Le Top 10 des joueurs à suivre en 2010, partie 2

Jeff Madsen

Seconde partie de notre sélection de joueurs à suivre en cette année 2010.




Le Top 10 des joueurs à suivre en 2010, Première partie

 



6- Matt Marafioti (Canada)

matt marafioti
Matt Marafioti est très connu dans la communauté du poker, et même si les gens ont tendance à ne pas trop le porter dans leur coeur en raison de son attitude, il reste considéré comme l'un des meilleurs joueurs de cash game à moyens et hauts enjeux.

L'année dernière Marafioti est plusieurs fois passé à côté de grands résultats, avec une 8ème place au WPT Legends, et une 7ème dans le High Roller du PCA.

Marafioti a non seulement le coffre pour faire une grosse année 2010, mais aussi le bagout pour lui valoir les honneurs de la télévision. Il ne manque d'ailleurs jamais une occasion de jouer au poil à gratter, une qualité que les producteurs d'émissions chérissent encore plus que les compétences pures en poker.

7- Viktor Blom (Suède)

Viktor Blom

L'explosion d'Isildur1 du côté des parties "nosebleed" (à de très hauts enjeux tels qu'elles font "saigner du nez") sur Full Tilt a été l'une des plus grosses success stories de 2009. Alors que les spéculations battent toujours bon train sur l'identité réelle d'Isildur, le meilleur candidat demeure le suédois Viktor Blom.

Le jeune prodige aura amassé près de 7 millions de $, la majorité aux dépends de Tom "durrrr" Dwan, avant d'avoir tout reperdu.

Isildur était un peu considéré comme un nouveau pigeon des high stakes au commencement, mais l'homme aura prouvé qu'il apprenait vite, avant de gagner le respect de ses pairs à ce niveau de jeu.
Dans un de ses récents messages sur son blog, Tom Dwan a déclaré « C'est quelqu'un que je m'attends de voir très régulièrement dans les parties à hauts enjeux au cours de ces prochaines années. »

Gardez un œil sur les "nosebleed games" de Full Tilt en 2010, de nouveaux coups de tonnerre devraient à nouveau y naîtrent de la présence d'Isildur1.

8- Randy Lew (USA)

Randy Lew, alias Nanonoko, est le "grinder" par excellence. Rien qu'en jouant en ligne à des parties de No-Limit Hold'em à basses limites, il a déjà engrangé plus d'1 million de $.

Joueur à gros volume comme personne, Nanonoko en est considéré comme un dieu dans la communauté de ces "grignoteurs" à bas enjeux.

Contrairement aux autres joueurs de cette liste, Lew a cependant peu de chances d'inscrire une victoire majeure à 1 million de $ à son palmarès. Mais il continuera d'écraser ces parties et à amasser les billets comme un véritable guichet de banque.

A noter que vous pourrez suivre ses progrès sur son site à l'ouverture prochaine : randylew.com.

9- Jeff Madsen (USA)

Jeff Madsen a littéralement dominé les World Series of Poker 2006, y ayant remporté deux bracelets et atteint pas moins de quatre tables finales. La musique a cependant été toute autre les années suivantes, l'américain ayant dû batailler pour regoûter à cette magie.

Mais ces derniers mois Madsen aura semblé revenir dans les hautes sphères. Une bonne performance au Main Event du PCA, deux tables finales préliminaires au Bellagio Five Diamond, et une victoire au Borgata Winter Open, lui auront fait récolter 1 million de $ depuis décembre 2009.

Madsen jouant en outre un grand nombre de variantes, il se pose d'autant plus en favori pour un bracelet, que n'importe qui d'autre seulement spécialisé en Hold'em.

Ajoutez à cela d'excellentes capacités de lecture et un jeu téméraire, et il vaudra sans conteste la peine de garder un oeil attentif sur lui en 2010.

10- Lex Veldhuis (Pays-Bas)

Alexander Veldhuis Le professionnel en ligne néerlandais Lex "RaSZi" Veldhuis avait beau connaître le succès depuis un certain temps, il a fini par susciter les grosses attentions du monde du poker lors du Main Event des WSOP 2009.

Ayant souvent eu l'honneur des caméras, Veldhuis aura étalé une série de bluffs apparemment suicidaires, sans finalement aller guère allé loin dans ce tournoi. Mais l'homme se sera également montré très malchanceux dans l'Event à 40 000 $, terminant seulement 7ème, en ayant perdu un gros coup à tapis pré-flop avec A-K contre l'A-J de Dani Stern.

Veldhuis est le type de joueur à jouer à vitesse grand V, et après sa performance de l'été dernier, il devraut encore bien souvent connaître honneurs des projecteurs.
Les petits gains ? Lex ne joue pas pour ça. Alors attendez-vous à des gros coups ou à de grosses gamelles pour lui en 2010 !

Derniers Blog Posts »