Les échecs à la sauce poker dans le jeu Chess 2

Partager:
8 octobre 2014, Ecrit par: PokerListings France
Les échecs à la sauce poker dans le jeu Chess 2

David Sirlin a fait l'impensable : il a réussi à intégrer des éléments de poker dans la suite du grand classique des jeux d'échecs.

On ne peut pas dire que le public réclamait à grands cris une suite à ce jeu antique, mais Sirlin estime avoir créé un jeu bien plus amusant.

« Pour Sirlin, le problème avec les échecs c'est que c'est un parfait jeu d'information. Il n'y a absolument aucune place pour le hasard et pas d'informations cachées. Difficile d'attirer de nouveaux joueurs s'ils savent qu'ils ne peuvent même pas être chanceux. »

Le poker, c'est l'inverse : un jeu d'information imparfait où la chance a sa place.

C'est en travaillant dans l'industrie du jeu vidéo que Sirlin a eu l'idée de Chess 2, plus particulièrement en travaillant sur l'équilibrage de Street Fighter HD Remix.

Il s'explique sur le site Kotaku :

« Je travaillais sur Street Fighter HD Remix il y a des années et j'assistais à beaucoup de tournois de Street Fighter. Je pensais beaucoup aux différents types de jeux et au fait que le poker et les échecs sont plus ou moins aux deux extrémités de l'éventail en termes de marge pour anticiper les mouvements de l'adversaire. Aux échecs, tout est très rigide, il s'agit surtout de mémoire et de modèles établis. Au poker, il faut lire l'adversaire pour imaginer ce qu'il pense. »

Sirlin voyait des éléments à la fois des échecs et du poker dans Street Fighter. C'est à ce moment-là qu'il a décidé de créer un jeu qui combine l'aspect rigide et mathématique des échecs et la capacité d'adaptation nécessaire au poker.

Chess 2 intègre donc trois éléments inspirés du poker :

1) Les mises

Les joueurs peuvent ainsi bluffer lorsque deux pièces s'opposent. L'inspiration du poker est manifeste puisqu'on peut pousser son adversaire à miser beaucoup trop sur un résultat.

2) Factions

Il y a six factions différentes qui changent radicalement la manière dont vos pièces se déplacent sur l'échiquier. Vous pouvez choisir l'armée standard bien sûr, mais également la version « Empowered » qui permet au cavalier, au fou et à la tour de partager leurs pouvoirs lorsqu'ils sont l'un à côté de l'autre. Quant aux versions à plus de deux joueurs, elles sont déjà très fréquentes dans des jeux comme Hearthstone ou Starcraft pour créer une espèce de dynamique à la papier-caillou-ciseaux.

3) Invasion médiane

C'est très simple : Sirlin n'aimait pas l'idée qu'une partie d'échecs puisse continuer longtemps après que la victoire et/ou un nul est assuré, ce qui n'est jamais très agréable pour le joueur dominé. Dans Chess 2, si un roi atteint la ligne médiane, le jeu est terminé.


Déjà disponible sur Steam !

Nul doute que les puristes risquent de ne pas apprécier Chess 2, mais comme il l'a dit, Sirlin a surtout voulu créer un jeu amusant, peu importe ce qu'en pensent les joueurs d'échecs.

Pour l'instant, le jeu a très bien marché et Sirlin a hâte de voir ce que cela va donner maintenant que le jeu est disponible sur Steam et peut donc toucher un public beaucoup plus large.

Vous pouvez télécharger Chess 2 sur Steam pour 14,99 $.

 

Partager: