Les nonagénaires aux WSOP : William Wachter, Herman Moonvers et Jack Ury

William Wachter
William Wachter

Aux World Series of Poker, le succès peut arriver même quand vous atteignez un âge avancé, comme ont pu le prouver quelques joueurs de plus de 90 ans qui se sont illustrés lors de récentes éditions.

Parmi eux, il y a William Wachter, devenu un invité régulier du Main Event. En 2015, à l’âge de 94 ans, Wachter a réussi à ramener chez lui 19 500 dollars, devenant par la même occasion le joueur le plus âgé de l’histoire du tournoi.

Et comme promis à ses fans sur Twitter, à l’été 2016 Wachter était de nouveau en piste prêt à se défendre sur le tapis vert du plus grand tournoi de l'année.

Rester assis plusieurs heures peut être déjà une épreuve pour des joueurs bien plus jeunes que Wachter. Ce dernier avait d'ailleurs déjà eu à faire face à la cataplexie durant des tournois, une maladie qui cause une perte subite du tonus musculaire.

Une famille de phénomènes

Parmi les nonagénaires en grande forme présents à la dernière édition des WSOP, il faut se souvenir d’Herman Moonves, qui du haut de ses 95 printemps, était le concurrent le plus âgé du tournoi Seniors (remporté par Johnny Craig, un restaurateur texan de 54 ans).

Herman Moonves
Herman Moonves

Ce n’était en fait pas la première fois qu’Herman Moonves, le père du président de CBS Leslie Moonves, mettait les pieds dans ce « Seniors Championship ».

Un autre nonagénaire friand de ce tournoi est son cousin Joe Goldwasser, dentiste retraité de Caroline du Nord qui a trois ans de moins que lui.
Débarqué dans ce tournoi réservé aux joueurs de 50 ans et plus en 2013, il a réussi en 2014 à se classer 143è et à gagner un prix de 3 500 dollars.

Le record d’un marin, facteur et joueur de poker

En 2009, Jack Ury et ses 96 ans, décédé en 2011, a réussi à battre le record du joueur le plus âgé à participer aux WSOP.

Né dans l’Indiana en 1913, Ury a dit qu’il avait joué sa première main de poker à l’âge de 10 ans.

Jack Ury WSOP
Jack Ury

Il a servi dans la Marine américaine après l’attaque de Pearl Harbor pendant la Seconde Guerre mondiale, et a vécu la majeure partie de sa vie à Terre Haute, sa ville natale, en travaillant en tant qu'employé de la Poste.

Même après sa retraite, prise en 1978, Ury a continué à se consacrer au poker. En 2007, à l’âge de 94 ans, il a participé pour la première fois au Main Event des WSOP.

Dans cette édition, comme en 2008, il a réussi à survivre une seule journée. Il s’est amélioré en 2010, année durant laquelle il est arrivé au Day 3.

« Vous êtes dans le pétrin ! »

Dans une vidéo réalisée durant le Main Event en 2009, on voit le facétieux vieil homme réussir un full et se moquer amicalement de son adversaire avec un « You are in trouble ! » (Vous êtes dans le pétrin).
Une vidéo qui fait toujours le buzz, puisque Jack réalise aussi un slowroll ce qui est habituellement contraire à l'étiquette du poker !
Mais bien évidemment ce n'était sans doute pas volontaire, et personne ne lui en aura voulu.

La descendance de Ury inclut 4 filles, 11 petits-enfants et 17 arrière-petits-enfants, qui ont à leur tour mis au monde 3 fils.