Vanessa Selbst : « C’est à se demander si Trump est le diable »

Vanessa Selbst
Vanessa Selbst

Experte en droit et intéressée par la politique, personne dans le monde du poker n’est aussi bien placé que Vanessa Selbst pour nous éclairer sur les élections américaines et ce que cela pourrait changer pour le poker aux Etats-Unis.

Alors que se passe t-il avec l'élection présidentielle américaine à venir ?

Du point de vue européen, il peut paraître absurde que les primaires américaines aient désigné les deux candidats qui semblaient les moins populaires.

Sans parler de la possibilité qu’un des deux ne veuille peut-être même pas vraiment devenir président, mais juste signer un gros contrat télé.

Et puis le futur du poker est également en jeu.

Nous avons retrouvé Vanessa Selbst pour en parler lors du récent EPT Barcelone.


Soyons directs : qui serait le meilleur président pour le poker, Clinton ou Trump ?

Je pense que ce n’est pas très important. Le poker doit être régulé au niveau des États et le président n’y peut pas grand-chose.

En général, les Démocrates semblent être plutôt en faveur d’une régulation, tandis que les Républicains penchent plutôt du côté de la dérégulation, de ne pas y toucher. En tout cas, c’est comme ça en théorie.

En pratique, ça dépend du candidat au niveau des États, il faut se pencher sur les élections des sénateurs.

Si je devais choisir, je dirais Hillary Clinton, principalement parce que le monde risque d’exploser si Trump est élu.

Des joueurs comme Barry Greenstein nous ont dit que même les politiciens qui sont contre le poker en ligne y jouent.

Je crois que c’est vrai. Les gens sont prêts à dire n’importe quoi pour être élus, mais ensuite ils font autre chose.

Vanessa Selbst
"On va vers un capitalisme complétement dingue."

Dans un système cassé, des gens comme Sheldon Adelson ont de l’influence. Il fait des déclarations contre le poker en ligne et il a beaucoup d’argent.

Les campagnes électorales ont besoin d’énormément d’argent, donc l’argent d’Adelson dicte les politiques en termes de poker en ligne. C’est malheureux, mais c’est comme ça.

Alors évidemment, les intérêts de Sheldon Adelson ne concernent que ses propres comptes en banque, et il pense que le poker en ligne pourrait avoir un impact négatif sur ses affaires.

Ce qui est effrayant, c’est que les politiciens le suivent et ne s’en cachent même plus.

On a clairement abandonné toute forme d’aide de l’État pour aller vers un capitalisme complètement dingue. Je ne sais pas jusqu’où ça va aller.

D’un autre côté, la campagne de Bernie Sanders m’a vraiment fait chaud au cœur. Apparemment, beaucoup de gens se sont rendu compte que « socialisme » n’est pas un gros mot. Même si c’est déjà le cas en Europe.

Les Suédois se définissent comme des socialistes. Personne ne pense qu’ils sont fous.

Exactement. Je pense que les idées socialistes sont obligatoires dans une société capitaliste. La classe moyenne disparaît avec ses emplois, il y a de plus en plus d’emplois non qualifiés d’un côté, et ultra qualifiés de l’autre.

La société ne peut pas continuer ainsi. À long terme, les richesses doivent être redistribuées et c’est au gouvernement de le faire. Et je dis ça en sachant que le gouvernement peut être corrompu, parce qu’il n’y a pas d’alternative.

Les Européens sont toujours étonnés de voir que les primaires américaines semblent toujours désigner les deux candidats les moins populaires.

C’est étonnant et ça ne devrait pas être ainsi. En ce qui concerne Hillary et Bernie, Hillary a beaucoup plus d’expériences, plus de ressources et un bien meilleur réseau politique.

Et comme je l’ai dit, il y a beaucoup d’argent derrière sa campagne, notamment de la part de groupes qui pensent que c’est la meilleure candidate pour Wall Street.

Donald Trump vs Hillary Clinton
Selbst voterait Clinton... par défaut.

Bernie s’est exprimé contre Wall Street et le fait que Wall Street investisse dans la politique, et il a raison, mais cela l’a beaucoup desservi auprès des lobbys.

Et puis Bernie n’était pas le meilleur candidat. On aurait dit un vieux papy qui criait, on avait peur qu’il meure à tout moment.

Mais sa campagne a montré que beaucoup de gens veulent une nouvelle voie, du changement. Je soutenais Bernie aussi, mais au final le nom, l’argent et la convention démocrate, peut-être truquée, ont décidé.

La seule raison pour laquelle Hillary n’est pas plus embêtée c’est parce que c’est Donald Trump en face. Honnêtement, c’est à se demander s’il est tout simplement le diable ou s’il fait ça non pas pour devenir président mais pour se faire de la pub.

Il y a un article intéressant qui explique que Trump n’a jamais voulu devenir président, mais simplement être en meilleure position pour négocier avec les chaînes de télé.

Trump est le bébé du Tea Party et de Fox News. Les gens ont oublié que Fox News est une machine de publicité, pas une vraie chaîne d’information.

Ce mouvement a dépensé énormément d’énergie et de temps à démolir tous les experts, ils peuvent maintenant dire n’importe quoi. Il y a un extrait dans lequel Newt Gingrich ignore tout simplement les faits qui sont juste sous ses yeux.

Il y a aussi un article intéressant d’un éditorialiste conservateur qui a une émission de radio et qui s’est rendu compte qu’il faisait partie d’une opération visant à décrédibiliser le New York Times, CNN, etc. Et qu’il ne peut plus continuer.

Vanessa Selbst
"Les gens ne voient pas ce qui est en train de se passer."

Les choses se sont emballées, tout comme les propos de Trump. Il s’en sort parce qu’il dit tellement de trucs idiots que personne n’arrive à suivre. C’est effrayant.

On a laissé tomber notre système éducatif il y a 20 ans, on a laissé l’emploi se dégrader et on a créé une peur de l’immigration complètement folle pour un pays qui s’est bâti sur l’immigration et l’intégration.

Cela dit, l’inégalité des salaires est réelle. La pauvreté est réelle. Ce qui est faux, c’est que les immigrants « volent nos emplois ». Ils prennent les emplois que personne d’autre ne veut faire.

Si les gens sont de plus en plus pauvres, c’est parce que les gens qui ont du pouvoir font tout pour détruire les syndicats pour que les travailleurs n’aient plus aucun pouvoir et que les PDG récupèrent tous les bénéfices de l’entreprise.

Je ne comprends pas comment les gens ne voient pas ce qui est en train de se passer.