Les Montreal Nationals remportent la Global Poker League

Montreal Nationals vainqueurs Global Poker League 2016

Les Montreal Nationals sont venus à bout des Berlin Bears à l’issue de 8 mois de compétition et d'une finale haletante pour remporter la première édition de la GPL pour 100 000 $.

Les Bears et les Nationals ont eu besoin des 11 parties et de près de 7 heures dans le Cube pour se départager.

Finalement, Mike “Timex” McDonald, Jason Lavallée, Pascal Lefrançois et le capitaine Marc-Andre Ladouceur ont réussi à terrasser leurs adversaires dans cette dernière confrontation des play-offs de la Global Poker League 2016.

Les Bears, outsiders, frôlent le titre

Les Berlin Bears sont quant à eux passés à une main de remporter le titre.

Brian Rast, qui a dominé tous les play-offs, était opposé à Pascal Lefrançois à tapis avec Q-4 contre 4-4.
Mais Rast n’a rien touché et c’est Lefrançois qui a remporté la main et le duel.

La dernière main a également été palpitante puisque Lefrançois touchait un brelan de dames au flop et avait la chance de voir Rast toucher deux paires avec son 10-8.

Les Bears étaient outsiders cette année, ayant terminé 3è de leur conférence Eurasie et avec un joueur amateur comme Bill Perkins notamment, même si on retrouvait aussi l’habitué Sorel Mizzi.

Brian Rast GPL
Déjà un beau parcours pour Brian Rast et les Berlin Bears.

L’équipe dirigée par Philipp Gruissem (qui n’a pas joué) a réussi à battre les Hong Kong Stars et les favoris Moscow Wolverines pour accéder à la finale.

Ils étaient évidemment aussi les outsiders en finale et étaient menés 5-3 avant de revenir à égalité pour arracher un 11è match.

Les Nationals dominent la première saison de la GPL

Les Nationals ont pu bénéficier du renfort de Lavallée pour la finale, mais même avant son arrivée ceux-ci étaient redoutables, puisqu’ils ont dominé toute la GPL. Parmi leurs joueurs on a également pu retrouver Xuan Liu et l’ancien champion du monde Martin Jacobson, qui n’a cependant pas participé aux play-offs.

La franchise canadienne se partagera les 100 000 $ réservés à l'équipe vainqueur, mais le Canadien McDonald qui a remporté plus de 13 millions en tournois live, estime que c’est surtout l’expérience qu’il retiendra.

« Je suis beaucoup plus heureux du trophée que du prix », a-t-il déclaré après la victoire.
« Ce tournoi est vraiment plus axé sur le poker que sur l’argent, et pour moi c’est ça "sportifier" le poker. La GPL a rempli son objectif. »

Sans compter que quelques paris sont venus pimenter l’issue de cette finale.

Du nouveau pour la Global Poker League en 2017

La Global Poker League fera son retour en 2017 pour sa deuxième édition, mais elle sera bien différente. Son créateur, Alex Dreyfus, a déclaré que lui et son équipe travaillent déjà à améliorer le format.

D’abord, la GPL sera beaucoup plus courte l’année prochaine, ce qui répond à l’une des principales critiques adressées cette saison. Dreyfus prévoit également de laisser plus de place aux joueurs amateurs.

Il est également probable qu’on voit la GPL se développer géographiquement, avec notamment la création de la GPL Chine.

Ce qui ne changera pas ? La sélection des joueurs et constitution des équipes selon un système de draft. Dreyfus estime que la draft a été l’un des moments forts de la GPL et envisage même de l’étendre.

Rendez-vous donc à présent bientôt pour en savoir plus sur les contours de la prochaine Global Poker League, qui devra cette fois plus convaincre.

Sondage

Please choose an option to vote

Pour revoir la finale 2016 dans son intégralité :

Veuillez correctement remplir les champs requis !

Erreur !

Vous devez attendre 3 minutes avant de pouvoir poster un nouveau commentaire.

Aucun commentaire