Tony G : « Probablement mon dernier tournoi avant longtemps »

Tony G aux WSOP 2017
L'inénarrable Tony G, ici durant le Super High Roller Bowl à 300 000 $ de l'Aria.

Les fans de poker seront sûrement surpris d’apprendre qu’un membre du Parlement européen a participé au One Drop High Roller à 111 111 $.

Ils seront probablement moins surpris d’apprendre qu’il s’agit en fait de Tony G.

Tony G (Antanas Guoga de son vrai nom) a toujours été une grande personnalité du poker, notamment avec une présence télévisée toujours marquante, mais sans oublier non plus son sens aigu des affaires - il a notamment créé l’une des plus grandes entreprises de poker du monde.

Ces dernières années cependant, Tony G est passé progressivement du poker à la politique et a été élu pour représenter la Lituanie au Parlement européen en 2014.

PokerListings l’a retrouvé à Vegas. Il partage avec nous ses états d’âme, son avis sur la politique, sur l’industrie du poker, et nous en dit plus sur sa participation à de futur tournois.


On ne te croise plus beaucoup aux WSOP. Est-ce que tu t’amuses quand même ici ?

Oui, je m’amuse. J’ai pris un gros coup en début de tournoi, mais je suis en train de revenir. Tu sais comment ça se passe, c’est toujours plus sympa quand on gagne.

J’ai gagné un tournoi à l’Aria. C’était bien. Je suis heureux d’avoir quelques jours pour jouer. Le One Drop est un super tournoi caritatif, j’adore être ici.

Est-ce que c’est très différent de ta vie quotidienne ?

Très différent, oui. Je n’ai plus beaucoup le temps de jouer, donc c’est agréable de venir et de retrouver tous les gens avec qui j’ai joué pendant si longtemps.

Tony G
"Après un burn out j'ai eu besoin de donner du sens à ma vie."

Je suis content de faire une petite pause poker, parce que c’est probablement mon dernier tournoi avant un très long moment. J’espère que je vais en profiter.

Est-ce que tu as la sensation d’avoir eu besoin de te détacher un peu du poker ? Tu jouais beaucoup à une époque.

Oui, bien sûr. J’ai vécu une espèce de burn out. Le circuit est très exigeant mentalement et physiquement. J’avais besoin de donner un peu plus de sens à ma vie, donc je me suis lancé dans plusieurs activités, dont la politique.

Je suppose que je suis le seul politicien à avoir participé à ce genre de tournoi. Surtout quand on sait que je suis toujours en activité en politique.

Est-ce qu’il y a des similarités entre le poker et la politique ?

Dans les deux cas, il y a beaucoup de bluff. Mais la politique n’est certainement pas aussi amusante que le poker, ça c’est sûr.

C’est aussi beaucoup plus lent. Je suis certainement devenu bien plus patient. La politique permet vraiment d’apprendre la patience, c’est utile dans ce genre de tournoi.

La politique, c’est aussi beaucoup de frustration. Au moins, au poker tu peux gagner. En politique, c’est beaucoup plus difficile d’obtenir des résultats. Pour moi, c’est vraiment le pire aspect de la politique, et c’est probablement pour ça que les gens s’en détournent.

La politique traîne aussi une sale réputation. Le poker est beaucoup plus amusant.

Sur le long terme, est-ce que la politique t’apporte plus que le poker ?

C’est difficile à dire. On verra avec le temps. Je pense que c’est normal que les gens qui sont en politique jouent au poker.

On a besoin de gens « normaux » en politique. On n’a plus besoin des politiciens pur jus qui ont passé toute leur vie en politique et dépendent de leur parti.

Il faut changer les choses et avancer. Surtout en Europe, où les choses sont vraiment bloquées.

Tony G Super High Roller Bowl
Pas fan de Donald Trump.

En tant que politicien, que penses-tu de la décision du président Trump de sortir des accords de Paris ?

Il veut salir l’Amérique. Moi je voudrais qu’elle soit propre. C’est insensé de voir un président qui veut salir son pays et se détourner de l’avenir.

Le futur, c’est l’environnement. Des énergies sûres et propres. L’énergie solaire, les éoliennes.

Il faudrait investir beaucoup plus dans la recherche et le développement des énergies propres.

J’espère que l’Europe avancera et investira pour l’avenir. Hors de question de revenir au charbon comme le veut Trump.
Je ne crois pas que les jeunes veuillent ça, je ne crois pas que les vieux veuillent ça : ils veulent un avenir.

Les idées de Trump me mettent dans un état pas possible. Nous devons vraiment aller de l’avant.

Que penses-tu de l’état actuel du poker ? Est-ce qu’il se porte bien ?

Le poker fait toujours face à des défis, notamment avec le progrès des ordinateurs. Cela posera pas mal de questions dans le poker en ligne, mais je pense que les circuits live sont très bien en place. Quand on voit le King’s Casino à Rozvadov par exemple, il est vraiment en plein boom.

Les circuits live seront toujours en position de force : il y aura toujours des joueurs de poker qui aiment participer à quelques tournois.

Phil Hellmuth
Tony compte certains supporters de renom.

Mais l’industrie du poker en ligne devra toujours se remettre en question face à des machines et des IA toujours plus performantes.

Est-ce que c’est donc le dernier tournoi de poker où on te croise cette année ?

Oui, c’est le dernier. Je retourne au parlement la semaine prochaine pour me remettre au travail. Et puis je suis encore impliqué dans pas mal d’entreprises.

J’ai toujours beaucoup à faire. Mais je pense quand même participer au One Drop des WSOPE en novembre, au King’s Casino.

Après ça, je ne sais pas si je jouerai à nouveau. Au moins pendant un moment. On verra comment la politique évolue. C’est quand même agréable d’être ici...

[Phil Hellmuth s'immisce dans la conversation]

C’est génial que Tony soit de retour ! Il fait du bien au poker. Et le poker a besoin de Tony G...

Oui, mais il parle de ne plus jamais jouer...

TG : Pendant un certain temps, oui. Enfin on ne sait jamais, mais tout le monde finit par disputer son dernier tournoi un jour. Tout dépend de la politique. Et je suppose qu’il y a certains postes qui ne me permettraient pas de jouer.

Après, si je peux avoir un rôle haut placé qui me permette quand même de jouer de temps en temps...

PH : S’il s’amuse, il jouera.

TG : Peut-être.

PH : Je m’engage : si Tony G participe à la Premier League PartyPoker, je jouerai peut-être aussi.

TG : Voilà !

Veuillez correctement remplir les champs requis !

Erreur !

Vous devez attendre 3 minutes avant de pouvoir poster un nouveau commentaire.

Aucun commentaire

×

Sorry, this room is not available in your country.

Please try the best alternative which is available for your location:

Close and visit page