Le poker du futur : c'est déjà demain

Poker bots

Poker et nouvelles technologies font bon ménage, et leur association risque de nous réserver de sacrées surprises au fil des mois et années qui viennent. Aujourd'hui encore marginaux, certains concepts récemment lancés laissent augurer de quelques pistes pour le poker de demain.

Vous voulez que votre partie entre amis prenne la même dimension que les retransmissions télévisées des meilleurs et plus grands tournois de poker ? C'est aujourd'hui possible, témoin la table construite par l'australien Andrew Milner.
Grâce à des puces RFID (radio-identification) incrustées dans les cartes et jetons (puces dans les jetons que l'on trouve déjà dans certains casinos pour calculer plus facilement les montants), un ordinateur branché en parallèle connaît instantanément les cartes de chaque joueur, reconnaît les cartes distribuées au flop, et peut rapidement calculer les stacks et mises de chacun.
Avec des caméras braquées sur chaque joueur ou filmant la table dans son ensemble, les applications sont multiples : historique des mains, incrustation des cartes sur la vidéo de la partie filmée, avec pourcentages en temps réel comme à la télévision.
L'ordinateur sachant où chaque carte du paquet se trouve, cela peut même induire de nouvelles façon d'assister au jeu, avec notamment des cartes à venir connues à l'avance, et les bonnes ou mauvaises fortunes avec elles !

Tout luxe de ce genre a un prix, et il vous faudra compter près de 7 000 $ et trois mois de travail pour une telle table, sans compter l'application informatique. Mais Milner (et assurément certaines sociétés) pensent déjà à réduire les coûts pour permettre pourquoi pas une production et une diffusion commerciale.
Plus d'informations sur Videopokertable.net

Des parties mi-réelles mi-virtuelles

Selon un procédé de base similaire, le casino maltais Di Venezia a lancé il y a quelques mois son site en ligne utilisant de vrais croupiers. La table habituellement virtuelle est ici remplacée par une véritable table sur laquelle des cartes belles et bien réelles sont gérées par une personne physique. Les cartes sont ici aussi scannées et les informations dispatchées sur l'écran des joueurs chez eux, en plus de ce qui est filmé devant leurs yeux. Pour le reste, rien ne change, les internautes gèrent leurs actions à la souris et le croupier les répercute comme dans un casino.

Mais malgré l'enthousiasme du directeur marketing de l'établissement, on peut se demander où se situe le réel intérêt d'un tel croisement. Si l'humanisation de la partie y gagne forcément un peu (sans atteindre la dimension d'une vraie partie live), on perd le principal intérêt du net : la rapidité et le fait de pouvoir jouer beaucoup plus de mains ; même s'il est vrai qu'un système de mélange très rapide et à plusieurs jeux peut résoudre une partie du problème.
Un tel système pourra en revanche rassurer les personne n'ayant pas confiance dans les logiciels des salles en ligne, ou ceux qui aimeraient se rapprocher du concept d'un vrai casino sans avoir à parcourir des dizaines voire centaines de kilomètres en cas de trop grand éloignement. D'autant plus avec des incrustations webcam pouvant s'y adjoindre, si tout le monde joue le jeu évidemment.

Reste que les salles en ligne ne sont pas sûres d'être séduites. Avec des milliers de parties en simultané, ce serait autant de personnel... à engager.

Gageons en tout cas que les esprits imaginatifs n'ont pas fini de nous surprendre en nous proposant de nouvelles innovations toujours plus incroyables autour de la poule aux œufs d'or qu'est le poker.

Derniers Blog Posts »