Kevin Hart arrive pour « rendre le poker cool »

Kevin Hart PokerStars
Kevin Hart

L'acteur américain Kevin Hart a annoncé qu'il rejoignait PokerStars au cours d'une conférence de presse à Monaco durant le PokerStars Championship Monte-Carlo. Objectif : rendre le poker encore plus fun.

« Je suis venu ici avec Daniel Negreanu pour vous annoncer que le poker va enfin devenir fun. Je vais rendre le poker fun, et je vais rendre le poker cool.

Daniel, toi aussi je vais te rendre cool. Enfin t’es déjà cool, mais je vais te rendre vraiment cool. Je veux être le Eddie Murphy de ton Nick Nolte. »

Ainsi commence donc l’ère Kevin Hart chez PokerStars, quelques semaines à peine après que Ronaldo et Neymar ont disparu de la liste des ambassadeurs PokerStars (interview à ce sujet du vice-président de la communication d'entreprise Eric Hollreiser à retrouver en début de semaine prochaine sur PokerListings).

Alors que beaucoup estiment que le poker est devenu trop sérieux quel que soit le niveau de jeu, mettre en avant un comédien semble être une excellente idée.

Un nouveau buddy movie ?

Hart a fait sa première apparition dans un tournoi PokerStars à l’occasion du PSC Bahamas un peu plus tôt cette année, où il a participé à la fois au tournoi principal et à plusieurs High Rollers.

Et s’il n’a pas atteint de place payée, il a tout de même fait grosse impression.

Apparemment lui aussi a apprécié l’expérience, puisqu’il est à Monaco cette semaine pour jouer et annoncer un partenariat (dont les détails ne sont pas encore connus) qui consolide sa relation avec PokerStars.

Daniel Negreanu et Kevin Hart
Daniel Negreanu, qui ça ?

L’acteur/comédien américain a annoncé que sa priorité était de redonner un peu de caractère au poker, et que la conversation était plus importante pour lui que l’argent.

« Je suis un gros morceau », a-t-il déclaré en plaisantant. « Un très gros morceau.

Quand un joueur s’assoit à côté de moi avec son casque sur les oreilles, je me demande comment ils ne s’en rendent pas compte. Il faut qu’ils comprennent que je ne peux pas les laisser ne pas me parler. Si t’es assis à ma table, tu me parles ! »

« Kevin apporte vraiment quelque chose de nouveau autour de la table », a ajouté Negreanu. « Il illustre parfaitement le fait qu’on puisse jouer sérieusement tout en s’amusant. Et je le suis depuis quelque temps, il n’est pas du genre à faire les choses à moitié. »

Cette fois dans le grand bain

Lorsqu’on lui parle de son expérience dans le poker, Hart explique : « Ça fait 10 ans que je considère le poker comme un hobby. Participer à des tournois comme celui-ci donne à tout ça une autre dimension.

Maintenant, je suis dans le grand bain. Je suis déjà tellement bon que je peux arriver au Day 2 !

Kevin Hart lunettes de soleil
Prenez garde à la Sneaky Pete !

Et puis j’ai déjà joué avec Jean-Robert Bellande et Dan Bilzerian. Lui il est vraiment cash. Tellement cash que je ne peux pas répéter un seul mot de ce qu’on s’est dit en public ou en privé.

Tout ce que je peux dire, c’est que Dan est un sacré personnage. Il est très drôle et sait se faire entendre. Il a aussi un sacré ego. Et honnêtement, il dit les trucs les plus fous que j’aie jamais entendus. »

Le « Sneaky Pete » va devenir à la mode

De nombreux joueurs de poker ont des petits rituels. Ils sont superstitieux, ont des porte-bonheur ou prennent soin de toujours entrer dans la pièce avec le même pied. Kevin Hart ne serait pas Kevin Hart s’il n’avait pas son avis sur la question.

« Ma première manie, c’est le « Sneaky Pete ». Quand quelqu’un mise contre moi, je le regarde par-dessus mes lunettes, l’air vraiment sérieux. Puis je remonte mes lunettes. C’est tout.
Mais les gens vont l’adopter, vous verrez. Ça va marcher du tonnerre.

Je fais aussi en sorte d’avoir l’air perdu et de laisser mes jetons en bazar devant moi. Quand je les pousse au milieu et qu’on me demande combien je mise, je réponds juste « tout ça ».

Honnêtement, ce serait vraiment drôle que je gagne un tournoi. Je me vois bien débarquer comme ça et gagner.
Ensuite je pourrais faire le malin et dire que je suis le meilleur joueur du monde, même si c’est clairement n’importe quoi. Je suis juste là pour m’amuser. »

« Du coaching ? Pourquoi faire ? »

On devrait donc voir et entendre Kevin Hart assez souvent lors de PokerStars Championships à venir, et nous avons en tout cas hâte de le voir dans de la grosse action.

Kevin Hart grimace clown
Kevin Hart à la table : ça promet !

Mais le meilleur moment de cette conférence de presse déjà très drôle fut une blague imprévue.

Lorsque l’un des journalistes lui a demandé s’il connaissait des stars roumaines, Hart a répondu sans hésiter que non, alors que Negreanu (d’origine roumaine) était assis juste à côté de lui.

Cela dit, Hart n’a pas l’intention d’être coaché par la star canadienne.

« Mais pour quoi faire ? », s’est-il indigné. « Je ne vais rien lire, pas m’entraîner, pas me faire coacher, rien du tout. Je veux tout faire tout seul. »

Kevin Hart au poker, ça promet !

---

Eric Hollreiser : « Kevin Hart nous ouvre de nouvelles portes »

Eric Hollreiser au PSC Monaco
Eric Hollreiser

Il y encore peu de temps, les stars du ballon rond Neymar Jr et Cristiano Ronaldo étaient au centre des campagnes de PokerStars. Une époque désormais révolue, mais pourquoi ?

par Dirk Oetzmann


Tandis que l'on arrive à mi-2017 et que les deux stars ont donc disparu de la liste des ambassadeurs de la salle au pique rouge,
Kevin Hart vient donc de prendre le relais.

Alors qu’est-ce qui a poussé PokerStars à changer de politique ?  

Nous avons rencontré Eric Hollreiser, vice-président de la communication pour Amaya Inc et PokerStars, pour lui poser la question.

 

Eric Hollreiser : Notre partenariat avec Neymar et Ronaldo a été très productif et continue à l’être.

Tous les deux avaient des contrats à durée déterminée. Celui de Neymar est terminé, et celui de Ronaldo le sera bientôt.

Ils ne participeront probablement plus à nos campagnes, mais on espère tout de même continuer à travailler avec eux sur d’autres aspects.

Comment cela se fait-il, ce sont des superstars !

Notre stratégie marketing est en pleine mutation. Historiquement, nous avons axé notre communication sur les athlètes pour montrer que le poker est un vrai sport. Je crois qu’aujourd’hui cette analogie est bien assimilée.

Avant, nous engagions des athlètes à la retraite. Rafael Nadal a été le premier athlète en activité à travailler avec nous, avant Neymar et Ronaldo, qui reste la personne ayant le plus grand impact au monde sur les réseaux sociaux.

Mais il était temps de chercher des moyens de toucher d’autres publics, c’est pourquoi Kevin Hart nous a rejoints.

On a l’impression que les premiers sportifs sont restés plus longtemps. Boris Becker est resté des années et Fatima de Melo est toujours là.

La situation n’est pas la même. Boris et Fatima sont des gens qui jouent énormément au poker. Ronaldo et Neymar ne sont pas en position de le faire : ils sont à l’apogée de leur carrière et n’en ont pas le temps.

Cristiano Ronaldo le Duel PokerStars
Seulement partie remise pour Cristiano ?

Il n’est pas question d’abandonner les athlètes, simplement, nous arrivons à la fin de deux gros contrats. Cela ne signifie pas que A) nous ne travaillerons pas avec eux à l’avenir, et B) que nous ne travaillerons pas avec d’autres athlètes.

Mais le marketing est en évolution constante, et Kevin Hart correspond à cette évolution.

On parle depuis longtemps de changer la dynamique du poker, surtout en ligne, pour créer un environnement qui permette d’attirer de nouveaux joueurs, des amateurs, ce qui représente la vaste majorité des joueurs.

Kevin nous ouvre de nouvelles portes de par son approche de la vie et du travail, et son impact.

Il apporte tout simplement beaucoup de joie. Et il joue beaucoup au poker, donc vous le verrez beaucoup. Ce n’est pas qu’une question d’attitude et de talent, c’est aussi parce qu’il a une vraie passion pour le poker.

Est-ce qu’il s’agit donc de se détourner des terrains pour se tourner vers Hollywood ?

Hollywood a toujours été important pour nous. Par exemple quand nous avons organisé un tournoi caritatif aux Caraïbes il y a quelques années avec tout le casting d’un film.

Kevin Hart ambassadeur PokerStars joue au poker
"Kevin voulait vraiment travailler avec nous."

Cette connexion avec le monde du cinéma existe depuis très longtemps. Kevin voulait vraiment travailler avec nous et il nous l’a clairement fait comprendre aux Bahamas.

La campagne "Raise It" est vraiment une initiative merveilleuse qui a touché environ 185 millions de personnes, mais nous voulions aller plus loin.

On veut se pencher sur les qualités nécessaires pour bien jouer, les qualités pas seulement physiques, mais psychologiques

Et on ne peut pas se permettre d’avoir trop d’ambassadeurs à la fois, sinon ça devient très compliqué à gérer.
Il ne s’agit pas d’en faire des hommes sandwichs. Ce type de marketing ne fonctionne plus. 

Par contre nous cherchons toujours des pros pour rejoindre notre équipe, Igor Kurganov vient de signer, et j’espère qu’il y en aura d’autres prochainement.

Chacun des joueurs de notre Team Pro apporte des compétences et talents spécifiques. Fatima par exemple est unique, parce qu’elle est polyglotte et versatile. J’adore notre équipe !

Sondage

Please choose an option to vote

Veuillez correctement remplir les champs requis !

Erreur !

Vous devez attendre 3 minutes avant de pouvoir poster un nouveau commentaire.

Aucun commentaire

×

Sorry, this room is not available in your country.

Please try the best alternative which is available for your location:

Close and visit page