La fièvre de la Coupe du Monde aux WSOP

Partager:
17 juin 2010, Ecrit par: PokerListings France
Posté dans: PokerListings France , WSOP
La fièvre de la Coupe du Monde aux WSOP

Des dizaines de drapeaux de tous pays flottent au plafond du plus grand tournoi de poker live au monde, et les histoires de bad beats se content dans toutes les langues.

Pour faire le lien entre cette saveur internationale des WSOP et la Coupe du Monde de Football 2010 qui se déroule actuellement en Afrique du Sud, voici déjà quelques-uns des meilleurs joueurs de poker parmi les nations qui disputent cette World Cup.

ETATS-UNIS
Le boom du poker est né de l'explosion en popularité du jeu après la victoire de Chris Moneymaker dans le Main Event 2003. Et ces 7 dernières années, d'innombrables stars seront arrivées sur le devant de la scène.

La vaste majorité des grands noms sont d'ailleurs sous la bannière étoilée, avec une domination des américains quand il s'agit de jeter un œil à la liste de vainqueurs de bracelet WSOP. Doyle Brunson, Phil Hellmuth, Erik Seidel, Phil Ivey... faites votre choix.

ANGLETERRE
La vague décente des succès britanniques a continué son chemin en 2010, avec Praz Bansi et James Akenhead ayant ramené quelques gros résultats ces derniers 12 mois (1 bracelet tout récent pour le premier dans l'Event 5, une Table Finale de Main Event 2009 pour le second).

Liv Boeree (photo) est également devenue l'un des visages les plus reconnus, pendant que des Roland de Wolfe, Dave "Devilfish" Ulliott et Neil Channing restent parmi la fine fleur du poker britannique.

AUSTRALIE
Jeffrey Lisandro a sans doute désormais bien cimenté sa place parmi l'élite après avoir remporté 3 bracelets en 2009 et ainsi eu droit au titre du « Player of the Year » (joueur de l'année) des WSOP 2009.

En plus de l'italien (qui reste australien de corps et d'esprit), l'Australie compte toujours dans ses rangs le vainqueur du Main Event 2005 Joe Hachem, ainsi que l'inénarrable Tony G.

DANEMARK
Le joueur le plus célèbre du Danemark est bien entendu Gus Hansen, l'un des plus grands noms de la planète poker.

Son style agressif et un peu fou en aura même créé une sorte de stéréotype du joueur scandinave.
N'oublions évidemment pas non plus le vainqueur du Main Event 2008 Peter Eastgate, 79ème de cette même épreuve en 2009, deuxième de l'EPT de Londres la même année, ou encore 8ème de l'EPT de Deauville en 2010.

FRANCE
Si notre équipe tricolore est loin de faire l'unanimité et de se montrer performante, en poker les "bleus" ont une certaine autre dimension, particulièrement ces dernières années.
On ne compte en effet plus les performances notables de nos joueurs, avec de nombreuses victoires à la clé sur les circuits EPT ou WPT.

Bertrand "ElkY" Grospellier demeure notre tête d'affiche, joueur sans aucun doute parmi les plus respectés et craints sur le circuit.
A ses côtés, on citera l'habitué des High Stakes David Benyamine, ou encore la franco-américaine Vanessa Rousso.

Partager: