L'excitation des WSOP et du Main Event

Leo Margets wsop
"La première fois à Vegas est toujours quelque chose de merveilleux pour un fan de poker."

Nous sommes au milieu du moment le plus magique de l’année : les WSOP ! Elles sont incomparables et aucun autre tournoi de poker au monde ne suscite autant d’attente et d’excitation.

Auparavant, je passais un mois entier à Las Vegas et participais à quasi tous les tournois, mais cet été j’ai décidé de ne participer qu’au Main Event et à quelques tournois en guise d’échauffement et de préparation.

La principale raison de mon arrivée tardive à Las Vegas, c’est l’ESPT Marbella, une étape que le circuit partage avec l’UKIPT, ce qui lui donne une envergure conséquente. Et puis c’est tout près ! Hors de question de rater un tournoi aussi prometteur à à peine plus d’une heure d’avion de chez moi !

Mais ça y est, il est temps pour nous d’aller à Las Vegas. Et si je dis “nous”, c’est parce que cette année j’aurai pour mon plus grand plaisir un compagnon de voyage, mon cousin qui a enfin l’âge de pouvoir jouer aux Etats-Unis. Je suis particulièrement enthousiaste parce que ce sera sa première fois à Vegas et c’est quelque chose de très motivant pour moi, comme si je pouvais m’en imprégner.

La première fois à Vegas, c’est toujours merveilleux pour un fan de poker. C’est un moment complètement fou et quoi qu’il arrive, c’est forcément une victoire. Depuis que j’ai acheté nos billets il y a quelques mois, nous partageons ensemble cette tension et cette attente...

leo margets 32809
Leo Margets en 2009, année où elle a terminé première joueuse du Main Event (27è).

J’ai l’impression d’être à nouveau en 2009, lorsque tout a commencé pour moi. Je me souviens parfaitement que l’un des plus beaux jours de ma vie a été celui où j’ai su que je pourrai aller à Vegas pour participer au Main Event. Le résultat m’importait peu, le simple fait d’y aller était l’accomplissement d’un véritable rêve.

Tiens-toi prêt, Main Event !

Ces dernières années, je n’ai pas été très en réussite du côté de Las Vegas.
En tant que joueur professionnel, tu as beau avoir l’habitude des mauvaises séries, il n’y a rien de plus frustrant que de réaliser de mauvais WSOP. C’est vraiment la période la plus difficile de l’année pour les pros : on joue tellement d’heures chaque jour, parfois plus d’un tournoi par jour... Pas étonnant qu’on voie des joueurs se faire sortir rapidement de tournois à 1000$ ou 1500$.

Voilà pourquoi il est essentiel d’arriver à Las Vegas au meilleur de sa forme et de tout faire pour instaurer une routine qui permette de bien gérer les longues heures passées à la table de poker. Pour moi, elle consiste à faire du sport chaque matin avant d’aller au Rio. Le sport en extérieur me manque, mais les salles de sport de Vegas sont souvent excellentes. J’essaye aussi de marcher jusqu’au casino, mais les températures ne me le permettent pas toujours. Certains de mes amis aiment se détendre en écoutant de la musique ou en regardant des vidéos...
En bref : il faut trouver ce qui vous permettra de rester concentré et motivé tout au long du Main Event.

Après avoir trouvé la routine qui vous convient, vous pouvez vous immerger totalement dans la compétition, être suffisamment détendu et au maximum de vos capacités. Autre élément essentiel : savoir quand faire une pause, au risque de le payer. Ce n’est pas toujours facile, surtout quand tu joues autant chaque jour et que cela se passe bien.

Pour conclure, voilà un petit rappel de ce que j’avais écrit en 2009, avant ma toute première participation aux WSOP : Main Event, tiens-toi prêt, j’arrive et je ne te lâcherai pas !

Veuillez correctement remplir les champs requis !

Erreur !

Vous devez attendre 3 minutes avant de pouvoir poster un nouveau commentaire.

Aucun commentaire