difficile d'emmener les enfants avec nous. Peut-être que je ne viendrai que pour une dizaine de jours.

Tu as remporté un bracelet aux WSOPE et le WPT Paris en 2010. Laquelle de ces deux victoires te tient le plus à cœur ?

Le WPT Paris. C'est arrivé à un moment de ma vie où je commençais à être reconnu comme un bon joueur de Pot-Limot Omaha et de 7-card stud, donc je rêvais de gagner un gros tournoi en No-Limit. C'était vraiment génial de gagner à Paris après autant d'années.

Tu as terminé 2ème de ce même WPT Paris l'année dernière. On imagine que tu y seras de nouveau cette année ?

Oui, la question ne se pose même pas. Je suis un peu superstitieux. D'ailleurs, ma femme était très étonnée que je n'y aille pas en 2011. Donc je crois que j'y serai, oui.

 

Derniers Blog Posts »