Le Président des WSOP démissionne

Jeffrey Pollack
Jeffrey Pollack, désormais ex-monsieur WSOP

Trois jours après que les World Series of Poker se soient conclus sur la victoire de Joseph Cada, leur président a annoncé sa démission.

La conclusion des WSOP 2009 ne se sera finalement pas faite sur la victoire de Joseph Cada, mais sur la démission surprise de leur Président Jeffrey Pollack.

Après 4 ans à la tête des World Series of Poker, le fondateur du Sports Business Daily et ancien consultant politique a déclaré qu'il projetait de se diriger vers de nouveaux challenges :
"Cela aura été un travail de longue haleine, et je suis fier de la croissance du tournoi, et de ce que le poker aura pu en retirer. J'ai pris le poste avec un certain nombre d'objectifs, et je pars aujourd'hui avec le sens du devoir accompli au vu de l'expansion des World Series."

Malgré des audiences télévisuelles américaines en légère baisse, les World Series of Poker auront conservé tout leur succès aux tables en dépit là aussi d'un léger recul en terme de prizepool total (174 millions de $ contre 180,7 en 2008) : ils auront été pas moins de 60 875 participants à avoir pris part aux 57 tournois, en provenance de 115 pays.
Au cours des quatre années du mandat de Pollack, le prizepool cumulé se sera monté à 675 millions de $, soit plus du double de celui des 36 premiers WSOP combinés.

Le groupe Harrah's (qui collecte entre 4 et 10% des prélèvements sur les droits d'entrée des tournois), organisateur officiel de l'évènement, aura également grandement évolué ces derniers mois, tant à travers de la création de sa branche Harrah's Interactive (ayant pour vocation de promouvoir la marque en ligne ou hors du territoire américain), que via la tenue des tournois "annexes" du WSOP Circuit.

En qualité d'homme fort du marketing sportif (il aura notamment oeuvré du côté du NASCAR et du basketball), Jeffrey Pollack aura en outre contribué à attirer de nombreux sponsors autour de l'évènement.

La création d'un conseil consultatif des joueurs, la signature d'un bail de 12 ans avec le géant ESPN, le report de la table finale en novembre, la mise en lumière accrue sur les fameux bracelets et leurs vainqueurs auront également été quelques-uns des axes suivis par un Jeffrey Pollack dont le travail aura unanimement été salué.


Derniers Blog Posts »