Jonathan Duhamel agressé et cambriolé avant les fêtes

IMG8053

La fin d'année n'a pas été de tout repos pour le Champion du Monde 2010 Jonathan Duhamel, agressé à son domicile et cambriolé.

Le Canadien, qui vit à Boucherville juste en dehors de Montréal, a rapidement été soigné à l'hôpital et se remet depuis chez lui.

Selon le Globe and Mail qui a révélé le fait divers, la police a déclaré que deux hommes avaient sonné à la porte du domicile de Duhamel, avant de le forcer à rentrer à l'intérieur. La police avait dans un premier temps refusé de désigner l'ancien Champion du Monde comme la victime de cette attaque, mais son agent l'aura confirmé un peu plus tard.

Duhamel aura été salement malmené, mais sera parvenu à appeler le 911 après que les agresseurs se soient enfui, avant d'être conduit à l'hôpital pour des blessures mineures au final.

Le vainqueur du Main Event des WSOP 2010 (pour 8,9 millions de dollars de gains) aura ensuite rapidement publié un communiqué officiel, expliquant en détails ce qu'il s'est passé, se considérant heureux d'être en vie, après avoir été battu par ses deux agresseurs.

Plusieurs billets de 500 euros, une Rolex noire et son bracelet de Champion du Main Event 2010 font partie du butin avec lequel les malfaiteurs sont repartis.

"Epuisé tant physiquement que mentalement", Jonathan Duhamel s'est ensuite retiré en famille pour se remettre, non sans déjà prévoir de retourner aux tables et de représenter le Québec sur la scène internationale dans un futur proche.

Une ancienne petite amie impliquée

Pendant ce temps la police confiait à la presse que les investigations "progressaient très rapidement", selon les premiers indices, dont un suspect, André Robert Perron, 26 ans, vu porter la fameuse Rolex noire dérobée.

jonathan duhamel
A l'époque où Duhamel exhibait encore fièrement son bracelet.

Perron a dû se rendre au tribunal de Longueil en compagnie de ses complices, Bianca Rojas-Latraverse (20 ans) et John Stephan Clark Lemay (21 ans). Toujours selon le Globe et Mail, la police a arrêté un quatrième suspect.

Peu de temps après que ces noms aient été révélées, des rumeurs ont commencé à circuler sur le forum anglophone 2+2, selon lesquelles Duhamel connaissait ses agresseurs, et que Rojas-Latraverse était son ex-petite amie.
Seule cette dernière rumeur aura un peu plus tard été confirmée par l'agent du Canadien (Duhamel serait brièvement sorti avec cette femme), réfutant que son poulain aient connu les deux autres.

Un porte-parole de la police a déclaré que Rojas était accusée de conspiration, et les deux autres de vol, entrée avec effraction, séquestration et agression.

La montre aura été retrouvée, mais pas le bracelet des World Series of Poker.
Le responsable des relations médias Seth Palansky a toutefois confirmé que les WSOP lui en offriront un nouveau : "Le directeur du tournoi Mitch Garber a contacté Jonathan après l'incident, et informé que le bracelet pourra être remplacé."


Le communiqué officiel de Jonathan Duhamel (traduit depuis l'anglais) :

"Bonjour,

Je voudrais tout d'abord remercier ma famille, mes amis, de nombreux médias et ceux qui m'ont apporté tant de soutien depuis hier matin.
Votre soutien me réchauffe le coeur et m'aident à travers cette épreuve aujourd'hui.

Comme la police l'a déjà expliqué, j'ai été victime d'une agression à mon domicile hier matin (le 20 décembre NDLR), quand deux hommes se sont introduit chez moi, avant de me frapper et dérober.
Après avoir été menacé de mort, et que j'ai donné tout ce que j'avais, j'ai été attaché et frappé à plusieurs reprises au visage et au corps, avant que mes agresseurs ne s'en aillent.

duhamel2

Je suis heureux de confirmer que je ne souffre d'aucune blessure majeure. J'ai passé la journée d'hier à l'hôpital, j'ai un peu mal partout, mais je n'ai pas de fractures.
Je suis maintenant épuisé physiquement et psychologiquement, mais je m'estime heureux d'être encore en vie.

Les malfaiteurs m'ont volé de l'argent, mais aussi mon bracelet de champion du monde et une Rolex qui m'avait été offerte par mon sponsor Pokerstars à la même occasion.
Je ne cache pas que ces deux objets ont une valeur bien plus importante à mes yeux que l'argent, et j'espère de tout mon coeur que je pourrai les récupérer dans un proche futur.

Mon bracelet, que vous pouvez voir ici en photo, est unique au monde. Mon nom est gravé au dos. Ma montre, une Rolex Submariner noire, a aussi mon nom gravé. Quant à l'argent, c'était principalement des billets de 500 euros, particulièrement rares par ici.

J'apprécierai énormément que ceux qui pourraient avoir des informations sur un ou plusieurs de ces biens, ou sur ceux qui ont commis ce cambriolage, prennent le temps de contacter la police au (450) 463-7211.
Toute information sera traitée anonymement.

Quant à moi, je vais maintenant essayer de prendre du recul de cette mésaventure durant la période des vacances et des fêtes, avec ma famille et mes amis.
J'espère revenir aux tables très bientôt, et en espérant continuer de bien représenter le Québec sur la scène internationale en lui apportant un nouveau titre dans un futur proche.

Merci à tous,

Jonathan Duhamel."


Nouvelles informations (Mise à jour 9/01) :

De nouveaux éléments dans l'enquête : l'ancienne petite amie de Duhamel (de mars à août 2011) aurait confié à une amie avoir planifié ce coup 3 semaines avant son exécution, mais qu'elle craignait aussi de ce qu'il pouvait advenir après ça. Elle se dit aussi joueuse de poker, notamment du côté du casino de Montréal, et suffisamment bonne pour en vivre.

bianca
Bianca Rojas-Traverse

D'un autre côté, cette amie en question se serait déjà rendue au domicile de Duhamel. Le pro aurait même embrassé les deux dans sa chambre, avant que celles-ci ne se disputent. Ambiance !

Duhamel était sûr qu'elle était impliquée car les agresseurs ont sû où se trouvait le coffre qu'ils l'auront forcé à ouvrir. S'y trouvaient notamment 40.000$ canadiens et 65.000 euros.

Après s'être séparé d'elle (qu'il croyait étudiante en médecine), le jeune champion du monde aura reçu des messages prétendant qu'elle était enceinte.

Dénoncé par Rojas-Traverse (tout comme Anthony Bourque, 26 ans), l'autre co-accusé principal, John Clark, un "étudiant et écrivain", a dit écrire une nouvelle de 8000 pages ("Une dose de psychose"), et qu'il avait un peu de mal à finir. Il a aussi avoué boire et verser parfois dans l'illégalité. Il aura été arrêté grâce à un informateur anonyme, avec 10.000$ et la Rolex de Duhamel alors qu'il faisait la fête dans un Holiday Inn...

Les auditions vont maintenant se poursuivre, en attendant le verdict.

 

 

Derniers Blog Posts »