Le Bilan Poker Français 2010 - le Live (2)

wsop

Deuxième partie de notre bilan français du poker live en 2010, entre recrudescence des grands tournois, du sponsoring, et un certain renouveau pour les cercles de jeux.


Le Bilan Poker Français Live 2010 - 1ère partie


La France, terre de tournois majeurs

Mais tous ces résultats n'auraient pas été possibles sans l'émergence confirmée de plusieurs tournois en France. La finale du PPT (Partouche Poker Tour) à Cannes est devenu un rendez-vous incontournable, alors que les deux WPT français (Paris et Amnéville) se sont avérés être de francs succès.
La multiplication des circuits hexagonaux (BPT, PPT, France Poker Series...) a encore accrue l'offre de tournois live en France. Et même si certains auront connu quelques difficultés : on se souvient de la révolte des croupiers après la finale du PPT, l'affaire de tricherie orchestrée par Ali Tekingamçak, ou encore la gestion catastrophique de la bulle à Amnéville...

Le sponsoring en plein essor

Le sponsoring s'est également développé avec l'ouverture du marché des jeux en ligne : de nouvelles teams de joueurs français se sont formées (Eurosport Poker, PMU...) et d'autres se sont étoffées (Team Barrière, Winamax...), permettant une augmentation conséquente du nombre de joueurs sponsorisés sur le circuit live.
Et les transferts, comme ceux d'Alexia Portal et Guillaume de la Gorce de Winamax à Full Tilt, ne sont pas encore terminés...

L'apparition d'agences de management de joueurs 100% françaises (Marketing Sports United, The Korporation, Original Consulting ou Free Clover Agency) n'y est pas étrangère, puisque plus de 50 joueurs sont aujourd'hui représentés.
Les teams ont également connu des évolutions dans leur fonctionnement : des préparateurs physiques et mentaux, comme chez Winamax (avant les anciens frères escrimeurs Fabrice et Jérôme Jeannet chez la Team Barrière), ont ainsi fait leur apparition.

Nouveau souffle pour les cercles de jeux

Enfin, on observe que les casinos français, malgré la crise économique qui les affecte, proposent de plus en plus de tables de poker. Les cercles de jeux parisiens, parmi lesquels on note la réouverture de l'ancien Concorde sous le nom de cercle Cadet, ne désemplissent pas : ils proposent eux aussi un choix de jeu et de tournois toujours plus vaste.

Certains peoples ont également su profiter de 2010 pour "perfer", notamment dans les tournois de la capitale : outre la victoire de Dhorasoo à Enghien (269 000 dollars de gains pour « Vikash24 » en 2010), on note la régularité de Bruno « Kool Shen » Lopes (168 000 dollars de gains, dont une bonne partie au WPT Paris).

Le poker live tricolore a donc encore progressé en 2010. De quoi rêver à de nouveaux titres en 2011...


Maxime Arnou

> Bilan du Poker Français Live 2010, 1ère partie
> Bilan du Poker Français Online 2010

Derniers Blog Posts »