Les meilleures astuces pour gagner à l'Omaha Poker

omaha

L'Omaha est un jeu plus vaste qu'il n'y paraît. Après avoir appris les règles et suivi quelques premiers conseils, nous vous emmenons plus loin avec quelques astuces avancées.

Comme nous l'avons vu dans notre partie précédente, les requis de mains de départ doivent être réappris pour l'Omaha Poker. Contrairement au Texas Hold'em, aucune main n'est réellement grosse favorite pré-flop, du fait des 16 432 combinaisons possibles au départ a comparé des 169 du Hold'em.
La présence de peu de mains premiums veut dire qu'il faudra que vous jouiez plus. Votre objectif doit être de rechercher 4 cartes qui travaillent ensemble. Deux bonnes mains de Hold'em ne font en effet pas une bonne main d'Omaha ! Et la paire d'as n'est plus la panacée, à moins de flopper un brelan, et encore !
Les meilleures mains sont celles doublement assorties, avec paires et hauts connecteurs. Attention aux consécutives qui peuvent vous donner la quinte basse.
Les deux meilleures mains de départ de l'Omaha sont ainsi A K A K, suivie de A A J T.

Dans le même ordre d'idée, le jeu étant plus large (et avec plus de joueurs), les mains marginales (si connectées et assorties) sont moins sujettes à caution lorsqu'il s'agit de les jouer.
Les grosses mains en seront d'autant plus vulnérables en Limit et Pot-Limit (soit les principales versions de l'Omaha) car les relances sont plus facilement suivies.
Ne vous laissez d'ailleurs pas tromper par un tableau apparemment sans danger.

Autre astuce Omaha : Les mises de valorisation (value bet) sont encore plus importantes. Pensez d'ailleurs à miser avec vos tirages, notamment à 20 outs, qui vous donnent favori.

Le bluff, une arme à mettre en retrait

Le bluff a moins sa place en Omaha, un point important duquel doivent absolument se souvenir les débutants.
L'adage est encore plus vrai en Omaha Hi-Lo, sachant qu'un joueur pourra plus facilement suivre l'un de vos bluffs en pensant au moins pouvoir récupérer la moitié du pot... quand il ne récupérera pas tout !
La bonne idée peut en revanche être de tenter un semi-bluff avec le jeu max pour la première partie du pot, en tentant ainsi de faire coucher votre adversaire pour récupérer la deuxième partie et ainsi tout prendre.

En Omaha Hi-lo, l'idéal est de rentrer en jeu avec des mains qui jouent pour le jeu max tant en haut et en bas, c'est-à-dire dans l'optique de "scooper" le pot (tout prendre). La main presque parfaite devient ainsi A-A-2-4 doublement assortie.

En parlant de low, l'erreur que commettent beaucoup de débutants est de vite s'enflammer avec leur low max, pensant qu'ils ont ainsi déjà une moitié du pot dans la poche.
Problème (dans l'hypothèse où vous vous retrouviez en heads-up), si votre adversaire semble bien décidé à jouer avec vous, il se pourrait bien que celui-ci ait le jeu max, mais aussi le même jeu low que vous...
A l'arrivée, celui-ci remporte donc la moitié du pot pour la partie haute, et partage la moitié du pot de la partie basse avec vous. En d'autres termes, vous venez d'investir la moitié de ce pot pour n'en gagner qu'un quart à la fin !
Notez d'ailleurs pour l'anecdote que la main haute gagne l'ensemble du pot 1 fois sur 3.

Une dernière astuce pour jouer au Omaha : sachez rester zen et vous tenir éloigné du tilt. L'Omaha suppose en effet encore plus de variance que le Hold'em, notamment du fait que tout l'argent part bien souvent sur des tirages.

Pour d'autres astuces Omaha, à lire aussi :
- notre première partie : 5 conseils pour l'Omaha Poker
- notre section stratégie Omaha dédiée