Jennifer Tilly à la poursuite d'un deuxième bracelet WSOP

Jennifer Tilly 5k 6max 2 1 2
Unabombshell.

Jennifer Tilly veut l’or. Encore. En 2005, Tilly remportait le Ladies Event. Depuis, elle est à la poursuite de son deuxième bracelet WSOP.

« J’ai toujours ce petit regret de me dire que c’est un bracelet ‘de filles’. C’est pour ça que j’aimerais gagner un tournoi mixte avec tous ces génies d’Internet. Ça serait génial. Je pourrais en porter un à chaque poignet, à la Wonder Woman. »

Depuis sa victoire, Jennifer Tilly comptait 11 places payées... et mainenant 12.

Dans l'Event 32 de No-Limit Hold'em 6-handed (en tables de six joueurs) à 5 000$, l'actrice vient en effet de terminer 14è et dans l'argent, pour un prix de 25 022$.

Un excellent parcours dans l’un des tournois les plus relevés de l’année.

Un (Six-)Max d’adrénaline

« J’aime vraiment le 6-max », nous confiait Jennifer.

« Il me faut de l’action, et puis je pense toujours que les gens bluffent. Et ils bluffent beaucoup plus souvent au 6-Max qu’ailleurs, donc je m’amuse vraiment. J’aime beaucoup jouer contre de très bons joueurs, c’est très stimulant. »

En dehors du côté "défi", Jennifer préfère jouer des tournois à buy-in plus élevé car ils offrent plus de jetons et une meilleure structure. Mais aussi parce qu’elle se sent coupable lorsque qu’elle élimine un amateur dans un plus petit tournoi.

« Je me dis mince, ils ont économisé toute l’année et voilà ce que j’en fais ! »

Cependant loin de l’excès de confiance, la compagne de Phil Laak est consciente que le fait d’avoir beaucoup de jetons l’a souvent desservie.

Jennifer Tilly au poker
"Quand les choses vont de travers, il est bien de faire un break et de prendre un peu de recul."

Rester cool

« J’ai souvent beaucoup de jetons les deux premiers jours. Le problème, c’est que je ne sais pas quand calmer le jeu. Donc là, j’essaye juste de surfer sur la vague. 

Je veux juste éviter de péter un câble et de tilter. L'autre jour j’ai bien failli perdre tout mon stack parce qu’un gars n’arrêtait pas de relancer et que je voulais à tout prix le sortir.

J’ai remarqué qu’on finit souvent par perdre face à la personne qu’on voulait à tout prix sortir. C’est pour ça qu’il faut absolument que je me canalise. »

Et ce n’est pas tout : la stratégie de Jennifer Tilly sur ce tournoi... c’était de rester aussi éloignée de la table que possible.

Attention au burn-out

« Je pense qu’il faut savoir faire une pause pour éviter le burn-out », admet-elle.

« Quand tu sens que tu retombes dans tes travers, je pense qu’il faut faire un break et prendre un peu de recul. Certaines années, je jouais plusieurs tournois par jour. C’était presque une drogue. Maintenant j’essaye de choisir mes tournois et de me concentrer sur ceux où je peux vraiment faire quelque chose. Et puis j’évite de faire n’importe quoi la veille. »

Cette passion qui anime Jennifer Tilly lui a permis d’être nommée pour dans la catégorie "Légende vivante du poker" à nos Trophées PokerListings 2014.

1770 Shaun Harris and Dogs
"J'aime tellement le poker que je vais jusqu'à poster des photos de chiens qui poussent leurs jetons avec leur museau."

« C’est vrai que je suis très animée, j’aime tellement le poker. J’écris sur le poker, j’ai toute une bibliothèque de livres de poker. »

Tilly : « Je suis une groupie du poker »

« Honnêtement, c’en est presque maladif. Si tu voyais notre appartement ici... Je collectionne des œuvres d’art sur le poker. Il y en a partout.

Je suis du genre à poster des photos de chiens de mes amis qui poussent leurs jetons avec le museau. Je suis une groupie du poker, je ne sais pas comment le décrire autrement. J’aime le poker. »

Une passion que Jennifer partageait avec son ex-mari, Sam Simon, décédé un peu plus tôt cette année.

« Sam aimait tellement le poker. C’était quelqu’un qui n’avait jamais de complexe au moment de participer à un tournoi trop grand pour lui. Il aimait jouer avec les meilleurs, les vrais joueurs de poker. Combien de fois on s’est retrouvés face à face au poker... »

Aujourd’hui, c’est aux meilleurs joueurs du monde que Jennifer fait face. Et sans doute pas loin de tous les dominer sur un prochain tournoi.


A lire aussi sur Jennifer Tilly

> Jennifer Tilly : son interview Questionnaire de Proust
> 7 bracelets qui ont changé l'histoire du poker