Daniel Negreanu lance l'idée de Jeux Olympiques du Poker

olympic poker2

En pleines olympiades d'hiver de Sotchi, c'est là l'une des nombreuses idées de Daniel Negreanu pour apporter de la nouveauté à la planète poker.

Jamais avare à donner son avis dans les médias et toujours en quête d'idées pour faire avancer le poker, le Canadien a même dévoilé les contours d'un tel projet (encore bien loin d'aboutir) sur le forum de Full Tilt Poker.

Negreanu verrait ainsi un évènement sur 4 jours, avec 6 équipes de 6 joueurs représentant chacune un pays. La compétition proposerait un buy-in de 50.000$ (soit 300.000$ par équipe), pour un prizepool total de 1,8 million de dollars.

Le jeu se déroulerait selon plusieurs manches, tout d'abord avec un tour préliminaire à une table et 6 joueurs (un sit-and-go 6-handed), avec chaque joueur d'une équipe disputant un niveau de jeu (niveau de blindes), à tour de rôle.
Ensuite, à la fin des 6 niveaux (ou manches donc), un nouveau tournoi débuterait, avec les équipes démarrant avec leur tapis jusque là acquis.
Si les joueurs auraient dans l'obligation de disputer chacun au moins un niveau au cours des six premiers, chaque équipe pourrait ensuite désigner qui elle veut, avec pour seule obligation de ne pas retrouver le même joueur disputant deux niveaux consécutifs.

L'équipe remportant ces "olympiades" remporterait donc la médaille d'or, et 250.000$, l'équipe deuxième 165.000$, et l'équipe en bronze 125.000$.

caesars cup
La Caesars Cup avait déjà posé les bases d'une compétition par pays.

Visiblement excité par un tel projet, Daniel a même déjà avancé des compositions d'équipes auxquelles il penserait en partie selon le classement GPI :

Canada : Daniel Negreanu - Mike McDonald - Sorel Mizzi - Jonathan Duhamel - Mike Watson - Timothy Adams
USA : Dan Smith - Jason Mercier - Vanessa Selbst - Ravi Raghavan - Paul Volpe - Bryn Kenney
Russie : Alex Bilokur - Konstantin Puchkov - Yury Gulyy - Alexej Lahkov - Igor Kurganov - Dmitry Vitkind
France : Roger Hairabedian - ElkY - Erwann Pecheux - Philippe Ktorza - Ludovic Lacay - Benjamin Pollak
Royaume-Uni : Stephen Chidwick - David Vamplew - Toby Lewis - Max Silver - Zimnan Ziyard - Tamer Kamel
Allemagne : Ole Shemion - Marvin Rettenmaier - Philipp Gruissem
(non pas que seuls trois joueurs allemands pourraient être trouvés pour participer, mais Negreanu a simplement oublié d'en nommer d'autres)

Pour l'anecdote, Negreanu avait déjà eu une telle inspiration en tête sur Internet... il y a quelques 10 ans. A l'époque, on retrouvait également le Costa Rica dans sa liste de pays.

Une difficile association

Le résultat final pourrait quelque part ressembler (sous une forme donc un peu différente) au challenge de heads-up entre pros Full Tilt Poker et PokerStars disputé l'an dernier lors de l'EPT de Londres, ou à la traditionnelle Caesars Cup des WSOP par équipe. Bien que fermés, on notera que ces évènements n'impliquaient pas d'argent.

Parmi les écueils que pourrait rencontrer ce nouveau projet, on objectera qu'avec un tel droit d'entrée la compétition serait à nouveau réservée à une élite. Et si l'on y ajoute le simple fait de mettre de l'argent en jeu, on est là bien loin de l'esprit olympique cher à Pierre de Coubertin, où le maître mot reste la beauté du sport, accessible à tous, y compris les amateurs.

Daniel Negreanu4
Daniel Negreanu n'est jamais à court d'idées.

Quant à une éventuelle intégration future du poker aux J.O., il ne pourrait en être de toute façon question, ceux-ci se excluant encore les jeux d'esprit (mindsports), tels que les échecs ou le bridge. Bien que reconnue par le Comité Olympique, l'IMSA (International Mind Sports Association) ne peut en effet encore y espérer voir ses disciplines.

Mais le Canadien n'en serait de toute façon pas partisan. Lui et plusieurs autres pros interrogés à ce sujet en 2010 par ESPN (Greenstein, Raymer, Lederer, Sexton) s'accordaient à dire que le poker ne devrait pas figurer aux Jeux, n'étant pas un sport à proprement parler, sans dimension athlétique, sans oublier la part de chance toujours présente.
(Esfandiari, Bloch, Gavin Smith ou encore Nolan Dalla étaient eux plutôt pour).

Reste que l'idée pourrait toujours faire son chemin sans forcément l'associer aux vrais Jeux Olympiques.

Daniel Negreanu cherche avant tout à insuffler de la nouveauté voire un nouvel élan dans le monde du poker, toujours à la recherche d'idées notamment pour faire mentir ceux qui l'annoncent en déclin (tels que Joe Hachem récemment), et bien sûr attirer de nouveaux joueurs.

Pour celà, le "KidPoker" souhaite faire passer "le fun en premier, et l'aspect compétition en second."

Il déclarait en outre également cette semaine sur le forum anglophone 2+2 : "Ma vision pour un monde du poker qui marche serait un monde où les professionnels auraient le but commun de s'assurer que nous ne ferions pas que prendre, mais aussi donner, pour le meilleur. (...) Un monde où les joueurs penseraient aussi à ce qui serait bon pour les autres, en comprenant que cela leur serait aussi profitable à l'arrivée."


> A lire aussi sur le même sujet : J.O. d'Hiver de Sotchi, le Top 10 des athlètes des Jeux qui jouent au poker

 

Derniers Blog Posts »