Le retour triomphant d'Isildur

mystery
Isildur1 : Identité toujours inconnue

Qui est-il, quelle est sa vraie bankroll et où l'a t-il trouvée, et pourquoi a t-il décidé de s'en prendre en heads-up aux meilleurs joueurs du jeu ? Tant de questions qui restent toujours sans réponse.

Mais une chose est certaine : Isildur1 est de retour et à nouveau sous le feu des projecteurs.

Après avoir été l'un des acteurs des plus gros "transferts d'argent" de toute l'histoire du poker à la fin de l'année 2009, incluant la perte du plus gros pot en ligne jamais construit (plus d'1,3 million de $), l'inconnu suédois était ces derniers temps revenu à des parties à faibles enjeux un peu plus anonymes.

Mais d'être passé en seulement quelques mois d'épiques sessions à 500$/1000$, à des parties aussi basses que celles des limites 5$/10$ début février, le sentiment général prédominant était surtout qu'Isildur1 se retrouvait ruiné.

Et soudain le phœnix renaquit de ses cendres. Entre le 3 et le 8 février, Isildur1 a joué 16 000 mains sur Full Tilt, perdant 147 079 $ sur ces cinq jours. Après cinq jours de break, l'homme est retourné aux tables le 13 pour jouer en No-Limit Hold'em à 50$/100$.

Après 1011 nouvelles mains, et une nouvelle perte de 30 000 $, Isildur1 est remonté du côté des parties de No-Limit Hold'em à 100$/200$, et n'est plus redescendu depuis.

Justin Bonomo
Justin Bonomo, l'une des nouvelles victimes d'Isildur1
Il aura d'abord enregistré un gain de 327 000 $, principalement à des limites 200$/400$ en Pot-Limit Omaha, sur le dos de joueurs tels que URnotINDanger2, Di "Urindanger" Dang et Andrew "PostflopAction" Kostritsyn.
Son défi d'Isaac "LuvtheWNBA" Haxton en heads-up, en NLHE 100$/200$ lui aura vu reperdre 90 000 $.

Avec des profits arrêtés à 237 122 $, Isildur refit ensuite finalement ce qu'il faisait le mieux, tout mettre en jeu en heads-up.

La partie le voyait cette fois aux prises avec Justin "ZeeJustin" Bonomo en NLHE 200$/400$. Après 1944 mains, sur pas moins de 7 tables, Bonomo quitta les débats en ayant enregistré une perte massive de 567 000 $.

Sur ces derniers jours, Isildur a engrangé l'impressionnant total de 806 685 $, de quoi poser les bases pour de nouveaux épisodes à venir d'une furieuse action de "nosebleed" (parties à des enjeux faisant "saigner du nez"), et de nouveaux pots dépassant allégrement le million de dollar.


Les trois plus gros pots disputés par Isildur1 la semaine dernière :


Flop à "set-up", du classique.

Isildur touche avec sa poubelle.

Standard.


Isildur contre Hastings, round 2


Pour la première fois depuis leur controversé match de heads-up à 4,2 millions de $, Brian Hastings et Isildur se sont hier rassis face-à-face pour un deuxième round, en Pot-Limit Omaha à 300$/600$.

Le précédent s'était déroulé le 8 décembre, avec Hastings qui s'était enrichi de 4,2 millions de $, en partie grâce à l'étude approfondie de l'historique de mains du jeune suédois disputées contre Brian Towsend, Hastings et Cole South.
Bien qu'interdit, ce "data-mining" avait fini par avoir la peau du prodige.

Après avoir donc relancé la machine depuis le début du mois, Isildur a démarré la nuit dernière par 625 mains de Pot-Limit Omaha à 200$/400$, contre Ilari "Ziigmund" Sahamies, à l'arrivée gagnant de plus de 116 000 $. Sahamies allait même perdre quelques 266 926 $ cette nuit là.

Isildur lui poursuivait par quatre tables de PLO 6-max à 300$/600$ face à Tom "durrrr" Dwan, Di "Urindanger" Dang et Jani Vilmunen. Après 247 000 nouveaux dollars de profit, l'homme était fin prêt pour sa revanche face à Hastings.

Les deux joueurs s'assirent à 6 tables de heads-up, toujours en PLO 300$/600$, posant les bases d'un deuxième round de ce qui s'annonce comme le duel à la plus haute rancune dans l'histoire du poker en ligne.

Après 926 mains, Isildur avait déjà grignoté une once de rédemption, soit 504 987 $ récupérés du capital de son adversaire.
Notre héros mystère finissait ainsi la journée à + 869 000 $.

Les chiffres de ce comeback le placent en tous les cas désormais en quatrième place des plus hauts profits en ce début d'année 2010, avec 1,4 million de $ de bénéfice.
Mais le film est sans aucun doute encore loin d'être terminé !

A noter enfin que Viktor Blom, l'identité réelle présumée du mystérieux Isildur, faisait partie de la liste des partants du Day 1B de l'EPT de Copenhague hier... Une nouvelle fausse piste et de quoi devoir relancer l'enquête ?


Trois des plus gros pots de la soirée entre Isildur et Hastings :

Un petit "suck-out" du suédois.

Pas de coeur, pas de sept.

Isildur1 tient.


La Saga Isildur sur PokerListings :

 

Derniers Blog Posts »