Dan 'Jungleman' Cates clashe Tom 'durrrr' Dwan

IMG3503
Dan Cates affirme que Dwan ne donne pas de nouvelles à propos du durrrr Challenge.

Cette semaine, les échanges entre Dan Cates et Tom Dwan à propos du durrrr Challenge se sont intensifiés, mais d'après Jungleman, durrrr n'a tout simplement pas envie de jouer.

« Vue la manière dont il se conduit, j'en déduis qu'il n'a pas envie de jouer. J'ai décidé de l'interpeller sur Twitter pour lui mettre un peu la pression » a expliqué Cates à notre confrère de PokerListings Danemark Thomas Hviid lors de la Party Poker League débutée à Londres ce dimanche.

Lundi dernier, Cates a en effet envoyé un tweet à Dwan pour lui demander pourquoi celui-ci jouait contre d'autres adversaires sur Full Tilt Poker alors qu'il négligeait le durrrr Challenge à peine commencé.

« Je lui ai aussi envoyé un SMS juste avant de tweeter, et il ne m'a pas répondu. Honnêtement, je me demande ce qu'il fout, je le vois jouer sur Full Tilt » ajoute Cates.

« En gros, il n'y a que le Challenge auquel il ne participe pas. Donc je me suis dit que le mieux c'était de montrer publiquement qu'il ne coopérait pas. Apparemment il préfère qu'on termine en 2020, ou peut-être même pas du tout. »

La semaine dernière, Dwan avait confié à PokerListings qu'il en avait discuté avec Cates et que le durrrr Challenge devait reprendre sous peu.

Et ces deux derniers jours, les deux joueurs ont posté dans un sujet sur le forum Two Plus Two.

Un problème de communication qui bloque le Challenge

Dwan, de son côté, affirme qu'il est disponible pour continuer le Challenge et qu'il l'a fait savoir, à de multiples reprises, à Cates.

Pendant ce temps-là, Cates affirme qu'il est prêt à jouer depuis la réouverture de FTP et que Dwan l'évite.

IMG5539
Tom Dwan, lui, raconte une histoire différente.

Mais alors que les deux joueurs répètent à l'envi qu'ils sont prêts à reprendre, pas une main n'a été jouée aux tables dans ce durrrr Challenge à 200$/400$ depuis un bon bout de temps.

Pour Cates, le problème c'est que Dwan n'est pas en confiance.

« Je ne pense pas qu'il croit que je sois meilleur, mais il doit sentir qu'il va perdre le Challenge » poursuit Cates. « Et on a rarement envie de continuer à jouer quand on se fait démolir. »

Moins de 20 000 mains (sur les 50 000 prévues) du durrrr Challenge ont été jouées jusque là, avec Cates totalisant 1,2 million de dollars d'avance sur son adversaire.

Si Cates termine le Challenge devant, ne serait-ce que d'un petit dollar, Dwan lui devra 1,5 million de dollars, en plus de ses gains.

Si Dwan remporte le challenge, Cates lui devra 500 000$.

 

Derniers Blog Posts »