Bien jouer avant le flop au Hold'em : Guide du débutant

The Final Ten
La qualité du jeu pré-flop est souvent ce qui sépare les bons joueurs des joueurs perdants.

En table pleine de No-Limit Hold'em, décider de quelles mains jouer et quelles mains coucher selon votre position est LE facteur le plus important lorsque vous voulez jouer un poker gagnant.

Vous pouvez n'avoir à prendre des décisions aux flop, turn et river seulement une ou deux fois par tour, mais vous aurez à prendre des décisions pré-flop à chaque main. C'est à ce stade où vous faites des mises profitables ou non.

L'argent économisé sur le long terme est aussi bon que l'argent gagné. Commencez donc par économiser des mises en arrêtant de jouer des mains marginales.

Appréhender un guide des mains pré-flop est très difficile. Il y a en effet beaucoup de facteurs déterminants lors du choix des mains à jouer.

De ce fait, je vais rester en dehors du fait d'essayer de vous dire de jouer telle main et de coucher telle autre. Mais je vais essayer de vous donner l'information dont vous avez besoin pour prendre des décisions averties lorsque vous êtes à la table.

La Position est cruciale

Pour évaluer la force de votre main vous pouvez utiliser une graphique à deux entrées impliquant la position. Pour faire simple, la position est presque autant importante que la qualité de la main. Une main faible ou moyenne en début de parole, peut ainsi devenir une bonne voire excellente main en fin de parole.

Pourquoi ? Car jouer en position est le plus gros avantage que quelqu'un puisse avoir en Hold'em.


Position avancée (début de parole)

La position avancée (début de parole) consiste aux trois premières positions à gauche des blinds. En général, vous devriez jouer très serré depuis ces positions, en ne jouant que vos meilleures mains.

day 1a 17855
Dans l'idéal vous allez vouloir limiter le nombre de fois où vous allez jouer hors de position.

Dans l'idéal, vous allez vouloir limiter le nombre de fois à devoir jouer hors de position. Lorsque vous jouez hors de position, vous allez en effet trouver difficile de savoir quand rester dans le coup. Vous allez jouer un jeu de devinettes, et ce sera amplifié si vous jouez des mains marginales.

Je ne peux donc pas mieux mettre l'accent dessus : vous devriez jouer votre jeu le plus serré en début de parole. Des mains telles que A-K, A-Q, A-Js, K-Qs, les belles pocket paires, etc, sont évidemment bonnes. Cependant, les mains telles que A-Jo, A-To, les petits connecteurs assortis, et les poubelles aléatoires assorties, devraient être évitées par les nouveaux joueurs.

Position Intermédiaire (milieu de parole)

En position intermédiaire (la zone de trois joueurs à la gauche des positions avancées), vous faites face à beaucoup des mêmes challenges qu'en position avancée. Vous allez souvent jouer des mains hors de position.

Vous aurez cependant la position par rapport aux joueurs en position avancée. Tout n'est ainsi pas aussi sans espoir. En position intermédiaire, vous pouvez commencer à ajouter plus de mains à votre éventail de jeu. Vous ne pouvez pas pour autant faire des choses folles comme limper avec K J ou relancer avec T 9, mais vous pouvez commencer à limper avec des mains telles que A T.

Position Tardive (fin de parole)

Les positions tardives sont les places où vous gagnez de l'argent en No-Limit Hold'em. C'est une véritable mine d'or. La plupart des joueurs font la majorité de leurs bénéfices depuis ces positions.

C'est aussi ici où vous voulez prendre le contrôle de la main. Vous allez relancer vos bonnes mains, et punir les limpers hors de position.

En agissant après eux vous gagnerez un plein wagon d'informations sur comment ils jouent leurs mains, informations que vous n'obtiendriez pas hors de position. En position tardive, les mains moyennes deviennent de bonnes mains, et les bonnes mains deviennent d'excellentes mains.


Les Mains qui valent la peine d'être jouées pour un débutant

Une main qui vaut le coup d'être jouée, devrait au moins tomber dans l'une des catégories suivantes :

Grosses pocket paires : AA, KK, QQ, JJ, TT

Ce sont des mains déjà faites de qualité. Ces mains s'attendent à gagner au showdown une bonne partie du temps sans avoir à améliorer ! Vous devriez toujours entrer en relançant avec des mains premium telles que celles-ci.

Elles produisent de bons pots avec juste l'overpaire, et deviennent des montres lorsqu'elles floppent un brelan. Vous devriez être aux anges chaque fois que vous en recevez une.

Mains à Top-paire : A-K, A-Q, A-J, K-Q

Ces mains sont de bonnes mains et devraient être jouées avec une relance. Ce sont d'excellentes mains à potentiel de top paire. Lorsqu'elles touchent le flop, elles font généralement la top paire, avec un bon kicker.

gus hansen 27775
Une bonne règle générale : ne jouez pas les mêmes cartes que celles de Gus Hansen.

Ce sont les mains de base type. La top paire est généralement suffisamment bonne pour remporter le pot à l'abattage.

Mains spéculatives de qualité : A-xs, Q-Js, T-9s, 8-9s, 99 à 22

Ces types de mains peuvent devenir des mains monstres. Elles font des quintes, brelans, et couleurs. Ce sont les types de mains qui font les plus gros pots lorsqu'elles touchent. Elles sont bonnes pour pouvoir aller voir des flops à moindre coût.

Vous pouvez commencer à limper avec ces mains en position intermédiaire et après. En général, ces mains se jouent bien contre de multiples adversaires (pots "multiway"). Elles devraient en revanche typiquement être évitées en 1 contre 1.

Mains spéculatives faibles : 5-6s, 6-7s, T-9o, K-xs, Q-Jo, etc.

Ces mains sont spéculatives mais sont généralement trop faibles pour être jouées. Elles sont difficile à jouer après le flop et feront parfois une bonne mais seulement seconde meilleure main.

Vous pouvez limper avec ce type de mains depuis le cut-off et depuis le bouton après plusieurs limpers. N'essayez pas de limper avec ces mains depuis une position avancée ou intermédiaire.


Si votre main ne rentre dans aucune de ces catégories, elle est probablement trop faible pour être jouée. Dans une partie full-ring (en table pleine) de No-Limit, vous ne devriez vraiment seulement jouer que 19% de vos mains ou moins. Cela signifie que 80% du temps vous serez hors de l'action.

Le No-Limit Hold'em est déjà un jeu difficile, alors ne le rendez pas plus difficile en jouant trop de mains.


Relancer, et jouer contre une relance

Avec quelles mains relancer avant le flop, est une question avec laquelle beaucoup de débutants peinent. Vous devriez évidemment relancer vos mains premium.

Lorsque vous débutez, ne slow-playez pas vos grosses pocket paires. Cela vous mettra dans des situations piégeuses post-flop. Relancez simplement avec avant le flop et construisez le pot.

Vous devriez également relancer vos bonnes mains à potentiel de top paire - A-K, A-Q, A-J, K-Q, etc. , car ces mains sont meilleures que les mains moyennes que les autres vont jouer. Cherchez à construire le pot lorsque vous détenez un avantage.

table view 15266
Vous n'allez pas vouloir jouer de mains dominées face à une relance.
Puisque vous allez jouer des mains meilleures que l'adversité (et que c'est d'ici que vos gains proviendront), vous devriez en effet être enclin à relancer lorsque vous pensez être favori avant le flop.

Cela veut dire que vous pouvez relancer plus de mains en position tardive et au bouton - vous êtes favori non seulement en raison de votre main, mais également parce que vous êtes en position (rappelez-vous que l'avantage s'accroît pour vous lorsqu'en position).

Lorsqu'un joueur a déjà relancé en face de vous, vous devriez en revanche resserrer. Lorsqu'un joueur relance, il vous annonce qu'il a une bonne main... ce qui signifie que vous avez besoin d'une main au moins aussi bonne pour le suivre.

Si par exemple vous êtes en position intermédiaire, où vous relanceriez normalement les AA-99, A-K à A-J et K-Q et coucheriez tout le reste, vous ne devriez réellement suivre la relance de votre adversaire qu'avec seulement le top de cet éventail.

Vous ne voulez pas jouer des mains dominées face à une relance. Cela vous conduirait vers des pépins. Si vous suivez des relances avec A-J et que le tableau arrive avec un as, vous allez perdre beaucoup d'argent en essayant de voir si votre paire d'as est bonne.

Vous voulez éviter de jouer vos mains dominées, mais vous pouvez y ajouter quelques mains spéculatives si vous êtes en position et qu'il y a quelques suiveurs entre vous.

Des mains telles que J-Ts à 7-8s et les pocket paires sont toutes des énormes mains lorsqu'elles touchent le flop, et des mains faciles à coucher lorsqu'elles le manquent. De plus, vous pouvez de manière plus fiable jouer profitablement ces mains face à une relance, que des mains telles que A-To et K-J.


Conseil général : Privilégiez un jeu serré

Lorsque tout démarre, vous ne pouvez plus compter que sur vous-même. Un tableau des mains de départ peut vous aider, mais peut se révéler trop large. Vous ne pouvez pas représenter le poker avec un simple pinceau large. Tout ce qui arrive est dépendant de la situation.

dan harrington 32460
Il n'est pas possible de voir le poker sous un seul angle : tout dépend aussi de la situation.

Le poker n'est pas un jeu où vous pouvez compter jouer exactement de la même manière tout le temps. Il y aura toujours des facteurs qui contribueront à savoir quelles mains vous pourrez jouer profitablement, et quelles mains ne vous le permettront pas.

Tout cela veut dire que vous devez voir chaque situation indépendamment. Comment vos adversaires jouent-ils ? Quelle est votre position ? Combien de joueurs sont dans le pot ? Quelle est votre image à la table ? Quelle est la force de votre main ? Avez-vous une top paire ou une main spéculative ? Devriez-vous relancer ou juste suivre ?

Vous devez constamment vous poser des questions. Demandez-vous d'où va pouvoir venir votre profit au sein de la main.

Lorsque vous démarrez pour la première fois, vous devriez commencer par jouer très serré ; cela rendra vos décisions plus faciles. Si vous jouez des mains marginales aléatoires, vous allez être mis dans des situations difficiles. Alors évitez-les. En jouant seulement les mains premiums, vous n'irez pas au devant des ennuis après le flop.

Une fois que vous aurez progressé post-flop, vous pouvez ajouter plus de mains à votre éventail de départ pré-flop, car lorsque vous gagnez plus d'expérience, vous apprendrez à savoir réagir dans ces situations difficiles.

Jusque là, gardez vos mains premium et vos décisions faciles à prendre.