Le Bêtisier Poker 2008

Ludovic Lacay
Ludovic Lacay en train de se brosser les dents? Non, un simple pari perdu!

Le poker n'y échappe pas : il s'en passe aussi des vertes et des pas mûres autour des tables. Petite sélection d'histoires et d'anecdotes ayant émaillé quelques grands tournois de l'année écoulée.

Mémo pour un Champion
On peut être un des plus grands champions de poker du monde, et être déstabilisé par un petit rien... comme un simple changement de type de cartes. Lors de la finale du Partouche Poker Tour à Cannes, les cartes françaises ont un peu embêté les Scotty Nguyen, Phil Ivey et Antonio Esfandiari, qui ont dû se faire un petit papier avec inscrit les équivalences VDR - JQK.

L'argent n'a pas d'odeur ?
Scène aperçue lors de l'EPT de Barcelone. Alors qu'un joueur se fait éliminer, Daniel Negreanu adresse un « merci, vraiment merci » à son bourreau. Le grand Daniel craignait-il ce joueur au point de se féliciter d'une telle élimination ? C'est ce qu'on aurait pu croire, jusqu'à ce que le canadien agite la main devant son nez, pour faire comprendre... que l'odeur de ce dernier l'insupportait vraiment.

L'hygiène c'est important (bis)
Si les side-bet (paris sur tout et n'importe quoi) sont très prisés par les richissimes champions de poker, les paris stupides se taillent également leur part du lion parmi les joueurs plus modestes. C'est à cause de l'un d'eux perdu que Ludovic Lacay dut participer à son Day 2 de l'EPT de Budapest, avec une brosse à dents dans la bouche !

Plus fort que la paire d'as
Faut-il parfois voir certains signes dans ce qui peut arriver autour d'une table ? Sans doute, et ce n'est pas Olivier Monnier qui dira le contraire. Finaliste du France Poker Tour, le jeune lillois a entamé la compétition lors de la phase qualificative de sa ville quelques semaines auparavant, par... une paire de jokers en première main ! A jeu neuf, ces derniers avaient tout simplement été oubliés d'être enlevés.

Hellmuth dans ses œuvres
Hellmuth et les WSOP ? Une grande histoire d'amour. Et pas que pour les onze bracelets de Phil. Chaque année voit en effet son lot d'agitation autour du sale mioche du poker. En 2007 Hellmuth s'était fait remarquer par une arrivée -en retard- en voiture de course accompagné de onze bimbos, une par bracelet s'il vous plaît, avant même d'embugner la jolie automobile au passage.

phil hellmuth 12445

Les malheurs de Phil seront restés au niveau de la table de poker pour les WSOP 2008. Eliminé par Sherkhan Farnood dans l'épreuve de HORSE, Hellmuth ne tarda pas à le traiter de « plus mauvais joueur du monde ». Mais quand l'histoire se répéta dans le Main Event lorsque ce même joueur craqua la paire de rois d'Hellmuth pour l'éliminer avec son brelan, le joueur afghan ne se priva pour répliquer par un « j'essaye de prouver que je suis le deuxième plus mauvais joueur du monde ».

Mais ce n'est rien à côté de la mésaventure qui a fait grand bruit fin 2008 et dont il a cette fois l'involontaire instigateur. Ce bon vieux Phil a en effet réussi à gagner un pot de 5600$... avec la main perdante d'un bluff raté face à un brelan, lors d'une partie à hautes limites sur une célèbre salle en ligne ! Un bug a évidemment été à l'origine de cette curiosité, et les incidences en argent ont ensuite été réparées par les responsables de la salle.

Que nous réserve Phil pour 2009 ? Rendez-vous dans un an, et qui sait le « Poker Brat » aura peut-être fait encore plus fort !

Derniers Blog Posts »