Le poker en argent réel bientôt sur Facebook ?

zynga poker

D'après la eGamingReview, le réseau social est en recherche active de partenariats pour ouvrir sa plate-forme au jeu en argent réel aussitôt que possible en 2012.

Selon ce rapport, Facebook aurait sur ces 6 derniers mois engagé des discussions avec près de 20 experts du jeu en ligne, et des facilitateurs potentiels. Et le géant des réseaux sociaux envisagerait d'offrir des licences au Royaume-Uni à 8 opérateurs, qui leur permettraient de proposer des applications de jeu en argent réel.

888 dans la course

Les plus gros candidats dans cette course aux licenciés potentiels sont 888 Holdings, détenteur et opérateur de 888 Poker, et Gamesys, un autre opérateur de casino en ligne bien connu outre Manche.

Selon les souces de l'EGR, TechCrunch aurait lui aussi commencé à envisager de recruter pour le lancement et la gestion d'applications de jeu en argent réel sur sa plate-forme.

L'EGR spécule également sur le fait que Facebook utilise essentiellement le Royaume Uni comme terreau d'expérimentation avant de finir par déployer des applications de gaming en argent réel partout en Europe.

Facebook était jusque là célèbre pour avoir par le passé refusé d'accepter toute forme de publicité de la part des opérateurs de jeu en ligne et notamment de poker. Mais le site de Mark Zuckerberg s'était également récemment ouvert à des opérateurs de jeu dans certains pays.

Si cette rumeur se confirme et que FB se lance pour de bon dans le monde des jeux d'argent online, c'est toute la face de l'industrie qui pourrait changer.

L'application jusque là la plus populaire de Facebook, Zynga Poker (photo), a récemment déclaré qu'elle n'était pas intéressée pour poursuivre des activités en argent réel.
Une chose est en revanche sûre : le marché du jeu gratuit sur média social offre un potentiel d'audience massif pour un passage vers une offre en vraies devises, avec des millions d'utilisateurs quotidiens.

Mise à jour 10/01/12 :

Le sénateur australien Nick Xenophon, farouche opposant du jeu et du poker en ligne, s'est ouvertement prononcé contre, demandant à Mark Zuckerberg de ne pas céder à ces sirènes :

"(...) Il est déjà milliardaire, a t-il réellement besoin de faire de l'argent sur les gens vulnérables à l'addiction ? Le réseau social finira par devenir l'anti-réseau social, parce qu'il va alimenter les problèmes de jeu."

 

Derniers Blog Posts »