Le Bêtisier 2009

Phil Hellmuth
Phil Hellmuth aura encore fait des siennes en 2009

Traditionnel rendez-vous venant conclure nos fins d'années, le bêtisier revient avec encore plus d'histoires invraisemblables ou d'anecdotes croustillantes.

Le tee-shirt qui émet des tells

Dans la série j'aime me faire remarquer avec humour, Manuel Bevand aura fait sensation lors de l'EPT du Poker Caribbean Adventure avec un tee-shirt à affichage LED paramétrable du plus bel effet. Le membre de la Team Winamax aura ainsi fait défiler de nombreux messages sur sa poitrine au gré de ses humeurs, d'un fair-play « good luck all » à un « on tilt » en passant par un fameux « lol donkaments » faisant toujours rire les connaisseurs.

Pas tout à la fois

Quand la bulle du même tournoi est censée sauter à 199 joueurs mais qu'à 203 restants 5 d'entre eux sont éliminés d'un coup, le comité d'organisation s'en retrouve bien embêté. D'autant plus qu'au final il s'agissait vraisemblablement d'un mauvais comptage initial. Ouille !

Laisse pas traîner tes j'tons

David
 La prochaine fois il faudra faire plus attention Dave. 
A trop vouloir bien faire au moment d'avoir les honneurs des caméras lors de l'EPT de Deauville, Dave "Devilfish" Ulliott en aura laissé une pile de jetons sans surveillance au moment de vouloir enlever sa bague (pourquoi au juste nous demanderez-vous ? bonne question). Du coup c'est son voisin qui s'en est emparé (sans doute involontairement) en même temps que celui-ci ramassait un pot gagné.

On joue tout et n'importe quoi au poker

D'un couple de néo-zélandais ayant gagné leur mariage face à neuf autres dans le cadre d'un tournoi de poker organisé par un casino local, à deux candidats aux élections municipales dans une petite ville d'Arizona se retrouvant à égalité et qui finissent par se disputer le siège de maire au poker, à se dire que le poker devrait parfois être reconnu d'utilité publique.

Le bal des étourdis

Un joueur qui se trompe de jour de début du tournoi au WPT LA Classic (mais qui parvient finalement à remonter la pente d'un stack devenu famélique), un Joe Hachem qui paie le tapis de Luca Pagano avec une maigre double paire en annonçant « full house », ou encore le vainqueur de l'EPT de San Remo Constant Rijkenberg qui survend son buy-in et se retrouve à devoir rembourser plus que ce qu'il aura gagné... de nombreux joueurs de poker n'auront vraiment pas toujours eu toute leur tête cette année.

Ces grands enfants

negreanu et nguyen
Mais qui est le vrai Scotty ?
Scotty Nguyen a dû se demander s'il n'avait pas trop bu (une fois de plus diront les esprits taquins) au moment de voir son double se présenter face à lui lors du NBC Heads-Up Championship.
Mais pas de saoulerie derrière tout ça, il ne s'agissait que de Daniel Negreanu ayant voulu s'amuser en ayant enfilé perruque, marcel blanc, et kilos de bijoux en or en tous genres.
Pour l'anecdote, c'est le "faux" Scotty qui aura eu le dernier mot et qui se sera qualifié pour le tour suivant.

Vois la lumière

david tavernier
David Tavernier et sa lumière magique
Les pannes de courant arrivent aussi parfois lors d'un tournoi de poker. L'EPT de Kiev, quelque peu organisé en panique après la défection de celui de Moscou pour raisons juridiques, en a fait l'expérience
Si un joueur n'aura pas manqué de s'exclamer de l'expression « checker in the dark » qui prenait alors tout son sens, les autres auront plutôt tenté tant bien que mal de poursuivre leur partie à la lueur des téléphones portables ou mini-projecteurs de quelques caméramans.

Le français David Tavernier, 2ème de l'EPT de Dublin en 2006, n'aurait pas eu ce problème, lui qui se présente aux tables (comme lors du Grand Prix de Paris) avec un gri-gri d'un genre tout particulier, une lampe de luminothérapie pour garder la forme et bonne humeur.

Si même les mamies s'y mettent !

Dans la série très insolite, 42 grands-mères âgées d'entre 75 et 95 ans ont été arrêtées à Chypre alors qu'elles s'adonnaient à des tournois de poker et de gin rummy. L'impressionnant prizepool de 100€ aura été confisqué.
Mais bien que le jeu soit interdit à Chypre, la raison de la venue de la police aurait été... les nuisances sonores dont se seraient plaint les voisins !

Dans la série paris stupides, je voudrais...

... Brandon Cantu, et son défi consistant à recevoir un coup de Taser.
Inutile d'en dire plus, les images s'en suffiront à elles-même.

Bad beat pour Phil Hellmuth

Pour son annuelle arrivée sénatoriale aux World Series of Poker, déguisé en Jules Cesar, l'inénarrable Phil Hellmuth se sera cette année une nouvelle fois entouré de jolies pépées légèrement vêtues.
Problème, celles-ci n'ayant guère eu de place pour emmener sur elles leurs papiers pouvant témoigner de leur majorité, elles se seront tout bonnement vu interdire l'entrée du casino.
Le "Poker Brat" devra revoir son organisation pour l'année prochaine !


Retrouvez nos précédents bêtisiers, dont les 5 volets des WSOP 2009 :

- WSOP 2009 - Le Bêtisier, épisode 1
- WSOP 2009 - Le Bêtisier, épisode 2
- WSOP 2009 - Le Bêtisier, épisode 3
- WSOP 2009 - Le Bêtisier, épisode 4
- WSOP 2009 - Le Bêtisier, épisode 5

- Le Bêtisier Poker 2008

Derniers Blog Posts »