Le Cercle Cadet perquisitionné et fermé à son tour

cercle cadet
Un de plus sur la liste ?

La série noire se poursuit pour les cercles de jeu parisiens : un mois à peine après l'ACF, c'est au tour du Cercle Cadet d'avoir subi une descente de police et d'être fermé.

Tandis que nous vous faisions part hier de nouveaux développements dans l'affaire de l'Aviation Club de France (voir dernière mise à jouer à la fin de l'article), la même mésaventure est arrivée ce matin à l'établissement du Cercle Cadet sur le coup des 5h30.

Le mode opératoire aura été le même, avec une grosse dizaine de policiers du service central des courses et jeux et de la police judiciaire (un peu moins cette fois-ci) ayant fait irruption dans le célèbre établissement du IXè arrondissement dès potron-minet à quelques minutes de la fermeture, avant de contrôler les personnes sur place puis de procéder à la perquisition.

Si les craintes faisant état d'un plan à grande échelle visant à complètement réformer le mode de gestion des cercles (jusqu'à les transformer en casinos ?) semblent ainsi un peu plus se confirmer - voir notre article sur l'ACF -, les soupçons visant le Cercle Cadet se font cependant plus graves.

Selon les différents grands médias relatant l'affaire ce matin, on parle ainsi en vrac de travail dissimulé, détournement de fonds entre la France et le Maroc, extorsion en bande organisée, abus de confiance, blanchiment, et association de malfaiteurs. Une liste à prendre avec des pincettes en attendant de mieux voir de quoi il en retourne exactement.

cadet
Photo prise par un joueur sur place ce matin.


Clichy-Montmartre, dernier cercle parisien ?

D'après les informations du Monde relayant l'AFP, 14 personnes dont le président du conseil d'administration Serge Kasparian ont été placées en garde à vue (ce dernier ayant été interpellé à son domicile). Ancien proprétaire du restaurant Rich en ces mêmes lieux, Kasparian avait pris les rênes du Cercle Cadet en 2010, ouvert sur les cendres du Cercle Condorde alors fermé en 2007 pour une énième affaire liée au grand banditisme.

Selon Le Point, son train de vie soulèverait des interrogations, liées notamment à de grosses acquisitions immobilières au Maroc. Toujours selon le quotidien en ligne, Kasparian devrait près de 1 million d'euros à l'URSSAF.

Comme pour l'ACF, l'information judiciaire a été ouverte depuis plus d'un an par les magistrats Serge Tournaire et Hervé Robert, aujourd'hui chargés de l'enquête. Serge Tournaire avait notamment déjà travaillé sur les affaires du Cercle Concorde justement et du Cercle Wagram, lui aussi lié au grand banditisme corse et aujourd'hui définitivement fermé depuis 2011.

Sur un plan humain, ce sont cette fois près de 90 emplois qui sont menacés.

A noter aussi que le Cercle Cadet devait accueillir les France Poker Series de PokerStars dans un peu plus d'un mois (du 22 au 30 novembre).

En attendant le cas de l'ACF qui sera examiné ce jeudi (le renouvellement de sa licence ou non en dira rapidement plus sur ses chances de réouverture aux joueurs), il ne reste donc plus qu'un seul cercle de jeu proposant du poker actuellement actif à Paris : le Cercle Clichy-Montmartre.
Jusqu'à quand ?


Mise à jour 17/10 : 7 personnes ont été mises en examen, et Serge Kasparian placé en détention provisoire avec un autre des suspects.

Mise à jour 27/10 : PokerStars a officiellement annoncé que les France Poker Series de Paris sont annulées. Les joueurs qualifiés en ligne pourront échanger leur ticket pour un autre tournoi (contacter la salle pour plus d'informations). Quant aux France Poker Series Etudiants, leur finale se déroulera finalement au casino de Deauville.

Mise à jour 20/11 : Serge Kasparian, également actionnaire principal du club de football du FC Nîmes, est aussi inquiété dans l'affaire des matchs truqués présumés en Ligue 2 qui secoue actuellement le football français depuis le début de la semaine. Il vient de reconnaître son implication aux enquêteurs.

 

Derniers Blog Posts »